Menu
RSS
Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller Lutayichirwa s’enquiert du projet exécuté par l’ONG Mercy Corps en partenariat avec la Regideso pour l’accroissement de la desserte de Goma en eau potable.

Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller…

Le gouverneur ad intérim ...

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » garant des ressources halieutiques des lacs Edouard et Albert.

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » gara…

Le projet « Lakes Edouard...

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées pour une assistance en sécurité alimentaire à Itebero.

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées…

L'ONG locale" Fondation N...

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de choléra dont 4 décès signalés dans la zone de santé de Kayna/Lubero.

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de c…

Cent et un (101) cas de c...

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso appelés à la patience pour une solution face à l’activisme des Nyatura

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso …

Le major Ndjike Kaiko Gui...

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de réflexion sur le programme « Alliance Virunga »

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de ré…

L’Institut congolaise pou...

Nord-Kivu : Réaction conjointe de la société civile et du mouvement citoyen LUCHA contre la dégradation de la situation sécuritaire dans la ville de Goma.

Nord-Kivu : Réaction conjointe de l…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La  formation de la 2e équipe d’intervention rapide ouvre « la voie à la future école d’excellence contre la maladie à virus Ebola », projette Christophe Ndibeshe.

Nord-Kivu : La formation de la 2e …

La formation de la 2e équ...

L'ONU s'engage vers une stratégie de retrait progressif de la Monusco

L'ONU s'engage vers une stratégie d…

L'ONU a entrepris d'élabo...

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 59 mois ciblés pour la campagne de vaccination contre la rougeole dans le territoire de Walikale.

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 5…

Environ 11.000 enfants âg...

Prev Next

Nord-Kivu : vers la définition des mécanismes interprovinciaux de lutte contre les groupes armés.

Nord-Kivu : vers la définition des mécanismes interprovinciaux de lutte contre les groupes armés.

La salle des réunions du Gouvernorat de province du Nord-Kivu a servi ce vendredi de cadre à la toute dernière réunion préparatoire du forum censé définir des mécanismes interprovinciaux visant à éradiquer, une fois pour toutes, le phénomène « groupes armés » dans les provinces du Nord et Sud-Kivu, spécialement dans le triangle Masisi-Walikale-Kalehe.

A l’issue de ces échanges élargis aux délégués de la province du Sud-Kivu ainsi qu’aux partenaires humanitaires impliqués dans le cadre de la stabilisation, le Ministre provincial en charge de l'Administration du territoire au Nord-Kivu, Valérien Mbalutwirandi a indiqué que les parties en présence ont convenu pour la définition, une fois pour toutes, une méthodologie qui permette d’aller de l’avant.

« Nous croyons que dans le triangle Masisi-Kalehe, dans le Sud-Kivu, on va essayer de trouver une nouvelle stratégie pour essayer de résoudre le problème des groupes armés », a envisagé Mbalutwirandi qui s’exprimait en lieu et place du Gouverneur de province du Nord-Kivu empêché   avant de faire observer que beaucoup d’assises se sont tenues à divers endroits sans que l’on atteignent à des résultats escomptés.

Ce forum prévu du 12 au 13 septembre 2018 Bukavu, au Sud-Kivu,  sera organisé sous format réduit à l’issu duquel les participants vont peaufiner des mécanismes appropriés à la différence des recommandations, sans résultats escomptés, jadis formulées au terme des ateliers précédents.

Pour Mme Joséphine Kusinza Nyenyezi, Chef des missions Starec et déléguée du Gouverneur du Sud-Kivu, les deux provinces attendent beaucoup de ces assises en terme des résultats concertés à traduire sous forme d’une feuille de route contenant les désidératas visant à sécuriser définitivement le triangle Masisi-Kalehe-Walikale, une partie comprises entre les deux provinces.

L’ardent vœu est de voire la feuille à élaborer puisse servir à un plan opérationnel pouvant contribuer à diminuer sensiblement les actions négatives des groupes armés qui pullulent dans cet espace.

Pour Deogratias Buuma, de l’ONG Action pour la paix et la concorde partenaire avec UNHABITAT, le forum interprovincial annoncé à Bukavu aura certainement son sens car les résultats attendus vont contenir une série d’activités à mettre en œuvre sur la zone commune et ainsi aborder beaucoup plus sereinement l’épineuse question relative à la persienne des groupes armés à la base de l’instabilité dans la sous-région.

« Le bienfondé de ce forum interprovincial sera de travailler sur un cadre qui est politique mais qui légitimera la feuille de route des activités qui vont y inclure de manière à solliciter l’accompagnement des partenaires internationaux » pour des solutions durables, a-t-il conclu.

Outre les officiels deux provinces ainsi que les partenaires sociaux, il est prévu des contacts de sensibilisation avec les leaders des groupes armés locaux avec l’ultime but de les sensibiliser à donner la chance à la paix et à la reconstruction des zones sous leur occupation. ACP/Kambale/kms 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre