Menu
RSS
Récupération d’un corps sans vie parmi les quatre personnes à bord de la jeep immergée dans un  dans les eaux du Lac Kivu à Goma

Récupération d’un corps sans vie pa…

Le corps sans vie d’un ho...

Noyade d’une voiture dans les eaux du lac Kivu.

Noyade d’une voiture dans les eaux …

Une voiture de marque Rav...

Noyade d’une voiture dans les eaux du lac Kivu.

Noyade d’une voiture dans les eaux …

Une voiture de marque Rav...

Nord-Kivu : Noyade d’une voiture dans les eaux du lac Kivu.

Nord-Kivu : Noyade d’une voiture da…

Une voiture de marque Rav...

L’ONU demande des sanctions contre les auteurs du meurtre du Dr Richard Mouzoko

L’ONU demande des sanctions contre …

Le secrétaire général des...

Le Président Félix Tshisekedi à la messe de Pâques à la cathédrale Notre-Dame du Congo

Le Président Félix Tshisekedi à la …

Le Président de la Républ...

Suspension de la grève des cadres et agents administratifs de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu

Suspension de la grève des cadres e…

Les cadres et agents admi...

Le Président Félix Antoine Tshisekedi en mission à Boma

Le Président Félix Antoine Tshiseke…

 Le Président de la Répub...

Le Président Félix Tshisekedi encourage le promoteur de la cimenterie Nyiragongo Cement de Goma.

Le Président Félix Tshisekedi encou…

Le Président Félix Antoin...

Le Président Félix Antoine Tshilombo définit les voies et moyens d’éradication des violences  pour procurer la paix à la population du Nord-Kivu.

Le Président Félix Antoine Tshilomb…

Le Chef de l’Etat, Félix ...

Prev Next

Julien Paluku satisfait de l’évolution rapide des travaux de construction de la centrale hydro-électrique de Matebe.

Julien Paluku satisfait de l’évolution rapide des travaux de construction de la centrale hydro-électrique de Matebe.

Le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya, s’est déclaré, ce mardi 13 janvier, satisfait de l’évolution rapide des travaux de construction de la centrale hydro-électrique de Matebe, en territoire de Rutshuru, un ouvrage qui selon lui, constitue une retombée de la protection de la nature avec la paix qui se recouvre progressivement.

 C’était au terme d’une visite d’inspection des travaux exécutés sur financement de la Fondation Bafflet.

« Nous saluons l’Institut congolais pour la conservation de la nature, ICCN, qui démontre aux yeux du monde les retombées de la protection de nos Ecosystèmes», s’est réjoui le Gouverneur du Nord-Kivu qui reconnait  « qu’avec la fin de la guerre, tout le monde se rend maintenant compte que le Nord-Kivu vibre au rythme des projets de développement ».

D’après les explications sur l’évolution des travaux, Julien Paluku s’est dit rassuré que les territoires de Rutshuru et Nyiragongo seront bel et bien électrifiés grâce à ce projet fruit du entre l’Institut congolais pour la conservation de la Nature et le Parc National des Virunga, ICCN-PNVi.

Pour le Responsable des travaux, les essaies et test des tribunes sont prévues entre septembre-octobre de cette année en cours avec une production de 4.6 mégawatts attendus de chaque tribune.

« Normalement fin décembre nous rentrerons dans la phase de production et la première ampoule publique sera allumée fin décembre», a indiqué Michel VERLEAINE, Conducteur et Chef des travaux.

Monsieur Emmanuel De Mémerode,  directeur et chef de site du PNVI, a de son côté, noté que la fourniture de l’électricité va booster, à coup sûr, le développement de l’industrie avec des effets sur la création de l’emploi et la construction de l’avenir.

Il s’agit « d’un projet extrêmement important qui va transformer le parc des Virunga en instrument de développement et le plus grand moteur de développement dans la province du Nord-Kivu», a-t-il assuré.

Le projet de construction de la centrale hydro-electrique de Matebe constitue un point de départ et un carrefour de développement économique avec 12.000 emplois seront créés dans la zone une fois que l’ouvrage sera achevé.

Le Parc National des Virunga s’est engagé à générer 100 mégawatts d’électricité à la province du Nord Kivu d’ici 2022.  La centrale hydroélectrique de Matebe d’une capacité d’au moins 13 mégawatts bénéficie du financement de la Fondation Howard G. BUFFET.

En dehors de la centrale hydroélectrique de Matebe qui s’étendra sur Rutshuru et Nyiragongo, un autre projet d’électrification de la ville de Goma d’une capacité de 20 mégawatts est prévu à partir de la localité de Rwanguba/Rutshuru en interconnexion avec Matebe avant ceux de Lubero et Beni avec respectivement 12 et 23 mégawatts, annonce-t-on à l’ICCN.

 

ACP/Symphorien Muhumbania/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre