Menu
RSS
L'ONU adopte une résolution pour mieux protéger les enfants lors des conflits

L'ONU adopte une résolution pour mi…

Mieux protéger les enfant...

Révélations de Minaku hier à l’hémicycle : Kabila s’adresse à la Nation ce jeudi 19

Révélations de Minaku hier à l’hémi…

Annoncé dès l’ouverture d...

Avec l’adhésion massive de Congolais: Le FCC se consolide

Avec l’adhésion massive de Congolai…

De plus en plus, le Front...

Nyuki de Butembo surprenant vainqueur de la 54ème Coupe du Congo De football

Nyuki de Butembo surprenant vainque…

L’Association Sportive Ny...

L’AS Nyuki remporte la Coupe du Congo

L’AS Nyuki remporte la Coupe du Con…

L'Association sportive Ny...

Une liesse populaire à Butembo suite à la qualification  de l'AS Nyuki  face au FC Renaissance de Kinshasa.

Une liesse populaire à Butembo suit…

Une marrée humaine consti...

Nord-Kivu : Un feu  de signalisation lumineux inauguré au carrefour Terminus ULPGL à Goma

Nord-Kivu : Un feu de signalisatio…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Des démarches avancées pour la relaxation de deux hommes d’Affaires congolais aux arrêts à Addis Abeba.

Nord-Kivu : Des démarches avancées …

Le Gouverneur Julien Palu...

Nord-Kivu : Lancement à Goma du Mouvement « Side by Side »

Nord-Kivu : Lancement à Goma du Mou…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Le Vice-président de la Banque Mondiale pour  l’Afrique informé sur les  priorités dans les provinces du Nord et Sud-Kivu.’

Nord-Kivu : Le Vice-président de la…

Le Vice-président de la B...

Prev Next

Sommés de quitter la RDC, les ex-FDLR exigent un dialogue inter-rwandais

Sommés de quitter la RDC, les ex-FDLR exigent un dialogue inter-rwandais

La fermeture du camp de transit des ex-combattants rwandais, FDLR, à Kanyabayonga au sud du territoire de Lubero (Sud-Kivu) est « une décision non négociable », a affirmé mardi 13 mars à Radio Okapi la porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende.

Jeudi dernier, une délégation gouvernementale était à Kanyabayonga pour les informer de la fermeture de ce camp géré par la MONUSCO. Mais, ces ex-FDLR exigent d’abord la tenue d’un dialogue inter-rwandais avant leur rapatriement volontaire.

Les 372 ex-combattants FDLR et leurs dépendants sont hébergés depuis 3 ans dans le camp de transit de Kanyabayonga, avant leur retour au Rwanda.

«Ces gens lors qu’ils quittaient la brousse étaient dans un processus de pacification de la province du Nord-Kivu. Mais, nulle part, il n’avait été convenu qu’il y aurait un dialogue inter-rwandais qui serait à la base de cette démobilisation. Le conseil qu’on peut donner à ces ex-combattants rwandais, c’est d’abord, de rentrer chez eux au Rwanda et à l’intérieur créer une dynamique de dialogue avec leur gouvernement», explique le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku.

Il soutient que la RDC ne servira pas d’arrière base de revendications contre un autre pays.

«Penser que, dans la région des Grands Lacs, il y a un pays qui va servir de base arrière de revendications pour faire un front contre un autre pays, ces intox sont largement dépassées. Nous sommes déterminés à faire la paix entre la RDC et le Rwanda, l’Ouganda, le Burundi et tous les pays frontaliers ; pour que, désormais nous parlions un langage de développement et non un langage de guerre», a renchéri le gouverneur du Nord-Kivu.

La décision du gouvernement congolais n’est pas négociable, a affirmé Lambert Mende. Et si ces ex-combattants insistent sur leur volonté de ne pas retourner au Rwanda, sans dialogue préalable, le gouvernement prendra ses dispositions, selon Julien Paluku.

De son côté, la MONUSCO assure que son dispositif d’accompagnement de ses ex-combattants pour un retour volontaire chez eux est toujours disponible.

Lire aussi sur radiookapi.net: 
back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre