Menu
RSS
Insécurité dans le Grand Nord: Les FARDC mettent en déroute le Maï Maï/Mazembe/NDC et récupèrent huit localités

Insécurité dans le Grand Nord: Les …

Décidément, les Forces Ar...

Joli coup de filet de la police minière, dans le Nord Kivu: 600Kg de Coltan en partance pour le Rwanda saisis à Goma

Joli coup de filet de la police min…

Jamais la République démo...

Hommage à un camarade. Yerodia Abdoulaye Ndombasi : « Ainsi parla Mzee »

Hommage à un camarade. Yerodia Abdo…

A travers le recueil inti...

Nord-Kivu : La MONUSCO remet à la société civile des matériels pour améliorer les conditions du travail

Nord-Kivu : La MONUSCO remet à la s…

La MONUSCO, à travers sa ...

Les agents et cadres des services de la division provinciale de la Culture et des arts en session de capacitation à Goma.

Les agents et cadres des services d…

Le ministre provincial de...

Plaidoyer  pour  le recensement  des  églises  de réveil dans la ville de Goma.

Plaidoyer pour le recensement de…

Le président  du  regroup...

Une cinquantaine de  jeunes  filles en  session   de  formation  en  coupe  et couture  dans la  commune  de Karisimbi

Une cinquantaine de jeunes filles…

L’Asbl  « Tout  capable »...

Les habitants de la cité de Kibumba sensibilisés au rôle de la police en cas de manifestation

Les habitants de la cité de Kibumba…

L’ONG Congo peace network...

Nord-Kivu : L’ANAPECO dénonce la hausse injustifiée des frais scolaires

Nord-Kivu : L’ANAPECO dénonce la ha…

L’Association nationale d...

Vente timide des fournitures scolaires, selon certains vendeurs

Vente timide des fournitures scolai…

Quelques vendeurs de four...

Prev Next

Le Bloc uni pour la renaissance et l’émergence du Congo soutient Bruno Tshibala

Le Bloc uni pour la renaissance et l’émergence du Congo soutient Bruno Tshibala

BUREC encourage le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenze à mettre en place une équipe gouvernementale inclusive digne de ce nom, tel que le souhaite le Président de la République.

Burec, un parti qui s’inscrit dans la droite ligne de l’excellence, et ses membres fondateurs font partie de la classe des technocrates pour allier la technicité, l’expertise à la politique éprouvée dans le contexte d’un Etat moderne et démocratique vers l’émergence.

C’est dans ce contexte que l’autorité morale de ce parti politique salue l’ouverture politique du Chef de l’Etat Joseph Kabila, acceptant de travailler avec tous les courants politiques du pays.

Julien Paluku Kahongya, puisque c’est de lui qu’il s’agit, fondateur du Bloc uni pour la renaissance et l’émergence du Congo, BUREC, adresse ses vives félicitations au Premier ministre Bruno Tshibala Nzenze et l’invite à former un gouvernement inclusif digne de ce nom, tel que le souhaite le Président de la République afin d’amener le peuple congolais aux élections démocratiques.

BUREC entend ne ménager aucun effort pour soutenir ce fils du Rassemblement nommé par le Chef de l’Etat dans le cadre de l’accord de la Saint Sylvestre.

Notons que BUREC est cette formation politique qui répond effectivement aux attentes de la population. Pour preuve, sa devise : unité, renaissance et émergence de la République démocratique du Congo.

La création de BUREC a été précédée par une réflexion approfondie des tares et des fléaux qui ont caractérisé les gouvernances précédentes ; les guerres et les rébellions qui ont émaillé et endeuillé le pays.

Ce n’est qu’après cette introspection sérieuse qu’est né ce parti déterminé à être un pool d’intelligence, un vivier de la nouvelle citoyenneté et de la classe moyenne, et enfin un levier agricole pour faire de la RDC une puissance régionale au cœur de l’Afrique.

L’effet BUREC, signalons-le, fait déjà tâche d’huile sur l’ensemble du territoire national. Ses drapeaux flottent déjà dans tous les coins du pays. Cela veut dire tout simplement que ce parti est implanté dans les 26 provinces de la République, ce qui souligne son caractère national et qui s’appuient sur des valeurs de la démocratie. Notamment, la tolérance, la transparence, la réceptivité et la projection.

Voilà pourquoi le Burec soutient le pluralisme politique et syndical pour un brassage d’idées dans la perspective de l’émergence d’un véritable Etat de droit. Il faudra donc s’attendre à l’obligation de rendre compte au peuple à travers les institutions de la République. On aura ainsi jeté les bases de cette trilogie que prône déjà le BUREC : Unité, Renaissance, Emergence.

Unité pour être fier d’appartenir à une même société, un même Etat, une même Nation et un même Peuple. Renaissance pour un Congo nouveau fort et prospère. Emergence enfin, dans cet élan de disposer d’un Etat et d’une Nation comptés parmi les plus viables en Afrique et dans le monde. A suivre !

Célestin Lutete/MMC

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre