Menu
RSS
Le Projet d’Edit budgétaire pour l’exercice 2018 équilibré en recettes et en dépenses à 134.835.739.910FC.

Le Projet d’Edit budgétaire pour l’…

Les membres du Gouverneme...

Bientôt une usine de transformation du coltan à Goma.

Bientôt une usine de transformation…

Le ministre de l’Industri...

Rappel  du Maire  de Goma  sur l’interdiction des  véhicules  aux vitrés  teintés

Rappel  du Maire  de Goma  sur l’in…

Le  Maire  de Goma, Maler...

Le coût de soins de santé jugé abordable au quartier Kyeshero II.

Le coût de soins de santé jugé abor…

Le  coût de soins de sant...

Les habitants de Muheto/Masisi rassurés par la présence des FARDC dans leur contrée

Les habitants de Muheto/Masisi rass…

Les habitants de la local...

La Monusco  établi  une base  opérationnelle  à  PINGA/Walikale

La Monusco  établi  une base  opéra…

La mission  de l’organisa...

Une pénurie d’eau potable signalée dans certains villages de Masisi.

Une pénurie d’eau potable signalée …

Les habitants des localit...

15 novembre 2017 : Les Congolais rejettent le Rassop et les Mouvements citoyens

15 novembre 2017 : Les Congolais re…

Entre les troubles qui ne...

Nord-Kivu : Arrestation d’un présumé kidnappeur au quartier Majengo à Goma

Nord-Kivu : Arrestation d’un présum…

Un présumé kidnappeur a é...

Nord-Kivu : Prise des fonctions du nouveau Conseiller en charge des Questions politiques du Gouverneur.

Nord-Kivu : Prise des fonctions du …

Jules Kasereka Mungwana, ...

Prev Next

Nord-Kivu : les FARDC sont déployées pour sécuriser les frontières, annonce Julien Paluku

Nord-Kivu : les FARDC sont déployées pour sécuriser les frontières, annonce Julien Paluku

Après l’incursion des militaires rwandais sur le sol congolais, le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku annonce le déploiement des Forces armées de la RDC pour sécuriser les frontières du pays. Dans une interview accordée jeudi 23 avril à Radio Okapi, il a aussi dénoncé «des réunions qui se tiennent en Ouganda et au Rwanda pour déstabiliser le Congo».

«Parmi les mesures prises il y a notamment la sécurisation de nos frontières, parce que depuis bientôt une semaine, nous avions appris qu’il y avait des réunions secrètes en Ouganda pour la reconstitution de l’ex-M23», a affirmé le gouverneur du Nord-Kivu.

Selon lui, l’ex-M23 se serait mué en Mouvement chrétien pour la reconstruction du Congo (MCRC).

«C’est le nouveau nom qu’on veut donner à ce mouvement rebelle. Et nous nous interrogeons si la présence de l’armée rwandaise sur le sol congolais ne constitue pas une diversion pour permettre à ce mouvement de nous infiltrer lorsque nous aurons tous l’attention focalisée sur cette incursion», a estimé Julien Paluku.

Il a précisé que l’armée congolaise est déployée sur les frontières non seulement pour sécuriser la RDC mais aussi empêcher les forces négatives de déstabiliser les voisins depuis l’est du Congo.
«Il peut y avoir des forces négatives qui pourraient éventuellement profiter de ces genres de climat de tension pour entrer au Rwanda et amener ce pays à dire qu’il a reçu des FDLR [rebelles rwandais] qui sont entrés chez nous et usons du droit de poursuites», a expliqué Julien Paluku.

Cette situation ne va pas perturber les élections et le processus de développement de la province, a promis le gouverneur du Nord-Kivu.
Le député Juvénal Munubo, élu au Nord-Kivu, a conseillé le gouvernement de «prendre cette affaire au sérieux». Il craint que cette situation ne perturbe le processus électoral.

C’est depuis dimanche que l’armée rwandaise a fait son incursion dans le territoire de Nyiragongo, province du Nord-Kivu.

Radio okapi

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre