Menu
RSS
Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller Lutayichirwa s’enquiert du projet exécuté par l’ONG Mercy Corps en partenariat avec la Regideso pour l’accroissement de la desserte de Goma en eau potable.

Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller…

Le gouverneur ad intérim ...

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » garant des ressources halieutiques des lacs Edouard et Albert.

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » gara…

Le projet « Lakes Edouard...

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées pour une assistance en sécurité alimentaire à Itebero.

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées…

L'ONG locale" Fondation N...

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de choléra dont 4 décès signalés dans la zone de santé de Kayna/Lubero.

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de c…

Cent et un (101) cas de c...

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso appelés à la patience pour une solution face à l’activisme des Nyatura

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso …

Le major Ndjike Kaiko Gui...

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de réflexion sur le programme « Alliance Virunga »

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de ré…

L’Institut congolaise pou...

Nord-Kivu : Réaction conjointe de la société civile et du mouvement citoyen LUCHA contre la dégradation de la situation sécuritaire dans la ville de Goma.

Nord-Kivu : Réaction conjointe de l…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La  formation de la 2e équipe d’intervention rapide ouvre « la voie à la future école d’excellence contre la maladie à virus Ebola », projette Christophe Ndibeshe.

Nord-Kivu : La formation de la 2e …

La formation de la 2e équ...

L'ONU s'engage vers une stratégie de retrait progressif de la Monusco

L'ONU s'engage vers une stratégie d…

L'ONU a entrepris d'élabo...

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 59 mois ciblés pour la campagne de vaccination contre la rougeole dans le territoire de Walikale.

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 5…

Environ 11.000 enfants âg...

Prev Next

Nord-Kivu : L’accélération du processus de paix une nécessité pour la quiétude à Nyamaboko/Masisi.

Nord-Kivu : L’accélération  du  processus  de paix  une  nécessité pour  la quiétude  à  Nyamaboko/Masisi.

Olivier Bahuma, fonctionnaire délégué du gouverneur  à Mahanga   dans  le  groupement  de Nyamaboko  1  et 2 , a  présenté  l’accélération  du processus  de paix entamée  par  le gouvernement  provincial  comme  étant une  nécessité  pour  asseoir   la quiétude  dans cette  contrée  du  territoire  de Masisi.

C’était  au cours  d’une  interview   accordée  à la Radio  Pole  FM  émettant  à Goma, sur  l’accusation  des éléments  de l’armée régulière   d’être  de mèche  avec  des  éléments  des groupes armés  qui y sèment  des troubles.

Ce  représentant  de l’autorité  provinciale  dans  cette  partie  du territoire  de Masisi, a  démenti  formellement  toute  implication  des  éléments  de l’ordre  sur  les actes  de violence  perpétrés par   les groupes  armés   sur  les populations civiles en soulignant  que  le  vrai  problème  dans cette entité reste  les mésententes  entre  les communautés qui ne veulent  pas cohabiter  pacifiquement.

Ces  conflit, a-t-il souligné , très complexe,  ne pourra être   résolu que par  un  dialogue  franc visant  à identifier les  soubassements  des  discordes  et y apporter des solutions  efficaces.

les autorités  doivent  mettre  plus  d’attention  pour  amener  ces  communautés  à la  cohésion  pour  une  vie d’entente   mutuelle afin  de développer  leur  contrée, a-t-il  conclu. ACP/Kombo  et Sarah/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre