Menu
RSS
Nord-Kivu : interpellation de deux présumés ravisseurs des prêtres de Bunyuka

Nord-Kivu : interpellation de deux …

Deux présumés ravis...

Julien Paluku : “Si les choses ne marchent pas c’est parce qu’il y a la corruption à tous les niveaux”

Julien Paluku : “Si les choses ne m…

Le gouverneur du Nord-Kiv...

Nord-Kivu : Une mission de contrôle des ouvrages réalisés par le Fond pour la Consolidation de la Paix à pied d’œuvre à Goma.

Nord-Kivu : Une mission de contrôle…

Mme Claudia BURKIN, chef ...

Ouverture  de l’atelier de lancement du projet DGD

Ouverture de l’atelier de lancemen…

Le programme Rcn justice ...

Contrôle  de recettes  dues  à l’Etat  par les  Pharmacies au  Nord-Kivu

Contrôle de recettes dues à l’Et…

Un contrôle de recettes d...

Mise en garde de l’ICCN contre la distribution des lopins de terre dans le parc national des Virunga/Secteur Nord.

Mise en garde de l’ICCN contre la d…

L’Institut congolais pour...

Nord-Kivu : Lancement de la campagne de sensibilisation sur le civisme fiscal.

Nord-Kivu : Lancement de la campagn…

Le Vice-gouverneur du Nor...

Visite de travail du Ministre national de Pêche et élevage à Butembo.

Visite de travail du Ministre natio…

Le ministre national en c...

Le Parlement d’Enfant s’insurge contre les journées ville morte.

Le Parlement d’Enfant s’insurge con…

Le Parlement d’Enfant de ...

La fédération des Entreprises du Congo Butembo-Lubero décline  toute implication dans l’opération ville morte.

La fédération des Entreprises du Co…

Le président de la Fédéra...

Prev Next

Insécurité dans le Grand Nord: Les FARDC mettent en déroute le Maï Maï/Mazembe/NDC et récupèrent huit localités

Insécurité dans le Grand Nord: Les FARDC mettent en déroute le Maï Maï/Mazembe/NDC et récupèrent huit localités

Décidément, les Forces Armées de la République démocratique du Congo veulent en découdre avec les groupes armés qui écument la partie orientale du pays. Depuis, les forces de la défense du territoire national enregistrent des prouesses dans leur mission de mettre de l’ordre dans le Grand Kivu, en proie aux milices armées et autres troupes étrangères. Après la récente déroute infligée aux rebelles ougandais de la LRA, les vaillants soldats de la RDC ne cessent d’aller de victoire en victoire, de conquête en conquête à la recherche de la paix et de la sécurité des citoyens et de leurs biens, en plus d’assurer l’intégrité du territoire national.

C’est hier mercredi 16 août 2017, que les Forces loyalistes ont infligé une raclette aux groupes armés Maï Mai Mazembe de la Nduma Defense of Congo. Dans une offensive sans précédent au sud du territoire de Lubero vers Kimpese, elles ont récupéré huit localités jusque-là tenues par les combattants inciviques de Maï Maï/Mazembe Nduma Defense of Congo, grâce à la pression militaire. Il faut dire que les éléments des Forces de l’opération Sokola I ont évolué sur deux axes, notamment l’axe Kimpese où les FARDC ont conquis les localités : Kasisi, Mihende, Mubana, Buyakondome ; tandis que l’axe Bunga, où les Forces Armées de la République démocratique du Congo ont conquis l’axe Bungwa en pacifiant les localités : Katanga, Mukono et Mayemba. Ces localités constituaient en fait, le grand bastion de Maï Maï Mazembe et ceux de Nduma Defense of Congo qui, malheureusement ces inciviques n’ont pas facilité la tâche à la population contrainte chaque fois à fuir les affres de la guerre en se réfugiant dans la forêt, sans pouvoir vaquer à leurs occupations agricoles.

A en croire le Sous-lieutenant Jules Ngongo, ces opérations avaient pour objectif de détruire ou chasser l’ennemi d’une position qu’il occupait, en lui infligeant un maximum de perte. En plus, indique  le Sous-lieutenant, il était question de paralyser et désorganiser les dispositifs ennemis par les infiltrations en profondeur, et les attaques en force, en vue de permettre à la population victime des affres des combattants de vaquer librement à leurs occupations, a-t-il indiqué.

Et d’ajouter que la population commence à regagner les localités jadis prises par l’ennemi, à leur grand soulagement. Et les Forces Armées de la République démocratique du Congo s’activent à sécuriser ladite population. « Aujourd’hui, la population commence à regagner petit à petit les localités qu’elle avait évacuées. Et partout où une menace sera signalée, nous allons déployer à l’assaut et l’heure « H » et arriver pour traquer et continuer à traquer tous les groupes armés partout où ils seront conformément à notre mission régalienne », a déclaré le Sous-lieutenant Jules Ngongo.

Il faut dire que la vaillance des Forces Armées de la République démocratique du Congo est la conséquence logique de l’organisation militaire et de sa réforme initiée par le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange. Le Chef de l’Etat qui construit petit à petit cette armée républicaine au service de la Nation, a mis le boucher double pour éradiquer sur l’ensemble de la République démocratique du Congo les groupes armés nés au lendemain du génocide au Rwanda, en plus de l’invasion de la RDC par ses voisins de l’Est. Aujourd’hui, les FARDC qui ont repris du poil de la bête, mettent en garde n’importe quel Etat qui se hasarderait à rééditer le sale besogne d’agresser la République démocratique du Congo trouvera les forces loyalistes sur leur chemin. D’ailleurs, pas plus tard qu’avant-hier, la police des mines par un joli coup de filet, a saisi une cargaison de 600 Kg de Coltan en partance pour le Rwanda. Une manière de dire aux affidés du pillage et fraude minière que l’heure « H » a sonné pour mettre fin à ce trafic qui a déshonoré la patrie de M’Zée Laurent Désiré Kabila.

(Pius Romain Rolland)

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre