Menu
RSS
Le  Ministre de la Santé publique en transit dans la ville de Butembo.

Le Ministre de la Santé publique e…

Le ministre en charge de ...

Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Nzanzu salue la mise en service du bateau Emmanuel 4

Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Nza…

La mise en service du nou...

Nord-Kivu : Le Secrétaire d'Etat américain en charge de la Santé et des services sociaux s’enquiert des efforts déployés contre Ebola

Nord-Kivu : Le Secrétaire d'Etat am…

Le secrétaire d'Etat amér...

Tenue à Goma d’une réunion de réflexion collective de sécurité dans la sous-région des Grands Lacs.

Tenue à Goma d’une réunion de réfle…

Les Responsables militair...

Tenue à Goma d’une réunion de réflexion collective de sécurité dans la sous-région des Grands Lacs.

Tenue à Goma d’une réunion de réfle…

Les Responsables militair...

Nord-Kivu : Le Gouvernement Provincial rend hommage au Journaliste Sylvestre Kilolo

Nord-Kivu : Le Gouvernement Provinc…

Le ministre provincial en...

Lutte contre Ebola : Le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita se soumet au lavage des mains sur la route Goma-Rutshuru.

Lutte contre Ebola : Le Gouverneur …

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : aucun conflit interethnique dans le territoire Rutshuru

Nord-Kivu : aucun conflit interethn…

Le président de la commun...

le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita pour la réinstauration de l’autorité de l’Etat à Rutshuru.

le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita…

Le gouverneur de la provi...

Concertations inter provinciales à Goma sur la problématique du secteur minier.

Concertations inter provinciales à …

Les responsables des régi...

Prev Next

Sanctions européennes : "Ce n'est pas à l'UE de nous dire comment nous devons vivre" (Joseph Kabila)

Sanctions européennes : "Ce n'est pas à l'UE de nous dire comment nous devons vivre" (Joseph Kabila)

"Nous voulons avoir des élections apaisées pendant et même après, sans violence", a déclaré le Président Joseph Kabila dans une interview exclusive accordée à la BBC lundi.

"Ces élections sont un vrai défi. Et nous voulons avoir des bonnes élections. Pas seulement le jour du vote. Mais nous voulons l'apaisement après l'élection," soutient le président congolais.

Concernant les sanctions de l'Union Européenne contre Emmanuel Ramazany Shadari, Joseph Kabila estime que "ce n'est pas à l'UE de nous dire comment nous devons vivre".

"Lors de ces élections si Shadari est élu, il ne sera pas le président de l'Union européenne, mais le président des Congolais"

L'Union européenne a décidé lundi de reconduire pour un an les sanctions contre Shadari et d'autres des personnalités proches du président Kabila, accusées "d'entraves au processus électoral" et de "répression" contre l'opposition.

A la question de savoir si la décision de son parti de présenter Shadari comme candidat ne serait pas une manœuvre pour lui à la manière de Poutine et Medvedev.

"Je ne vois pas de quoi vous parlez", a rigolé Joseph Kabila.

A ses yeux, l'absence des observateurs de l'Union européenne n'est pas synonyme d'une élections de mauvaises qualité en RDC.

"Nous aurons des observateurs de la Francophonie, de la SADEC et d'autres organisations africaines. La présence des observateurs de l'Union européenne n'est pas un gage de bonnes élections" a précisé Joseph Kabila.

Quant à la tenue des élections notamment à Béni, en Ituri où sévit l'épidémie d'Ebola, Joseph Kabila reste confiant.

"C'est un défi que nous allons relever. Nous avons l'expertise contre Ebola. La difficulté supplémentaire est l'insécurité. Mais nous allons venir à bout de cette situation", a-t-il indiqué.


BBC / MCP, via mediacongo.net
back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre