Menu
RSS
Nord-Kivu : Lancement des travaux de construction d’un centre hospitalier moderne à Mushake-Masisi.

Nord-Kivu : Lancement des travaux d…

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Le ministre de l’Administration du territoire préoccupé par la situation sécuritaire de Masisi.

Nord-Kivu : Le ministre de l’Admini…

).- Le ministre provincia...

Le Président Félix Tshisekedi reçoit les lettres de créance de nouveaux ambassadeurs de Grande Bretagne et du Rwanda

Le Président Félix Tshisekedi reçoi…

Mme Emily Maltman et M. V...

Covid-19 : 532 guérisons notifiées en RDC au cours de la seule journée de mercredi

Covid-19 : 532 guérisons notifiées …

La République Démocratiqu...

Covid-19 : 532 guérisons notifiées en RDC au cours de la seule journée de mercredi

Covid-19 : 532 guérisons notifiées …

La République Démocratiqu...

Vers la qualification des sites miniers d’extraction de l’Or à Beni-Walikale-Lubero.

Vers la qualification des sites min…

Le ministre provincial en...

Vers la qualification des sites miniers d’extraction de l’Or à Beni-Walikale-Lubero.

Vers la qualification des sites min…

Le ministre provincial en...

Pour plus d’engagement à pérenniser de bonnes pratiques dans la lutte contre la Covid 19 à l'instar de la MVE au Nord-Kivu

Pour plus d’engagement à pérenniser…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : l’an 1 du gouverneur Carly Nzanzu marqué par des actions porté sur des urgences dans un contexte conjoncturel particulier

Nord-Kivu : l’an 1 du gouverneur Ca…

 Le gouverneur de la prov...

Prev Next

La production du café passée de 8 à 120 mille tonnes par an en RDC.

La production  du café passée de 8 à 120 mille tonnes par an en RDC.

Jules Bwebwe Mpalume, directeur chef de secteur de l’Office national de Café (ONC/GOMA), a révélé, à l’occasion de la célébration de la journée internationale du café, chaque octobre 2017que la production du café est passée de 8 milles à 120 milles tonnes sur toute l’étendue de la RDC dont plus ou moins 4 milles tonnes pour le Nord-Kivu.

Plusieurs contraintes ont été évoquées dont le changement climatique qui reste la principale car rendant difficile l’accès aux campagnes caféières, lesquelles au lieu de deux campagnes par an, il ne se produit qu’une seule.

La non réhabilitation de routes de dessertes agricoles, l’insuffisance de l’appui technique réel au producteurs du café et cacao, l’inexistence des banques agricoles pour faciliter les crédits agricoles ; l’insécurité dans les zones de production et le dédoublement des taxes au cours de l’évacuation du café du lieu de production jusqu’à l’usine.

Le marché international qui exige un café dépulpé à la machine qui pose problème car il y a difficulté aux producteurs de s’en procurer, la non application des lois agricoles promulguées depuis novembre 2011 et censées entrer en vigueur en juin 2012, est un frein à la production.

A noter que la campagne caféière 2015-2016, le seul secteur de Goma a produit 166 containers de café vert exploitable soit 3.197.340 Kg de café, qui s’achète actuellement à plus ou moins 2000FC. Judith Mululu

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre