Menu
RSS
Ebola à Beni : 74 membres du personnel du centre de santé de Mangina provisoirement mis en congé

Ebola à Beni : 74 membres du person…

« Le processus de mise en...

La Majorité présidentielle appelle sa base à soutenir Ramazani Shadary

La Majorité présidentielle appelle …

Aubin Minaku, le  secréta...

Nord-Kivu : mise en garde à Beni contre la consommation de la viande boucanée importée de l’Ouganda

Nord-Kivu : mise en garde à Beni co…

L’inspection vétérinaire ...

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les raisons ayant milité à la désignation de Ramazani Shadary comme candidat de du FCC.

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les…

Le gouverneur de la provi...

Emmanuel Shadary: « Kabila est un homme exceptionnel »

Emmanuel Shadary: « Kabila est un h…

« Joseph Kabila Kabange u...

Porté en triomphe par les militants de leur plate-forme FCC, Ramazani Shadary dépose sa candidature à la CENI

Porté en triomphe par les militants…

C’est dans une ambiance é...

Nord-Kivu : la vaccination contre Ebola démarre ce mercredi à Mangina

Nord-Kivu : la vaccination contre E…

Le personnel soignant et ...

Nord-Kivu : L’UCOFEM lance le concours pour l’intégration du genre dans les contenus médiatiques

Nord-Kivu : L’UCOFEM lance le conco…

Madame Evelyne Luyelo, co...

Nord-Kivu : le regroupement politique AABC en ordre utile pour affronter les scrutins du 23 décembre 2018.

Nord-Kivu : le regroupement politiq…

Le regroupement politique...

Le ministre Oly Ilunga installe les équipes de l’INRB à Mangina/Beni dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola.

Le ministre Oly Ilunga installe les…

Le Ministre de la Santé, ...

Prev Next

Nord-Kivu : Incursion des présumés rebelles Ougandais à Ngite-Beni.

Nord-Kivu : Incursion des présumés rebelles Ougandais à Ngite-Beni.

L’agglomération de Ngitse située près de la localité de Mavivi dans le territoire de Beni, a connu une incursion des présumés rebelles Ougandais ADF vers 19 heures de mercredi 29 novembre 2017, a appris lACP des sources administratives.

Cette situation a entrainé une panique généralisée dans les esprits des habitants quiont fui pour se cacher vers les lieux supposés sécurisés craignant ainsi d’éventuelles exactions des rebelles.

Selon l’infirmier du centre de santé de Mavivi, même les femmes ayant accouché par césarienne ont abandonné leurs lits de la maternité pour trouver refuge autour du camp de la MONUSCO au même titre que les autres habitants.

Cette situation de panique s’est amplifiée par la découverte des tracts annonçant une attaque imminente, le soir du mercredi, de la cité de Kamango, chef-lieu de la chefferie de Watalinga. Les habitants de ce coin se sont déplacés en masse vers les lieux supposés sécurisés.

Par ailleurs, en territoire de Lubero, c’est la localité d’Alimbongo située à une cinquantaine de kilomètres de Chef-lieu du territoire de Lubero sur la nationale n°2 a été le théâtre des affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et les miliciens maï-maï.

Selon le fonctionnaire délégué du gouverneur de Province surplace, l’attaque par surprise s’est déclenchée vers 7 h du matin. Deux heures durant les combats à l’armée lourde et légère se sont déroulés jusqu’à ce que les assaillants aient décrochés et prendre fuite vers les collines surplombant cette localité.

Aucun bilan n’est disponible de part et d’autres. Cet état a perturbé la faire organisée dans la contrée destinée à la distribution de l’aide humanitaire en faveur des déplacés guerre interne. La société civile du Territoire de Lubero déplore la recrudescence des activités des groupes armés dans cette partie de la Province du Nord-Kivu. Notons que depuis l’année en cour, c’est la quatrième attaque de cette entité par les forces négatives. ACP/Saambili/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre