Menu
RSS
Lancement officiel de la huitième session du concours spécial des  inspecteurs du Nord-Kivu

Lancement officiel de la huitième s…

Le ministre provincial l’...

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR et 2.304 miliciens locaux neutralisés  depuis 2015

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR…

1.101 rebelles et 2.304 m...

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC condamné  à  dix ans  de  prison pour  dissipation des minutions à Goma

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC …

Le tribunal militaire de ...

Nord-Kivu : Les femmes politiques et non politiques de Goma sensibilisées sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les femmes politiques e…

Le ministre provincial du...

Sécurité, élections, double nationalité : Joseph Kabila interpelle les députés !

Sécurité, élections, double nationa…

Les députés de la Majorit...

Nord-Kivu : Les leaders communautaires de Goma sensibilisés sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les leaders communautai…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un plan de développement du Groupement de Biiri-Masisi.

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un pl…

Le ministre provincial en...

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la Bralima contribuera à la réduction du chaumage, selon le Ministre Carly Nzanzu.

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la …

Le Gouverneur de la Provi...

Nord-Kivu : La société civile appelle le Gouvernement et la Monusco à sécuriser les chrétiens dans la province

Nord-Kivu : La société civile appel…

Les forces vives de la pr...

Nord-Kivu : Une plainte contre inconnu du diocèse de Goma contre les assassinats l’Abbé Curé de Kitchanga

Nord-Kivu : Une plainte contre inco…

Mgr Kaboy Théophile, évêq...

Prev Next

Nord-Kivu : Des succès et des limites enregistrés dix ans après la signature de l’Acte de Goma.

Nord-Kivu : Des succès et des limites enregistrés dix ans après la signature de l’Acte de Goma.

Le gouverneur  de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya qui intervenait ce mercredi au cours du forum d’évaluation des suites de l’Acte de Goma, a reconnu  que des succès notables ont été enregistrés dix ans après la signature de cet engagement intervenu en date du 23 janvier 2008 entre le Gouvernement et les groupes armés sous la facilitation de la Communauté internationale.

L’autorité provinciale a entre autre cité la disponibilité des groupes armés à participer à participer aux rencontres de recherche de la paix au Nord-Kivu, l’intégration des ex-combattants des groupes armés dans les Fardc et la PNC de même que l’intégration des membres de groupes armés dans le processus DDR.  D’autres succès enregistrés, a-t-il ajouté, sont entre autres la libération des membres des groupes armés détenues dans les prisons de la RDC en application de la loi sur l’amnistie, l’avancement en grades de certains éléments de  groupes armés ayant intégrés l’armée loyaliste de même que le fait que les ex-groupes armés aient acceptés de se muer en partis politiques.

Parmi les limites de cet Acte d’engagement pris pour un retour rapide, durable et définitif à la paix et à la sécurité au Nord-Kivu, le Gouverneur Julien a épinglé la présence active des groupes armés étrangers allusion faite aux FDLR et ADF-NALU qui opèrent sur le sol de la province du Nord-Kivu. Ces groupes armés résiduels encore actifs en province constituent un échappatoire pour les groupes armés résiduels encore actifs à la base de l’instabilité.

A cette limite s’ajoute la présence des refugiés rwandais sur le sol congolais ainsi que celle des refugiés congolais sur le sol des pays voisins (Rwanda, Burundi, Ouganda), le manque dévaluation conjointe de différents programmes initiés (Conader, Amani Leo, PNDDR) ainsi que le manque de financement du programme Starec ; constituent parmi tant d’autres les limites principales à la mise en œuvre de l’Acte de Goma.

Outre le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, le Vice-gouverneur de la province de l’Ituri ainsi que le Vice-président de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu,  ont respectivement l’état d’avancement de cet Acte au niveau de leurs juridictions.

A noter qu’en vue de la recherche d’une solution durable à la crise qui avait sévissait dans les provinces du Nord et Sud-Kivu, le Gouvernement de la RDC avait convoqué la conférence sur la paix, la securité et le développement des deux provinces concernées du 06 au 23 janvier 2008. Cette conférence avait abouti à la signature des actes d’engagement entre le Gouvernement de la RDC et 22 groupes armés dont neuf du Nord-Kivu. ACP/Kambale/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre