Menu
RSS
Nord-Kivu : l'absence des conflits à caractère interethnique, une de grandes réalisations des douze ans de Julien Paluku à la tête de la Province.

Nord-Kivu : l'absence des conflits …

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : 870 agents admis sous statuts au sein de la Fonction publique provinciale.

Nord-Kivu : 870 agents admis sous s…

Le gouverneur de la provi...

Félix Tshisekedi pour un partenariat au bénéfice des Congolais

Félix Tshisekedi pour un partenaria…

A l’occasion de la cérémo...

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel  Sukola 2 détermination de traquer les groupes armés

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel…

Le Commandement du secteu...

Nord-Kivu : Reprise des activités touristiques dans le parc national des Virunga.

Nord-Kivu : Reprise des activités t…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’une épidémie de choléra aux cotés de la maladie à virus Ebola dans la zone de santé de Kayina

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’…

Le Poste de Santé de Kise...

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte contre les abus et exploitations sexuels commis par le personnel onusiens sur les communautés locales.

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte c…

L’équipe de «  conduite e...

Le ministre Oly Ilunga  visite le dépôt de médicaments contre Ebola à Goma

Le ministre Oly Ilunga visite le d…

Le ministre de la Santé, ...

Nord-Kivu : Lancement officielle à Goma de la 6e  édition du Festival Amani

Nord-Kivu : Lancement officielle à …

La 6e Edition du festival...

Nord-Kivu : Le district 409 du Lion's Club en réunion régionale à Goma

Nord-Kivu : Le district 409 du Lion…

Le Vice-gouverneur de la ...

Prev Next

Julien Paluku en tournée d’évaluation de la situation sécuritaire dans la région de Beni-Lubero à 21 jours des élections.

Julien Paluku en tournée d’évaluation de la situation sécuritaire dans la région de Beni-Lubero à 21 jours des élections.

Le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya, dans sa casquette de Président du comité provincial de sécurisation des élections, effectue depuis le lundi  une visite d’inspection dans partie Grand Nord, partant de la ville de Butembo dans le cadre de l’évaluation de la situation sécuritaire dans la région à moins d’un mois de la tenue des élections.

« En ma qualité de Gouverneur et de Président du comité de sécurisation des élections, je dois évaluer la situation sécuritaire, particulièrement dans la partie Ouest du territoire de Lubero où il y a quelques temps les Fardc ont lancé les opérations (de traque contre les miliciens) du coté de Vuyinga et environ et aujourd’hui nous nous réjouissons que cette partie est déjà sous contrôle de nos force », a signifié l’Autorité provinciale répondant à la presse à sa descente d’avion à l’aérodrome de Rughenda.

Avec dans sa suite le ministre Daniel Kisaka Yereyere de la Pêche et Elevage ainsi que des députés nationaux et provinciaux, Julien Paluku a annoncé une descente à Beni en vue « d’évaluer avec le Commandement en place et tous les notables la situation qui y prévaut » surtout qu’il y a peu, « le Président de la République a décidé non seulement du renforcement des unités sur terrain mais également des opérations ciblées des bataillons essentiels des Adf en collaboration de la Monusco ».

Appel à la tolérance pour les positions des uns et des autres

D’une pierre deux coups, Julien Paluku a mis à profit l’opportunité pour appeler le peuple de Butembo-Lubero-Beni à la tolérance des positions des uns et des autres, en cette période extrêmement sensible de campagne électorale.

« Je voulais d’appeler le peuple à la tolérance. Nous sommes en démocratie, il y a des gens qui seront en accord avec X et ceux qui seront en désaccord avec Y », a-t-il avisé comme pour en appeler à l’acceptation de tout un chacun.

« Si Julien n’est pas en accord avec quelqu’un, il faut accepter que Julien ne soit pas en accord avec lui », a conseillé le Chef de l’Exécutif au Nord-Nord-Kivu pour qui chaque candidat, peu importe son obédience, doit s’émouvoir librement en évitant les actes de violence, seuls interdits par la loi. Parlant de son candidat, Julien Paluku a affiché sa constance, celle envers le camp de la réussite, allusion faite à Emmanuel Ramazani Shadary, le Numéro 13.

Tout en souhaitant la bonne chance aux candidats compétitifs, Julien Paluku a enfin préparé les prétendants à différents niveaux la nécessité de perdre pour ceux qui auront été moins performants surtout qu’au vu du nombre élevé des candidats, obligatoirement nombreux seront perdants. Avant les élections et après les élections il y a toujours une vie et après cette date il y aura toujours une vie, a-t-il avisé car à titre illustratifs, un niveau présidentiel, un seul candidat sera élu contre 20 perdants, a-t-il fait observer avant d’indiquer qu’avec les 15.000 prétendants à la députation nationale au moins  14.500 ; la même réalité sera vécue à la députation nationale.

A noter que cette descente du Gouverneur Paluku dans la partie communément appelée Grand intervient cinq jours après le lancement solennel de la campagne électorale au Nord-Kivu au départ de Goma, siège des institutions provinciales. ACP/Kambale/kms   

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre