Menu
RSS
Nord-Kivu : Quatorze concessionnaires menacés d'expropriation dans le territoire de Masisi.

Nord-Kivu : Quatorze concessionnair…

Le ministre provincial en...

Prise des fonctions du nouveau maire de la ville de Goma.

Prise des fonctions du nouveau mair…

Le vice-gouverneur de pro...

Ministère de l’Intérieur et Sécurité: Henri Mova remplace Emmanuel Ramazani

Ministère de l’Intérieur et Sécurit…

Le président  de la Répub...

Evaluation positive du domaine de la santé au Nord-Kivu.

Evaluation positive du domaine de l…

Les membres du Gouverneme...

Nord-Kivu : lancement de la 5e édition de la semaine fiscale

Nord-Kivu : lancement de la 5e édit…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu: Naissance à Goma d’une association des barreaux des pays de Grands lacs.

Nord-Kivu: Naissance à Goma d’une a…

Le Vice-gouverneur de la ...

Un accord pour la taxe sur numérotation des motos à Beni.

Un accord pour la taxe sur numérota…

Les autorités urbaines, l...

Nord-K ivu : La note circulaire du ministre de l’ESU interprétée différemment à Beni

Nord-K ivu : La note circulaire du …

Le syndicat du personnel ...

La CIRGL va enquêter sur les accrochages entre militaires rwandais et congolais au parc des Virunga

La CIRGL va enquêter sur les accroc…

Le Mécanisme conjoi...

Des mandats d’arrêt contre 26 responsables présumés ADF à Beni.

Des mandats d’arrêt contre 26 respo…

L’auditorat militaire  su...

Prev Next

Nord-Kivu : Incursion des présumés rebelles Ougandais à Ngite-Beni.

Nord-Kivu : Incursion des présumés rebelles Ougandais à Ngite-Beni.

L’agglomération de Ngitse située près de la localité de Mavivi dans le territoire de Beni, a connu une incursion des présumés rebelles Ougandais ADF vers 19 heures de mercredi 29 novembre 2017, a appris lACP des sources administratives.

Cette situation a entrainé une panique généralisée dans les esprits des habitants quiont fui pour se cacher vers les lieux supposés sécurisés craignant ainsi d’éventuelles exactions des rebelles.

Selon l’infirmier du centre de santé de Mavivi, même les femmes ayant accouché par césarienne ont abandonné leurs lits de la maternité pour trouver refuge autour du camp de la MONUSCO au même titre que les autres habitants.

Cette situation de panique s’est amplifiée par la découverte des tracts annonçant une attaque imminente, le soir du mercredi, de la cité de Kamango, chef-lieu de la chefferie de Watalinga. Les habitants de ce coin se sont déplacés en masse vers les lieux supposés sécurisés.

Par ailleurs, en territoire de Lubero, c’est la localité d’Alimbongo située à une cinquantaine de kilomètres de Chef-lieu du territoire de Lubero sur la nationale n°2 a été le théâtre des affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et les miliciens maï-maï.

Selon le fonctionnaire délégué du gouverneur de Province surplace, l’attaque par surprise s’est déclenchée vers 7 h du matin. Deux heures durant les combats à l’armée lourde et légère se sont déroulés jusqu’à ce que les assaillants aient décrochés et prendre fuite vers les collines surplombant cette localité.

Aucun bilan n’est disponible de part et d’autres. Cet état a perturbé la faire organisée dans la contrée destinée à la distribution de l’aide humanitaire en faveur des déplacés guerre interne. La société civile du Territoire de Lubero déplore la recrudescence des activités des groupes armés dans cette partie de la Province du Nord-Kivu. Notons que depuis l’année en cour, c’est la quatrième attaque de cette entité par les forces négatives. ACP/Saambili/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre