Menu
RSS
Antipas Mbusa Nyamwisi se retire de Lamuka

Antipas Mbusa Nyamwisi se retire de…

Antipas Mbusa Nyamwisi, u...

Le PNMLS/Nord-Kivu : pour la promotion du bien-être des jeunes et des adolescents à l’instar de l’UNICEF

Le PNMLS/Nord-Kivu : pour la promot…

Le Programme national mul...

Satisfecit de la population pour l’asphaltage de la route Ulpgl-Kituku à Goma.

Satisfecit de la population pour l’…

Les habitants du quartier...

Satisfecit de la population pour l’asphaltage de la route Ulpgl-Kituku à Goma.

Satisfecit de la population pour l’…

Les habitants du quartier...

Les éléments  de la police appelés  à ne plus  réprimer les manifestations à Beni

Les éléments de la police appelés …

Le  commandant  de la Pol...

Les éléments  de la police appelés  à ne plus  réprimer les manifestations à Beni

Les éléments de la police appelés …

Le  commandant  de la Pol...

Les éléments  de la police appelés  à ne plus  réprimer les manifestations à Beni

Les éléments de la police appelés …

Le  commandant  de la Pol...

Nord-Kivu : 700 jeunes pour l'exécution d'un projet de reboisement de la Ville de Butembo par le Fonds social de la République Démocratique du Congo.

Nord-Kivu : 700 jeunes pour l'exécu…

Le Fonds social de la RDC...

Sit-in devant la division provinciale de la Santé du Nord-Kivu des médecins élagués sur les états de paie

Sit-in devant la division provincia…

70 médecins de la provinc...

Prev Next

Les groupes armés encore actifs à Ntoto-Walikale appelés à intégrer la vie nationale.

Les groupes armés encore actifs à Ntoto-Walikale appelés à intégrer la vie nationale.

Le Vice-gouverneur de la province du Nord-Kivu, Feller Lutayichirwa Mulwahale a appelé les membres de groupes armés encore actifs dans la localité de Ntoto, siège des institutions coutumières de Walé, dans le territoire de Walikale, à remettre les armes à l’Armée ou à la Police en intégrant la vie nationale soit par la démobilisation ou encore l’enrôlement volontaire au sein de l’Armée régulière seule habilitée à tenir les armes.

L’autorité provinciale qui  conduisait, ce mercredi 26 août, une délégation mixte sur place à Ntoto, à près des 350 kms à l’Ouest dans le cadre du dialogue social censé mettre un terme au phénomène «groupes armés » a rappelé que l’heure n’est plus à faire la guerre mais plutôt à s’unir au tour des efforts de pacification déployés par le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange.

« Nous n’avons qu’une seule armée qui s’appelle les Forces armées de la République démocratique du Congo » dont la mission est de protéger tout le territoire national », a conseillé le Vice-gouverneur Feller Lutayichirwa qui a mis à garde contre les groupuscules attachées une colline ou contrée. Les leaders de groupes armés ont, à leur tour, conditionné  leur intégration volonté d’intégrer les rangs de l’armée régulière par un déploiement des troupes des Forces armées de la République démocratique du Congo, Fardc.

La localité de Ntoto, enclavée dans les fins fonds du territoire de  a été victime des attaques à successives attribuées à des miliciens locaux notamment les mayi mayi KIFUA-FUA, GIDON, CHEKA, MAC et les forces démocratiques pour la libération du Rwanda, Fdlr. Les affrontements entre ces différents protagonistes ont jeté des milliers de personnes hors de leurs logis. Cette situation a entrainé le non passation de l’examen national de fin d’études primaires (Enafep) pour près des 320 candidats incertains sur leur sort.

Ce lot de malheur vient s’ajouter à la difficulté d’enclavement de la localité de Ntoto qui n’est relié par une aucune voie d’évacuation routière moins encore par une maison de télécommunication. Pour accéder à la route, un habitant de Ntoto est appelé à effectuer un trajet trois jours durant.

ACP/Symphorien Kambale/kms.

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre