Menu
RSS
Nord-Kivu : Dépôt du projet de loi financière de l’Exercice 2018 au bureau de l’Assemblée provinciale.

Nord-Kivu : Dépôt du projet de loi …

Le Gouverneur de la provi...

L’inspection générale de la Police nationale congolaise préoccupée par la sécurisation des maisons carcérales.

L’inspection générale de la Police …

L’Inspecteur général adjo...

427 cas des violations de droits de l’enfant enregistrés Nord-Kivu la mi-2017

427 cas des violations de droits de…

Le Conseil provincial de ...

Goma : Un mineur échappe à la mort après une tentative de vol d’un bassin à Kyeshero

Goma : Un mineur échappe à la mort …

Un enfant d’environs 12 a...

Décès au Rwanda  du  directeur  provincial  de la SNEL /Nord-Kivu

Décès au Rwanda du directeur pro…

Le Directeur provincial d...

Goma : Les habitants du quartier Himbi appelés à la sauvegarde de l’Environnement

Goma : Les habitants du quartier Hi…

Mutete Mwenyemali, chef d...

Nord-Kivu : Arrestation  de 3 présumés  membres d’un  réseau  de  bandits  à mains  armées  à Kiwanja.

Nord-Kivu : Arrestation de 3 présu…

Trois  personnes  présumé...

Rutshuru : La  population  de Birambizo  appelée  à observer les mesures  d’hygiène

Rutshuru : La population de Biram…

La population   de la zon...

Campagne de pacification dans le Bwito/Rutshuru

Campagne de pacification dans le Bw…

La section des affaires c...

Le Projet d’Edit budgétaire pour l’exercice 2018 équilibré en recettes et en dépenses à 134.835.739.910FC.

Le Projet d’Edit budgétaire pour l’…

Les membres du Gouverneme...

Prev Next

Sensibilisation des souches sociales de Sake-Masisi sur la protection du parc national des Virunga.

Sensibilisation des souches sociales de Sake-Masisi sur la protection du parc national des Virunga.

Les représentants de différentes couches de la population, entre autre les délégués du noyau de la société civile de Masisi, les ONGD et les organisations féminines, la jeunesse ont pris part, ce mercredi 08 juillet, dans la cité de Sake, à une séance de sensibilisation sur bien-fondé de la protection du parc national des Virunga surtout au bénéfice des populations riveraines.

Cette séance a permis aux autorités de l’ICCN à mettre un accent sur la vision de la direction du parc national des Virunga (PNVi) pour lequel la protection de ce site du patrimoine mondial constitue un facteur non négligeable pour  la relance du développement socio-économique de la province et par ricochet la lutte contre le chômage par la création des emplois et ainsi améliorer les conditions de vie des populations.

Intervenant pour le compte de l’ICCN, M. Gilbert Dilis, en charge de la sécurité au sein du PNVi, est largement revenu sur les menaces auxquelles fait face le Parc dans cette partie du territoire de Masisi. Il s’agit entre autre de l’exploitation du bois servant d’énergie, l’envahissement du Parc par des groupes armés.  « La direction du Parc a reçu du Gouvernement Congolais la mission de restaurer l’autorité de l’Etat dans le Parc M.Dilis », a rappelé pour qui « la voie par laquelle cette mission est exécutée est l’Alliance Virunga, un programme qui repose sur quatre piliers à savoir l’Energie durable, la pêche et l’Agriculture modernisée et le tourisme ». Ce programme, a-t-il poursuivi, réunit le secteur public, le privé et la société civile en vue de l’amélioration du confort social des populations riveraines du parc.

De grands projets des centrales hydroélectriques dont celle de Mutwanga déjà opérationnelle, celle de Matebe dont  l’inauguration est annoncée fin décembre 2015 et deux autres à construire d’ici septembre dans le territoire de Lubero et une dernière à ériger à Rwanguba dans le territoire de Rutshuru, constituent parmi tant d’autres les actions traduisant l’intérêt de l’ICCN au bien-être des populations riveraines du parc national des Virunga sans omettre plusieurs projets à impacts visibles et rapides réalisés par les organisations de la société civile sur financements du PNVi.

Installation d’un comité Virunga Yetu à Sake

De son côté, M. Wolf Sinzahera, responsable de l’Asbl Virunga Yetu, une structure de la société civile impliquée dans le renforcement de la communication et le climat de collaboration entre le Parc et les populations riveraines, a procédé à l’installation d’un comité censé poursuivre cette vision au niveau de la cité de Sake. Pour cette cité du territoire de Masisi, la présidence du comité a été confiée à M. John Banyene, coordonnateur de la société civile.

Peu avant l’installation du comité de son Asbl à Sake,  M. Wolf Sinzahera en a résumé la mission et sa vision laquelle, a-t-il indiqué,  constitue également de cadre de résolution des problèmes impliquant la population dans la protection pour la paix et le développement entre les deux parties.  Il a enfin insisté sur le fait que l’Asbl Virunga Yetu n’est pas un organe de l’ICCN moins encore son porte-parole du Parc des Virunga mais plutôt un partenaire dont la mission principale est de servir de vecteur du message entre le Parc et la communauté riveraine. Des comités analogues de dialogue Virunga Yetu ont déjà vu le jour dans  la partie Nord de la Province notamment à Lubero et à Butembo.

Au nom de ses administrés, M. Munati Kalibiri, représentant du Chef de groupement Kamuronza, a loué cette initiative au regard des menaces dont fait face le PNVi dans son entité. Pour lui, cette initiative constitue une réponse aux problèmes de dévastation dont est victime le parc national des Virunga avant d’indiquer qu’à travers cette initiative, toutes les chances sont désormais offertes aux populations de Masisi d’échanger et de réfléchir sur les nouvelles orientations pour un front commun contre tous les ennemis du parc national des Virunga, site du patrimoine mondial menacé.

ACP/Kambale/kms

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre