Menu
RSS
Nord-Kivu : Le projet d’édit budgétaire rectificatif arrêté à 156.029.855.735FC contre 150.405.054.543FC du budget initial

Nord-Kivu : Le projet d’édit budgét…

Le gouverneur de province...

Célébration à Goma de la journée de l'enfant africain.

Célébration à Goma de la journée de…

La journée de l'enfant af...

Nord-Kivu : le Maire de la ville de Goma appelle ses administrés  à plus de collaboration avec les services spécialisés de sécurité.

Nord-Kivu : le Maire de la ville de…

M. Muisa  Kense, maire de...

La délégation de l’UDPS / Nord-Kivu Aile Tshibala prête  pour  les élections du 23 décembre 2018.

La délégation de l’UDPS / Nord-Kivu…

Le parti politique  UDPS ...

Nord-Kivu : invocation à Goma des questions de rapatriement et l’enregistrement des refugiés rwandais.

Nord-Kivu : invocation à Goma des q…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord Kivu : présentation de quatre malades guéries de la maladie à virus Ebola aux habitants de Ndindi/Beni.

Nord Kivu : présentation de quatre …

Le Bureau de la coordinat...

Nord-Kivu : Le Gouvernement provincial dote l’ACP d’une parcelle propre au pied du Mont Goma.

Nord-Kivu : Le Gouvernement provinc…

Le  gouvernement  provinc...

RDC : Julien Paluku mobilise les Kivuciens autour de la candidature de Shadary

RDC : Julien Paluku mobilise les Ki…

Le gouverneur de la pro...

Nord-Kivu : La Somico SA disposée à contribuer à la création de l’emploi par l’effectivité de ses activités.

Nord-Kivu : La Somico SA disposée à…

Le Vice-gouverneur de la ...

« Les ressources minières doivent profiter à la population congolaise », déclare le Chef de l’Etat Joseph Kabila

« Les ressources minières doivent p…

Le Chef  de l’Etat, Josep...

Prev Next

La CIRGL va enquêter sur les accrochages entre militaires rwandais et congolais au parc des Virunga

La CIRGL va enquêter sur les accrochages entre militaires rwandais et congolais au parc des Virunga

Le Mécanisme conjoint de vérification de la CIRGL (JMV) a annoncé mercredi 14 février une enquête sur les accrochages survenus la veille entre les armées congolaise et rwandaise à Isoke, vers la colline de Sabinyo, en plein parc national des Virunga, territoire de Rutshuru. L’armée congolaise qui a saisi la JMV, exige le retrait sans condition de l’armée rwandaise du sol congolais. 

Selon plusieurs sources, les services de sécurité des FARDC auraient reçu l’alerte d’une probable incursion des ex-combattants du M23sur le sol congolais, en provenance de l’Ouganda depuis plus d’une semaine. C’est dans ce cadre que les FARDC auraient renforcé leurs patrouilles au niveau des frontières entre la RDC et l’Ouganda d’une part, et entre la RDC et le Rwanda, d’autre part.  

Mardi dans la journée, toujours selon les mêmes sources, une patrouille des FARDC qui s’était rendue dans la région d’Isoke, est tombée sur un campement entretenu par des hommes armés et en tenue militaire qu’ils ont par la suite identifiés comme de soldats de l’armée rwandaise. Dans les affrontements qui ont suivi, deux éléments ont perdu la vie côté FARDC, et « plusieurs autres » côté adverse, selon des sources contactées par Radio Okapi.

Mercredi, les FARDC ont saisi le Mécanisme conjoint de vérification de la CIRGL, exigeant le retrait sans condition de l’armée rwandaise du territoire congolais alors que des sources dignes de foi au sein des FARDC confirmaient l’arrivée des renforts de l’armée rwandaise dans la zone de l’incident.

Le Rwanda dit, pour sa part, avoir été surpris sur son territoire, par l’armée congolaise.

Le Mécanisme conjoint de vérification de la CIRGL, qui compte se rendre dans la région dans les heures qui suivent, devra établir qui de deux armées, a violé les limites frontalières. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 
back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre