Menu
RSS
Nord-Kivu : Le projet d’édit budgétaire rectificatif arrêté à 156.029.855.735FC contre 150.405.054.543FC du budget initial

Nord-Kivu : Le projet d’édit budgét…

Le gouverneur de province...

Célébration à Goma de la journée de l'enfant africain.

Célébration à Goma de la journée de…

La journée de l'enfant af...

Nord-Kivu : le Maire de la ville de Goma appelle ses administrés  à plus de collaboration avec les services spécialisés de sécurité.

Nord-Kivu : le Maire de la ville de…

M. Muisa  Kense, maire de...

La délégation de l’UDPS / Nord-Kivu Aile Tshibala prête  pour  les élections du 23 décembre 2018.

La délégation de l’UDPS / Nord-Kivu…

Le parti politique  UDPS ...

Nord-Kivu : invocation à Goma des questions de rapatriement et l’enregistrement des refugiés rwandais.

Nord-Kivu : invocation à Goma des q…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord Kivu : présentation de quatre malades guéries de la maladie à virus Ebola aux habitants de Ndindi/Beni.

Nord Kivu : présentation de quatre …

Le Bureau de la coordinat...

Nord-Kivu : Le Gouvernement provincial dote l’ACP d’une parcelle propre au pied du Mont Goma.

Nord-Kivu : Le Gouvernement provinc…

Le  gouvernement  provinc...

RDC : Julien Paluku mobilise les Kivuciens autour de la candidature de Shadary

RDC : Julien Paluku mobilise les Ki…

Le gouverneur de la pro...

Nord-Kivu : La Somico SA disposée à contribuer à la création de l’emploi par l’effectivité de ses activités.

Nord-Kivu : La Somico SA disposée à…

Le Vice-gouverneur de la ...

« Les ressources minières doivent profiter à la population congolaise », déclare le Chef de l’Etat Joseph Kabila

« Les ressources minières doivent p…

Le Chef  de l’Etat, Josep...

Prev Next

Vers le rapprochement des populations frontalières du Rwanda, Burundi et de la RDC à travers une conservation de la nature et le développement durable.

Vers le rapprochement des populations frontalières du Rwanda, Burundi et de la RDC à travers une conservation de la nature et le développement durable.

Dr Mwamba Tshibasu Georges, Secrétaire exécutif en charge de la collaboration transfrontalier en matière de tourisme au sein de la CEPGL, a annoncé ce jeudi 11 mai, à Goma, l’engagement de cet ensemble sous-régional à mettre sur pied d’un cadre juridique par le Rwanda, la RDC et le Burundi, des mécanismes pour la gestion partagée de faune et de la flore pour promouvoir le tourisme dans le paysage du grand Virunga dans le cadre du rapprochement des populations transfrontières entre les trois pays.

C’était au sortir d’une audience lui accordée par le Vice-gouverneur de la province du Nord-Kivu, Feller Lutayichirwa Mulwahale, une occasion pour les deux personnalités de revenir sur la nécessité de conjuguer les efforts pour la conservation commune des écosystèmes au sein de la sous-région.

Pour le Secrétaire exécutif de la CEPGL,  des stratégies sont en voie d’être définies au niveau des frontières communes des trois pays dans le but de créer un environnement propice à la collaboration dans le sens le plus positif et le plus élevé.

« On ne peut pas assurer la gestion de la faune et de la flore si les peuples des alentours ne s’attendent pas » a dit Dr Mwamba Georges avant de souligner la nécessité d’une dynamique de rapprochement des populations transfrontalières au tour des objectifs de conservation de la nature et le développement durable.

A cette dynamique, l’on ajoute le besoin d’impliquer des autorités politico-administratives au plus haut niveau pour la gestion de la sécurité et de la paix mais aussi le financement dans le cadre de développement durable, un préalable avant de voire les investisseurs internationaux intervenir.

ACP/Kambale/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre