Menu
RSS
Sécurité, élections, double nationalité : Joseph Kabila interpelle les députés !

Sécurité, élections, double nationa…

Les députés de la Majorit...

Nord-Kivu : Les leaders communautaires de Goma sensibilisés sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les leaders communautai…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un plan de développement du Groupement de Biiri-Masisi.

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un pl…

Le ministre provincial en...

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la Bralima contribuera à la réduction du chaumage, selon le Ministre Carly Nzanzu.

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la …

Le Gouverneur de la Provi...

Nord-Kivu : La société civile appelle le Gouvernement et la Monusco à sécuriser les chrétiens dans la province

Nord-Kivu : La société civile appel…

Les forces vives de la pr...

Nord-Kivu : Une plainte contre inconnu du diocèse de Goma contre les assassinats l’Abbé Curé de Kitchanga

Nord-Kivu : Une plainte contre inco…

Mgr Kaboy Théophile, évêq...

Nord-Kivu : Echange  entre  la ministre  provinciale  du  Plan  et  la  chef  de  bureau  de l’OIM

Nord-Kivu : Echange entre la mini…

L’ évolution  des activit...

Une menacée d’attaque contre la prison centrale de Kangbayi-Beni.

Une menacée d’attaque contre la pri…

Le maire de la ville de B...

Nord-Kivu : le maire de Beni en lutte contre l’exportation non autorisée des produits agricoles de la RDC via Kasindi

Nord-Kivu : le maire de Beni en lut…

Le maire de la ville de B...

Sous l’égide du Chef de l’Etat : la 10ème Réunion extraordinaire du Conseil des ministres note une amélioration de la situation sécuritaire en RDC

Sous l’égide du Chef de l’Etat : la…

Premier ministre, vice-Pr...

Prev Next

Procès Ntanganda : l’impatience des victimes

Procès Ntanganda : l’impatience des victimes

Plus de deux ans depuis le transfert du Terminator à la Haye, la Cour suprême internationale n’a pas encore ouvert le procès proprement dit de ce chef de guerre. Celui prévu ce mardi 7 juillet a été reporté au 2 septembre 2015.

Pour les victimes directes et indirectes d’exactions qu’aurait commis le Terminator en Ituri ou ailleurs, ce n’est pas une bonne nouvelle car elles brulent d’impatience de voir la justice internationale sanctionner leur impitoyable bourreau. Leur vœu est que Bosco Ntanganda puisse payer aussi rapidement possible pour des crimes d’odieuse cruauté qu’il aurait commis alors chef rebelle des Forces patriotiques pour la libération du Congo (FPLC). 

Dix-huit griefs sont retenus contre ce chef rebelle de souche Hema. Parmi lesquels,  le massacre de l’ethnie Lendu (rival des Hema en Ituri) et le viol ainsi que l’esclavage sexuel, à lui seul, des filles de moins de 15 ans. Tous ces crimes contre l’humanité auraient été commis entre 2002 et 2003.      

Depuis qu’il s’est livré, en 2013, à la justice internationale après un mandat d’arrêt lancé contre lui, celui qui fut également  le chef rebelle du M23 n’a toujours pas été jugé, plus de deux ans après. Le procès qui devrait s’ouvrir ce mardi 7 juillet à la Haye, a été reporté au 2 septembre 2015 sur demande de la défense. Cette dernière a sollicité ce report pour « assurer une justice équitable ». 

« Les juges ont dans cette décision-là accédé partiellement à la demande de la défense de M. Ntanganda qui avait déposé une requête le 29 juin en vue de l’ajournement de la procédure jusqu’à ce que les conditions nécessaires soient en place, et l’accusation ne s’est pas opposée à un ajournement raisonnable », avait indiqué le porte-parole de la CPI, Fadi el Abdallah préférant gardé « confidentielles » les vraies motivations de la défense.

Ce procès doit prendre plusieurs mois avant son dénouement. Le premier témoin dans l’affaire sera auditionné le 15 juillet. En attendant, les victimes qui ont les yeux rivés à la Haye, n’ont qu’à prendre leur mal en patience. 

Socrate Nsimba/MMC

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre