Menu
RSS
MESSAGE DU GOUVERNEUR JULIEN PALUKU A L’OCCASION DE SON 49e ANNIVERSSAIRE DE NAISSANCE

MESSAGE DU GOUVERNEUR JULIEN PALUKU…

A vous tous Mesdames,Mesd...

Un message de compassion du Gouvernement provincial du Nord-Kivu à la Monusco et aux Fardc.

Un message de compassion du Gouvern…

Mme Marie Shematsi Baeni,...

Beni : hommage rendu aux casques bleus tués par des présumés rebelles ADF

Beni : hommage rendu aux casques bl…

Une cérémonie d'hom...

Nord-Kivu : Le REMED en campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles et basées sur le genre

Nord-Kivu : Le REMED en campagne de…

Le Réseau des Médias pour...

Un culte œcuménique à Goma pour la réussite du processus électoral en RDC

Un culte œcuménique à Goma pour la …

La coordination de la soc...

Les déplacés de Lubero vivent dans des conditions humanitaires critiques à Rutshuru

Les déplacés de Lubero vivent dans …

Les déplacés du territoir...

Nord-Kivu: Inauguration du marché public de Kisharo-Rutshuru.

Nord-Kivu: Inauguration du marché p…

Mme Marie Shematsi Baeni,...

Réunion de sensibilisation contre les crimes organisés à Goma

Réunion de sensibilisation contre l…

L’Unité de police de la M...

Nord-Kivu: 99 jeunes de Goma s'engagent dans la promotion de la gouvernance démocratique.

Nord-Kivu: 99 jeunes de Goma s'enga…

99 jeunes dont 40 femmes,...

La LRA, les ADF et les Kamwina Nsapu déclarés mouvements terroristes

La LRA, les ADF et les Kamwina Nsap…

Les participants à la 45e...

Prev Next

Les ONG locales de Walikale opposées à un éventuel retrait des forces de la Monusco dans cette partie.

Les ONG locales de Walikale opposées à un éventuel retrait des forces de la Monusco dans cette partie.

Les ONG locales œuvrant dans le territoire de Walikale, à plus de deux cents kilomètres au Sud-est de la ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu, se montrent opposées un quelconque retrait des forces de la Monusco dans cette partie de la province, indique une correspondance adressée au Représentant spécial du Secrétaire Général  de l’ONU en RDC dont une copie est  parvenue ce lundi à l’ACP. 

Pour ces ONG, le retrait des forces de la Monusco de Walikale constitue une opportunité pour les forces négatives d’opérer en toute quiétude en défaveur de la population censées être protégées par les forces onusiennes conformément au mandat de la Monusco.

« Plusieurs groupes armés sont encore actifs dans le territoire dont l’activisme a quand même été réduit en grande partie suite à la présence des forces de la Monusco », prévient le document qui cite les Raia Mutomboki  dans les groupements Bakano et Bakonjo ainsi que d’autres groupes actifs qui proviennent de Shabunda, au Sud-Kivu avec comme objectif d’attaquer le groupement  de Bakonjo.

Le mai mai Kifuafua de M. Chario et celui de M. Delphin, dans le secteur de Banyanga et une autre faction Kifuafua active dans le groupement d’Ufamando I et II dans le territoire de Masisi ; le mouvement d’action pour le changement (MAC) de M. Mbura, dans le groupement de Walowa-Yungu et d’autres de venant de Masisi, sont les éléments pour lesquelles les acteurs de développement de Walikale affichent un scepticisme vis-à-vis du retrait annoncé des forces onusiennes. 

Pour M. Prince Kihangi, secrétaire exécutif du Bureau d’études pour le Développement de Walikale (BEDEWA) faisant partie des ONGS  signataires de la pétition, cet état des choses prouvent en suffisance que n’eut été la présence des forces de la Monusco, Walikale serait le berceau de forces négatives de la province.

ACP/Kombo et Sarah/KMS

 

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre