Menu
RSS
Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller Lutayichirwa s’enquiert du projet exécuté par l’ONG Mercy Corps en partenariat avec la Regideso pour l’accroissement de la desserte de Goma en eau potable.

Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller…

Le gouverneur ad intérim ...

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » garant des ressources halieutiques des lacs Edouard et Albert.

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » gara…

Le projet « Lakes Edouard...

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées pour une assistance en sécurité alimentaire à Itebero.

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées…

L'ONG locale" Fondation N...

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de choléra dont 4 décès signalés dans la zone de santé de Kayna/Lubero.

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de c…

Cent et un (101) cas de c...

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso appelés à la patience pour une solution face à l’activisme des Nyatura

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso …

Le major Ndjike Kaiko Gui...

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de réflexion sur le programme « Alliance Virunga »

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de ré…

L’Institut congolaise pou...

Nord-Kivu : Réaction conjointe de la société civile et du mouvement citoyen LUCHA contre la dégradation de la situation sécuritaire dans la ville de Goma.

Nord-Kivu : Réaction conjointe de l…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La  formation de la 2e équipe d’intervention rapide ouvre « la voie à la future école d’excellence contre la maladie à virus Ebola », projette Christophe Ndibeshe.

Nord-Kivu : La formation de la 2e …

La formation de la 2e équ...

L'ONU s'engage vers une stratégie de retrait progressif de la Monusco

L'ONU s'engage vers une stratégie d…

L'ONU a entrepris d'élabo...

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 59 mois ciblés pour la campagne de vaccination contre la rougeole dans le territoire de Walikale.

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 5…

Environ 11.000 enfants âg...

Prev Next

Aucun groupe armé, redoutable soit-il, ne résistera à la force de frappe des Fardc, prévient Julien Paluku.

Aucun groupe armé, redoutable soit-il, ne résistera à la force de frappe des Fardc, prévient Julien Paluku.

Tous les groupes et autres milices, ayant existé au Nord-Kivu, redoutables soient-ils, ont fini par être vaincu par nos forces de l’ordre et de sécurité et si tous les groupes armés qui continuent à déstabiliser la population ne déposent pas les armes, vont subir le même sort, a avisé en substances, le Gouverneur Julien Paluku de retour à Goma, ce mercredi 2 août au terme d’un long séjour en dehors du pays.

De retour dans sa juridiction, la Province du Nord-Kivu, secouée par plusieurs crises, l’Autorité provinciale qui répondait aux journalistes à sa descente d’avion, a tout  d’abord transmis ses sentiments de compassions aux éléments des forces de l’ordre tombés sur le champ d’honneur ainsi qu’à ses administrés affectés par ces secousses, œuvres malheureusement des fils égarés.

« Je lance un appel à tous ces groupes armés que les miliciens Ngilima, les chefs rebelles dits Kaganga, le Congres national pour la défense du peuple (CNDP) et le M23 ont existé mais tout ceux-là ont fini par être vaincus par nos forces de défense et de sécurité », a avisé Julien Paluku pour qui seule la force de frappe pourra corriger ceux qui hésitent encore à la démobilisation pour intégrer la vie civile, les vocables brassage et autre mixage étant actuellement révolus.

Pour le Chef de l’Exécutif, il est inconcevable que les huit millions d’âmes qui peuplent le Nord-Kivu ne peuvent en aucun cas être faire l’objet de la déstabilisation de la part des quelques mille insurgés qui  peuvent être mis en déroute en moins d’un mois par le dixième des habitants de la Province. Il s’est dit convaincu qu’avec la collaboration de la population, il est possible de résoudre la crise qui gangrène le Nord-Kivu aux cotés des forces de l’ordre et de sécurité.

A une question relative à la reddition du chef milicien Ntabo Taberi Cheka, Julien Paluku a appelé les responsables d’autres groupes armés à emboiter le pas tout en déplorant l’activisme dans les chefs rebelles qui se plaisent à ruiner les économies de leurs propres terroirs.

« Cheka est parmi ceux-là qui ont détruit le territoire de Walikale  mais voila qu’il s’est rendu », a fait observé le Gouverneur Julien Paluku pour qui les responsables d’autres groupes armés qui détruisent aujourd’hui leurs économies et leurs petits villages doivent comprendre que toute chose à une fin.

A peine arrivé, le Gouverneur Julien Paluku a, tour à tour reçu pour des civilités le nouveau commandant de la Police nationale congolaise au Nord-Kivu, le Général Placide Nyembo ainsi que le nouveau  chef de bureau du Haut commissariat des Nations unies pour les refugiés (UNHCR-Goma), Mme Marie-Hélène Verney.

A tous ces deux responsables, l’Autorité provinciale a garanti sa légendaire collaboration, le souhait étant que tous se mettent au service de la population.

ACP/Kambale/kms.

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre