Menu
RSS
Carly Nzanzu et Eugene Serufuli pour la capitalisation des énergies des jeunes dans le sens positif

Carly Nzanzu et Eugene Serufuli pou…

Le Gouverneur de la provi...

Mgr Paluku Sikuli Melchisédech satisfait par la nomination de Mme Katungu Furaha Catherine à la tête du ministère de Culture, arts et patrimoines

Mgr Paluku Sikuli Melchisédech sati…

L’Evêque du diocèse de Bu...

Nord-Kivu: Presentation au Ministre provincial du Plan du propjet “Great lakes youth network for dialogue and peace”.

Nord-Kivu: Presentation au Ministre…

Le ministre provincial en...

Le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita appelle la jeunesse de Buhene-Munigi à revenir au bon sens

Le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita…

Le Gouverneur Carly Nzanz...

L’implication du Gouverneur voulue pour régler le conflit foncier entre le député national Singoma Mwanza et les habitants de de Kanyanja-Nyiragongo.

L’implication du Gouverneur voulue …

Le bourgmestre de la comm...

Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Nzanzu appelle les mouvements prodémocratie à ne pas jouer le jeu des ADF .

Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Nza…

Le Gouverneur de la provi...

Réception des ouvrages réalisés pour accroitre la desserte de la partie Nord de Goma en eau potable

Réception des ouvrages réalisés pou…

Le gouverneur de la provi...

Nombreuses actions entreprises pour le renouvellement du couvert forestier au Nord-Kivu.

Nombreuses actions entreprises pour…

Le Gouvernement provincia...

Nombreuses actions entreprises pour le renouvellement du couvert forestier au Nord-Kivu

Nombreuses actions entreprises pour…

Le Gouvernement provincia...

Prev Next

Sommés de quitter la RDC, les ex-FDLR exigent un dialogue inter-rwandais

Sommés de quitter la RDC, les ex-FDLR exigent un dialogue inter-rwandais

La fermeture du camp de transit des ex-combattants rwandais, FDLR, à Kanyabayonga au sud du territoire de Lubero (Sud-Kivu) est « une décision non négociable », a affirmé mardi 13 mars à Radio Okapi la porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende.

Jeudi dernier, une délégation gouvernementale était à Kanyabayonga pour les informer de la fermeture de ce camp géré par la MONUSCO. Mais, ces ex-FDLR exigent d’abord la tenue d’un dialogue inter-rwandais avant leur rapatriement volontaire.

Les 372 ex-combattants FDLR et leurs dépendants sont hébergés depuis 3 ans dans le camp de transit de Kanyabayonga, avant leur retour au Rwanda.

«Ces gens lors qu’ils quittaient la brousse étaient dans un processus de pacification de la province du Nord-Kivu. Mais, nulle part, il n’avait été convenu qu’il y aurait un dialogue inter-rwandais qui serait à la base de cette démobilisation. Le conseil qu’on peut donner à ces ex-combattants rwandais, c’est d’abord, de rentrer chez eux au Rwanda et à l’intérieur créer une dynamique de dialogue avec leur gouvernement», explique le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku.

Il soutient que la RDC ne servira pas d’arrière base de revendications contre un autre pays.

«Penser que, dans la région des Grands Lacs, il y a un pays qui va servir de base arrière de revendications pour faire un front contre un autre pays, ces intox sont largement dépassées. Nous sommes déterminés à faire la paix entre la RDC et le Rwanda, l’Ouganda, le Burundi et tous les pays frontaliers ; pour que, désormais nous parlions un langage de développement et non un langage de guerre», a renchéri le gouverneur du Nord-Kivu.

La décision du gouvernement congolais n’est pas négociable, a affirmé Lambert Mende. Et si ces ex-combattants insistent sur leur volonté de ne pas retourner au Rwanda, sans dialogue préalable, le gouvernement prendra ses dispositions, selon Julien Paluku.

De son côté, la MONUSCO assure que son dispositif d’accompagnement de ses ex-combattants pour un retour volontaire chez eux est toujours disponible.

Lire aussi sur radiookapi.net: 
back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre