Menu
RSS
Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller Lutayichirwa s’enquiert du projet exécuté par l’ONG Mercy Corps en partenariat avec la Regideso pour l’accroissement de la desserte de Goma en eau potable.

Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller…

Le gouverneur ad intérim ...

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » garant des ressources halieutiques des lacs Edouard et Albert.

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » gara…

Le projet « Lakes Edouard...

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées pour une assistance en sécurité alimentaire à Itebero.

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées…

L'ONG locale" Fondation N...

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de choléra dont 4 décès signalés dans la zone de santé de Kayna/Lubero.

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de c…

Cent et un (101) cas de c...

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso appelés à la patience pour une solution face à l’activisme des Nyatura

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso …

Le major Ndjike Kaiko Gui...

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de réflexion sur le programme « Alliance Virunga »

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de ré…

L’Institut congolaise pou...

Nord-Kivu : Réaction conjointe de la société civile et du mouvement citoyen LUCHA contre la dégradation de la situation sécuritaire dans la ville de Goma.

Nord-Kivu : Réaction conjointe de l…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La  formation de la 2e équipe d’intervention rapide ouvre « la voie à la future école d’excellence contre la maladie à virus Ebola », projette Christophe Ndibeshe.

Nord-Kivu : La formation de la 2e …

La formation de la 2e équ...

L'ONU s'engage vers une stratégie de retrait progressif de la Monusco

L'ONU s'engage vers une stratégie d…

L'ONU a entrepris d'élabo...

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 59 mois ciblés pour la campagne de vaccination contre la rougeole dans le territoire de Walikale.

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 5…

Environ 11.000 enfants âg...

Prev Next

1er Mai : Le ministre du Travail rend hommage au Président Joseph Kabila qui a toujours placé le travailleur au cœur de sa politique

1er Mai : Le ministre du Travail rend hommage au Président Joseph Kabila qui a toujours placé le travailleur au cœur de sa politique

La vision du Président de la République, chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Joseph Kabila Kabange, à qui je rends un vibrant hommage, de voir notre pays émergent d’ici 2030 et développé à l’horizon 2050, exige l’observance et l’application stricte des textes légaux et réglementaires en matières de risques sociaux professionnels, favorisant ainsi un travail décent ayant pour conséquence la rentabilité des entreprises créatives d’emplois et des richesses ainsi que de développement du pays.

Le monde entier, comme d’aucuns le savent déjà, célèbre ce 1er mai la Journée du travail. En République Démocratique du Congo, les festivités sont organisées dans toutes les 26 provinces que compte le pays. Dans certaines provinces, des travailleurs ont répondu présents aux défilés initiés par les chefs des exécutifs provinciaux. Toutefois, le plus important se trouve être l’adresse faite à la nation par Son Excellence Monsieur Lambert Matuku Memas, ministre d'État chargé de l'Emploi, Travail et Prévoyance sociale, dont voici la teneur.

Chers compatriotes

Le monde du travail commémore ce lundi 1er mai 2017, la Journée internationale du travail.

Cette journée est placée pour la sixième fois consécutive sous le thème : « Construire l’avenir avec le travail décent ». Ce jour nous rappelle la répression sanglante perpétré sur les travailleurs suite à leur manifestation organisée en 1889 à Chicago aux Etats Unis en vue d’obtenir de leurs employeurs des meilleures conditions de travail.

A tout seigneur tout honneur, c‘est ici pour moi, l’occasion de rendre un hommage mérité à Son Excellence Monsieur Joseph Kabila Kabange, qui a toujours placé les travailleurs congolais au centre de ses préoccupations et de sa politique. C’est pour matérialiser cette vision qu’il a impulsé l’adoption par le Parlement des instruments législatifs importants à la mise en œuvre de cette volonté et a promulgué notamment la loi n°16/ 010 du 15 juillet 2016, modifiant et complétant la loi n°015/2002 portant Code du travail. Le gouvernement apporte à ce jour à la masse à laborieuse un message de paix, de justice, de travail et d’encouragement.

Par ma voie, le gouvernement martèle que la reconstruction de notre pays passe par le travail décent.

Pour le ministère de travail, de l’Emploi et de la prévoyance sociale, des efforts sont entrepris pour premièrement, réaliser les principes et les droits fondamentaux au travail.

Deuxièmement, accroitre les possibilités d’emploi pour les revenus entre les hommes et les femmes.

Troisièmes, étendre la protection et promouvoir le dialogue social.

La journée mondiale de la sécurité et santé au travail se souvient des travailleurs victimes des accidents de travail et des maladies professionnelles.

En effet, la célébration de cette journée a pour objectif, de sensibiliser davantage des acteurs du monde de travail, notamment la tripartite, gouvernement, patronat et syndicat. A s’approprier du système de la sécurité et santé au travail, par des préventions légales et médicales en vu d’une part de déterminer les modalités de surveillance de la sécurité et santé au travail et d’autre part de réglementer les conditions d’occupation de travail pour ne pas nuire à leur sécurité et à leur santé.

L’Organisation internationale du travail (OIT) renseigne que toute les quinze secondes, un travailleur meurt d’un risque professionnel. Toute les quinze secondes, cent-soixante travailleurs sont victimes de l’accident du travail. Chaque jour, six mille trois cent personnes meurent des accidents du travail ou d’une maladie professionnelle soit plus de deux millions trois cents mille vies humaines fauchées par an. Pour cette année 2017, le Bureau international de travail (BIT) a retenu le thème mondial intitulé : « Optimiser l’utilisation et la collecte des données sur la sécurité et santé sur le travail : Renforcement de fondation d’une culture de la prévention ». Et sur le plan national, au regard des priorités, le gouvernement a retenu le thème suivant : « Le renforcement des capacités institutionnelles dans la collecte et l’utilisation des données sur la sécurité et santé au travail.

Chers compatriotes,

La vision du Président de la République, chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Joseph Kabila Kabange, à qui je rends un vibrant hommage, de voir notre pays émergent d’ici 2030 et développé à l’horizon 2050, exige l’observance et l’application stricte des textes légaux et réglementaires en matières de risques sociaux professionnels, favorisant ainsi un travail décent ayant pour conséquence la rentabilité des entreprises créatives d’emplois et des richesses ainsi que de développement du pays.

De ce qui précède, il y a lieu de constater que la République démocratique du Congo accuse un déficit en matière d’indicateurs de prévention des risques causés par l’insuffisance des rapportages. Ce qui peut justifier la non application des textes légaux et réglementaires et de ce fait, l’ampleur des risques professionnels auxquels les travailleurs se résignent au péril de leurs vies.

J’invite donc la tripartite gouvernement, patronat et syndicat à apporter les informations sur le système d’enregistrement des déclarations ainsi la collecte de l’analyse des données de la sécurité et santé au travail. C’est dans ce cadre que mon ministère entend adopter une approche systémique pour une meilleure maitrise et prévention des risques professionnels afin de veiller à l’exploitation d’information sur la nature des risques et les moyens de s’en prémunir au sein de l’environnement du travail.

L’atteinte des objectifs de développement durable (ODD), auxquels notre pays a souscrit est à ce prix, une protection optimale de la masse laborieuse, l’une des expressions des aspirations en matière du développement dans son ensemble qui englobe également des valeurs et des droits fondamentaux universellement reconnus.

Chers compatriotes

Notre adresse de ce jour a donc consisté en une traduction ferme et fidèle de la volonté manifeste du gouvernement de la république et de tous ses membres, sous l’impulsion du Président de la république, chef de l’Etat, son Excellence Joseph Kabila Kabange, d’adhérer avec des employeurs et les syndicats à tous les instruments tant nationaux qu’internationaux des mesures de préventions dans l’unique bu de garantir une protection adéquate de l’homme qui est au centre de toute production économique et ainsi d’assurer un développement durable à nos générations futures.

Que vive la République démocratique du Congo

Je vous remercie.

MMC 

 

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre