Menu
RSS
Nord-Kivu : Une quinzaine d’enseignants formés à Goma sur la gestion des risques à travers le jeu « Hazagora ».

Nord-Kivu : Une quinzaine d’enseign…

Environ quinze enseignant...

Entrée en fonctions du nouveau médecin directeur de l’Hôpital provincial de référence du Nord-Kivu.

Entrée en fonctions du nouveau méde…

Le nouveau médecin direct...

Julien Paluku annonce le début des audiences en foraines des présumés auteurs de récentes tueries de Rubaya.

Julien Paluku annonce le début des …

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Bientôt l’électrification de certaines artères principales de Goma par énergie solaire.

Nord-Kivu : Bientôt l’électrificati…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Bientôt l’électrification de certaines artères principales de Goma par énergie solaire.

Nord-Kivu : Bientôt l’électrificati…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu: Passation du pouvoir à la 34ème région militaire

Nord-Kivu: Passation du pouvoir à l…

Le général Isidore Kahumb...

Nord-Kivu : Le recrutement et la formation de bons témoins  à tous les niveaux un gage pour la crédibilité des élections, selon Norbert Kantitima.

Nord-Kivu : Le recrutement et la fo…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Les chefs coutumiers de la RDC joignent leurs efforts à la lutte contre Ebola et les tueries.

Nord-Kivu : Les chefs coutumiers de…

Sa Majesté M’Fumu Difima,...

Nord-Kivu : le Chef d’Etat-major général des FARDC appelle les hommes de troupes à la discipline et au respect des lois.

Nord-Kivu : le Chef d’Etat-major gé…

Le Chef d’état-major géné...

Face à l’insécurité Nord-Kivu : Une mission parlementaire prône des solutions holistiques.

Face à l’insécurité Nord-Kivu : Une…

La délégation parlementai...

Prev Next

15 ans de la Monusco en RDC, Martin Kobler : « … c’est vraiment le temps de partir … »

15 ans de la Monusco en RDC, Martin Kobler : « … c’est vraiment le temps de partir … »

La réflexion est faite à voix haute. Et, elle est apte à saliver des langues. Bref, à susciter moult réactions. Le patron de la Monusco et Représentant Spécial de Ban Ki-Moon, l’a lâchée, le vendredi 22 mai 2015, en marge du vernissage de l’exposition photos sur les 15 ans de la présence de la Monusco au pays de Lumumba. C’est à la halle de la Gombe, aux portes de la salle d’exposition de ce haut lieu de la culture que Martin Kobler,  deuxième intervenant de la soirée, a tenu ces  propos. Venant juste après Lambert Mende, Ministre de la  communication et des  Médias et porte-parole de l’exécutif Congolais, Il a considéré que quinze ans de présence  de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République démocratique du Congo, Monusco, au Congo-Kinshasa, c’est anormal.   « 15 ans dans votre pays,  ce n’est pas normal, cela appelle réflexion », a-t-il déclaré.  Et, à lui, de poursuivre que : «  c’est vraiment le moment de partir ». Pour ce faire, il faudrait entre autres,  un développement plus prononcé du dialogue stratégique d’avec le gouvernement congolais. Toutefois,  le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies, estime qu’il ne faut pas qu’en partant avec hâte, qu’on  laisse  une situation non stabilisée  et un Congo chancelant.

 Organisée  pour la première fois en dehors des murs des installations de la Mission Onusienne, l’exposition photos  ouverte,   le vendredi 22 dernier, restera accessible au public jusqu’au 5 juin.  Outre l’illustration des quinze années d’activités de la Monusco, cette exposition vise aussi à commémorer les septante ans de l’existence des Nations Unies.

Un décor festif a été ainsi mis en place pour un public hétéroclite à la place dite  salle d’exposition de l’institut français de Kinshasa, le long de la rivière Gombe.  En effet, à cette cérémonie, diplomates, politiciens, chevaliers de la plume, professionnels  du son et de l’image et autres convives ont répondu présent. Sous la coordination experte de l’animatrice de la soirée, Lambert Mende Omalanga, a été convié à l’estrade,  pour son mot de circonstance.

Gratitude de l’exécutif congolais

Orateur né, le Ministre des Médias congolais, a circonscrit en quelques lignes  brèves mais concises, le contexte de l’arrivée  et retracé  l’historique de la Monusco. Chose faite, il va ensuite exprimer la gratitude du gouvernement envers cette mission onusienne.  Ce, malgré les quelques divergences parfois enregistrées sur ce long trajet.   « Le gouvernement congolais, reconnaît et apprécie à sa juste valeur,  l’apport remarquable de la Monusco », dixit Lambert Mende. Outre ces aspects, il  a, ensuite, appelé le gouvernement et la Monusco à entretenir pour le mieux un dialogue stratégique sincère.

Présentation des photographes et coupure du ruban

C’est par Charles Bambara, troisième intervenant de la soirée, après Martin Kobler que les artistes et photographes ayant travaillé pour la réalisation de l’exposition ont été présentés. Du nombre de ces derniers, il y a lieu de citer notamment,  Myriam Asmani, Abel Kavanagh etc. Le ministre de la Communication et des  Médias, Lambert Mende, accompagné de Martin Kobler, ont été invités  à couper le ruban symbolique, inaugurant ainsi   la visite de la galerie photos.

Galerie Photos

C’est par la  photo d’Abel Kavanagh  que la galerie commence. Cette photo  illustre, une image du mur de l’espoir qui porte l’inscription Non à la guerre, vœu  cher à la population congolaise, aux  Fardc et à la Monusco. Cette caverne à images affiche  des photos immortalisant la première rencontre de Martin Kobler d’avec Joseph Kabila, Président de la RDC, les visites de Mary Robinson, Leila Zerrougui au Congo-Kinshasa. Il sied de noter  que le regretté, colonel Mamadou Ndala, est tout autant immortalisé par une photo prise de la main de Charles Bambara. En tout, c’est près de 38 photos qui sont exposées à la Halle de la Gombe. Un petit tour par là suffit, pour s’en rendre compte.  

Danny Ngubaa &  Rodrigue Yalala 

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre