Menu
RSS
Nord-Kivu : 1000 doses de vaccin antirabique disponibles contre la rage déclarée à Kibua-Walikale.

Nord-Kivu : 1000 doses de vaccin an…

Le ministre provincial de...

Nord-Kivu : Dix champs communautaires en renforcement des comités locaux permanents  et de conciliation (CLPC).

Nord-Kivu : Dix champs communautair…

Le programme de national ...

Les FARDC lancent une campagne de désarmement volontaire des groupes armés dans le territoire de Lubero

Les FARDC lancent une campagne de d…

Les Forces armées d...

Une messe d’actions de grâce à Goma en mémoire des héros nationaux Mzee Laurent Désiré Kabila et Patrice Emery Lumumba.

Une messe d’actions de grâce à Goma…

L’église de la paroisse c...

Nord-Kivu : Les détenteurs illégaux des armes enjoint à les déposer  volontairement.

Nord-Kivu : Les détenteurs illégaux…

Le gouverneur de la provi...

Pour le renforcement des relations entre civils et militaires au Nord-Kivu.

Pour le renforcement des relations …

Le Général Jean-Pierre Mo...

Nord-Kivu : 152 chiens abattus  à Kibua pour  arrêter la propagation  de la rage canine.

Nord-Kivu : 152 chiens abattus à K…

Cent cinquante-deux (152)...

Nord-Kivu : La  communauté  Famille chrétienne appelée  à  communier  avec  le Christ

Nord-Kivu : La communauté Famille…

L’Abbé  Hubert  Muhindo  ...

Nord-Kivu : Les habitants de Goma appelés au respect des mesures d’hygiène

Nord-Kivu : Les habitants de Goma a…

Laurent Katembo Kirikughu...

Nord-Kivu : présentation au public de 23 présumés bandits dits « kasukwistes »  dans la ville de Butembo.

Nord-Kivu : présentation au public …

Les services spécialisés ...

Prev Next

Nord-Kivu: Julien Paluku alerte l’armée sur «une nouvelle guerre qui pointe à l’horizon»

Nord-Kivu: Julien Paluku alerte l’armée sur «une nouvelle guerre qui pointe à l’horizon»

Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, redoute que les récentes attaques armées recensées dans la partie Nord de sa province ne présage une nouvelle guerre. Selon lui, ces attaques ne sont pas le fait des groupes armés locaux comme il est actuellement admis.

«Je lance cette alerte, particulièrement à l’Etat-major des forces armées que ce qui se passe à Beni désormais dépasse le niveau des simples groupes armés, pour que l’Etat-major focalise ses stratégies sur une nouvelle guerre qui pointe à l’horizon», a déclaré mardi 27 juin M. Paluku à Radio Okapi. 

Le gouverneur souligne que les dernières attaques risquent de faire croire «qu’il s’agit des groupes armés locaux alors qu’il s’agit d’une grande guerre qui veut commencer». Il fait observer notamment que les hommes armés qui ont récemment attaqué à Kabasha, Kasindi et Beni résistent mieux à la riposte de l’armée que les groupes armés locaux.

Julien Paluku note également que des attaques sont lancées contre plusieurs agglomérations à la fois.

«Ce qui dénote un approvisionnement en munitions et armes lourdes. Or, les groupes Maï-Maï ne sont pas capables de le faire dans beaucoup d’agglomérations au même moment», explique-t-il.

Plusieurs attaques armées ont été récemment recensées dans le Nord de la province du Nord-Kivu, faisant de nombreuses victimes.

Il y a une dizaine de jour, un homme affirmant parler au nom d'un mouvement rebelle inconnu jusque-là a revendiqué lundi la responsabilité d'affrontements meurtriers ayant opposé une milice et l'armée congolaise dans cette partie de la province. L’homme dit se nommer John Mangaiko et son groupe s’appellerait Mouvement national pour la révolution (MNR).

Lire aussi sur radiookapi.net: 
 
back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre