Menu
RSS
Nord-Kivu : 870 agents admis sous statuts au sein de la Fonction publique provinciale.

Nord-Kivu : 870 agents admis sous s…

Le gouverneur de la provi...

Félix Tshisekedi pour un partenariat au bénéfice des Congolais

Félix Tshisekedi pour un partenaria…

A l’occasion de la cérémo...

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel  Sukola 2 détermination de traquer les groupes armés

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel…

Le Commandement du secteu...

Nord-Kivu : Reprise des activités touristiques dans le parc national des Virunga.

Nord-Kivu : Reprise des activités t…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’une épidémie de choléra aux cotés de la maladie à virus Ebola dans la zone de santé de Kayina

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’…

Le Poste de Santé de Kise...

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte contre les abus et exploitations sexuels commis par le personnel onusiens sur les communautés locales.

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte c…

L’équipe de «  conduite e...

Le ministre Oly Ilunga  visite le dépôt de médicaments contre Ebola à Goma

Le ministre Oly Ilunga visite le d…

Le ministre de la Santé, ...

Nord-Kivu : Lancement officielle à Goma de la 6e  édition du Festival Amani

Nord-Kivu : Lancement officielle à …

La 6e Edition du festival...

Nord-Kivu : Le district 409 du Lion's Club en réunion régionale à Goma

Nord-Kivu : Le district 409 du Lion…

Le Vice-gouverneur de la ...

Les cadres politico-administratifs appelés à s’approprier la lutte contre la maladie à virus Ebola

Les cadres politico-administratifs …

Le ministre provincial en...

Prev Next

Restauration de la sécurité au Nord-Kivu : le président de l’assemblée provinciale plaide pour la traque des groupes armés

Restauration de la sécurité au Nord-Kivu : le président de l’assemblée provinciale plaide pour la traque des groupes armés

Le président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, Jules Hakizumwami recommande aux FARDC et aux autres services de sécurité, de traquer les groupes armés qui écument cette partie du pays et restaurer la sécurité.  Il a fait cette recommandation samedi 30 septembre, lors de la rentrée qui, selon lui, intervient dans un contexte particulier où la population est confrontée à plusieurs formes d’atrocités perpétrées par les groupes armes dans tous les territoires.

« Il faut que les FARDC poursuivent les opérations de la traque des groupes armés afin de les déloger de leurs bases et s’assurer que leurs chefs ont été capturés et déférés devant la justice. Ce qui contribuera à les disperser et empêcher leur réorganisation pour mener des contre-attaques. La collaboration entre les FARDC, la MONUSCO et l’ICCN doit être renforcée comme celle entre les services spécialisés de renseignement et la population, ainsi que celle entre les FARDC et la population », conseille Jules Hakizumwami.

Il demande aussi au gouvernement d’assurer la « prise en charge correcte des militaires, des policiers et des agents des services spécialisés de sécurité pour leur permettre d’exécuter leurs missions respectives en étant suffisamment motivés ».

A en croire Jules Hakizumwami, cette session ordinaire traitera essentiellement des matières budgétaires en plus des arriérés de la session de Mars 2017.

Radio Okapi

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre