Menu
RSS
Première parade générale du nouveau commissaire provincial de la PNC/Nord-Kivu

Première parade générale du nouveau…

Le nouveau commissaire pr...

5 personnes tuées et une vingtaine de maisons incendiées à Muhanga dans le Masisi

5 personnes tuées et une vingtaine …

Cinq (05) personnes ont é...

Les jeunes universitaires de Goma sensibilisés sur le recrutement au sein de la Fonction publique

Les jeunes universitaires de Goma s…

M. Faustin Bongeli, conse...

Nord-Kivu : De nouvelles orientations sous forme d’instructions pour la maximisation des recettes.

Nord-Kivu : De nouvelles orientatio…

Le gouverneur de la provi...

Voici ce qu’a été la cérémonie d’investiture de Kagame ce vendredi : J. Kabila représenté par le président de l’Assemblée nationale

Voici ce qu’a été la cérémonie d’in…

Des centaines de personne...

Trois quartiers de la ville de Goma identifiés comme bastions des fauteurs de troubles.

Trois quartiers de la ville de Goma…

La société civile du Nord...

Poursuite de l’opération « Kasindi sans shillings » dans le territoire de Beni

Poursuite de l’opération « Kasindi …

M. Kahindo Katembo Jean P...

Le chef de quartier Mikeno appelle ses administrés à dénoncer tous les fauteurs de troubles

Le chef de quartier Mikeno appelle …

M. Samuel Singiyehe, chef...

Pour la fermeture  des maisons  de fabrication  de liqueurs locales à forte concentration d’alcool dans la commune de Karisimbi/Goma.

Pour la fermeture des maisons de …

Les autorités  de base de...

Sensibilisation  des  femmes  à l’alphabétisation  à Goma

Sensibilisation des femmes à l’a…

La   ville  de Goma  comp...

Prev Next

Les ONG locales de Walikale opposées à un éventuel retrait des forces de la Monusco dans cette partie.

Les ONG locales de Walikale opposées à un éventuel retrait des forces de la Monusco dans cette partie.

Les ONG locales œuvrant dans le territoire de Walikale, à plus de deux cents kilomètres au Sud-est de la ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu, se montrent opposées un quelconque retrait des forces de la Monusco dans cette partie de la province, indique une correspondance adressée au Représentant spécial du Secrétaire Général  de l’ONU en RDC dont une copie est  parvenue ce lundi à l’ACP. 

Pour ces ONG, le retrait des forces de la Monusco de Walikale constitue une opportunité pour les forces négatives d’opérer en toute quiétude en défaveur de la population censées être protégées par les forces onusiennes conformément au mandat de la Monusco.

« Plusieurs groupes armés sont encore actifs dans le territoire dont l’activisme a quand même été réduit en grande partie suite à la présence des forces de la Monusco », prévient le document qui cite les Raia Mutomboki  dans les groupements Bakano et Bakonjo ainsi que d’autres groupes actifs qui proviennent de Shabunda, au Sud-Kivu avec comme objectif d’attaquer le groupement  de Bakonjo.

Le mai mai Kifuafua de M. Chario et celui de M. Delphin, dans le secteur de Banyanga et une autre faction Kifuafua active dans le groupement d’Ufamando I et II dans le territoire de Masisi ; le mouvement d’action pour le changement (MAC) de M. Mbura, dans le groupement de Walowa-Yungu et d’autres de venant de Masisi, sont les éléments pour lesquelles les acteurs de développement de Walikale affichent un scepticisme vis-à-vis du retrait annoncé des forces onusiennes. 

Pour M. Prince Kihangi, secrétaire exécutif du Bureau d’études pour le Développement de Walikale (BEDEWA) faisant partie des ONGS  signataires de la pétition, cet état des choses prouvent en suffisance que n’eut été la présence des forces de la Monusco, Walikale serait le berceau de forces négatives de la province.

ACP/Kombo et Sarah/KMS

 

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre