Menu
RSS
La CIRGL va enquêter sur les accrochages entre militaires rwandais et congolais au parc des Virunga

La CIRGL va enquêter sur les accroc…

Le Mécanisme conjoi...

Des mandats d’arrêt contre 26 responsables présumés ADF à Beni.

Des mandats d’arrêt contre 26 respo…

L’auditorat militaire  su...

Le nouveau maire de ville de Butembo fait de la paix et la sécurité  son cheval de bataille

Le nouveau maire de ville de Butemb…

La paix et la sécurité es...

Les habitants de Goma appelés à utiliser le numéro vert en cas de danger

Les habitants de Goma appelés à uti…

Le porte-parole de la 34e...

Tripartite : Sassou et Lourenço saluent les efforts de Joseph Kabila pour les progrès accomplis dans le processus électoral en RDC

Tripartite : Sassou et Lourenço sal…

Les Trois Chefs d’Etat on...

L’Onu satisfaite du processus électoral en Rdc : La Chine et la Russie pour un soutien tous azimuts aux élections de décembre 2018

L’Onu satisfaite du processus élect…

Une réunion spéciale s’es...

Monusco : Prise de fonction de Leila Zerrougui, la nouvelle chef de la mission de l'ONU en RDC

Monusco : Prise de fonction de Leil…

L'Algérienne Leila Zerrou...

Bientôt l’expiration du moratoire de  déguerpissement pour plus de 2000 ménages établis dans la zone  neutre  entre le Rwanda et la RDC.

Bientôt l’expiration du moratoire d…

Le moratoire  du gouverne...

La population de Goma appelée à une contribution active contre la recrudescence de l’insécurité

La population de Goma appelée à une…

Edgard Mahungu, conseille...

Fin de la mission du  Directeur de cabinet du Chef de l’Etat sur la mobilisation au tour du processus électoral à l’Est de la RDC.

Fin de la mission du Directeur de …

Le Directeur de cabinet d...

Prev Next

Incursion de l’armée rwandaise à l’Est de la Rdc : un émissaire d’Eduardo Dos Santos chez Kagame

Incursion de l’armée rwandaise à l’Est de la Rdc : un émissaire d’Eduardo Dos Santos chez Kagame

Un émissaire du président angolais et président en exercice de la Cirgl, Eduardo Dos Santos a été dépêché à Kigali au Rwanda suite à l’incursion de l’armée de ce dernier pays sur le territoire congolais.

L’incursion des militaires rwandais dans les territoires de l’Est de la RDC a irrité Luanda qui préside actuellement aux destinées de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs. Un émissaire du président angolais, José Eduardo dos Santos, a été dépêché à cet effet à Kigali. Un message du chef de l’Etat angolais José Eduardo dos Santos, à son homologue rwandais Paul Kagame, a été remis à ce dernier par le secrétaire d’Etat angolais aux Relations extérieurs manuel Augusto, rapportait mercredi dernier l’Angop, l’Agence de presse officielles de l’Angola.

Dans son message, Dos Santos qui est également président en exercice de la Conférence Internationale de la région des Grands Lacs (CIRGL), se dit préoccupé par les derniers événements survenus dans cette région, notamment par la situation à la frontière entre le Rwanda et la République démocratique du Congo (RDC) et par la crise préélectorale au Burundi. A cette occasion. Paul Kagame et Manuel Augusto ont passé en revue la situation à la frontière Rwanda/RDC, la crise au Burundi et le prochain sommet sur la région des grands lacs, qui pourrait avoir lieu à Luanda entre les mois de mai et de juin 2015.

Au terme de l’audience, le Président rwandais a mis en relief les efforts déployés par son homologue angolais. Visant à rétablir la paix et la sécurité dans la région des grands lacs. Le gouverneur du Nord-Kivu. Julien Paluku, a dénoncé fin avril dernier une incursion des militaires rwandais à 120 km au nord de Goma, chef-lieu de cette province, en plein parc des Virunga. La raison de leur présence n’a toutefois pas été précisée.

Selon Julien Paluku, qui s’est exprimé sur RFL une centaine de militaires rwandais auraient franchi la frontière entre le Rwanda et la RDC. Une patrouille de reconnaissance de l’armée congolaise accompagnée de gardes du parc, a selon lui pu confirmer la présence de militaires rwandais sur la colline Musangoti, à environ un kilomètre à l’intérieur du territoire congolais, à environ 120 km au nord-est de Goma, dans le parc des Virunga.

Toujours selon le gouverneur, les Rwandais auraient ouvert le feu à l’approche de la centaine de soldats congolais, raison pour laquelle Julien Paluku a saisi le mécanisme conjoint de vérification qui sera chargé de confirmer ou non, l’incursion.

Cette annonce du gouverneur du Nord-Kivu est intervenu alors que des habitants faisaient état depuis plusieurs jours d’autres incursions plus au sud, vers Goma, au niveau de la colline d’Ehu notamment. En juin dernier déjà un accrochage avait eu lieu entre les deux armées dans les collines Kanyesheza.

Le Potentiel

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre