Menu
RSS
Le Projet d’Edit budgétaire pour l’exercice 2018 équilibré en recettes et en dépenses à 134.835.739.910FC.

Le Projet d’Edit budgétaire pour l’…

Les membres du Gouverneme...

Bientôt une usine de transformation du coltan à Goma.

Bientôt une usine de transformation…

Le ministre de l’Industri...

Rappel  du Maire  de Goma  sur l’interdiction des  véhicules  aux vitrés  teintés

Rappel  du Maire  de Goma  sur l’in…

Le  Maire  de Goma, Maler...

Le coût de soins de santé jugé abordable au quartier Kyeshero II.

Le coût de soins de santé jugé abor…

Le  coût de soins de sant...

Les habitants de Muheto/Masisi rassurés par la présence des FARDC dans leur contrée

Les habitants de Muheto/Masisi rass…

Les habitants de la local...

La Monusco  établi  une base  opérationnelle  à  PINGA/Walikale

La Monusco  établi  une base  opéra…

La mission  de l’organisa...

Une pénurie d’eau potable signalée dans certains villages de Masisi.

Une pénurie d’eau potable signalée …

Les habitants des localit...

15 novembre 2017 : Les Congolais rejettent le Rassop et les Mouvements citoyens

15 novembre 2017 : Les Congolais re…

Entre les troubles qui ne...

Nord-Kivu : Arrestation d’un présumé kidnappeur au quartier Majengo à Goma

Nord-Kivu : Arrestation d’un présum…

Un présumé kidnappeur a é...

Nord-Kivu : Prise des fonctions du nouveau Conseiller en charge des Questions politiques du Gouverneur.

Nord-Kivu : Prise des fonctions du …

Jules Kasereka Mungwana, ...

Prev Next

La ministre provinciale de l’Education au Nord-Kivu répond aux députés sur le système éducatif en province du Nord-Kivu

La ministre provinciale de l’Education au Nord-Kivu répond aux députés sur le système éducatif en province du Nord-Kivu

La ministre provinciale de l’Education, Mme Adèle Bazizane Maheshe a été invitée ce lundi 27 octobre à l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu afin de répondre à la question orale avec débat initiée par le député Jaribu Muliwavyo Jean Bosco sur la déclaration relative à la rentrée scolaire 2015-2016.

La salle des plénières de la BDGL a servi de cadre à la séance présidée par M. Jules Hakizimwami Habimana, séance au cours de laquelle la responsable de l’Education a fourni des éclaircissements des élus du peuple son assurance qui indiquait que « la rentrée scolaire 2015-2016 a été effective sur l’ensemble de la province du Nord-Kivu et en particulier pour les enfants rescapés de Beni ».

L’initiateur de la question a dit avoir trouvé une réalité contraire à la déclaration de la ministre Adèle Bazizane. Le réel fonctionnement actuel du système éducatif dans la province du Nord-Kivu en général et singulièrement dans les zones encore sous-tension notamment le territoire de Beni, de Walikale, de Lubero, de Rutshuru et de Masisi sont les principales préoccupations au-devant de la scène.

Le nombre d’écoles agrées au cours de l’année scolaire écoulée, celui des enseignants mécanisés et non-mécanisés, les facteurs entravant le processus de mécanisation, les salaires des enseignants dits NP (non payés).

Dans sa réplique, Mme Adèle Bazizane s’est lancé dans cet exercice démocratique en apportant des éléments des réponses aux questions lui adressées par le député Jean Bosco Jaribu.

En gros, pour la ministre provinciale de l’Education a édifié la représentation du peuple au Nord-Kivu que beaucoup des préoccupations relèvent de la compétence du Pouvoir central. Il s’agit notamment de la création des établissements publics d’enseignement maternel, primaire, secondaire et professionnel et l’admission des enseignants sous statuts.

Un effectif de 28.559 enseignants et les enseignants mécanisés mais non payés chiffrés à 14.379 enseignants. A ces effectifs, il faut néanmoins ajouter les 1.003 enseignants non payés et mécanisés qui ont intégré la liste de paie au cours de l’année scolaire 2014-2015 et 891 enseignants de plus seront pris en charge par le trésor public à partir de la paie de ce mois d’octobre pour une enveloppe salariale de 92.730.542FC.  La mécanisation  des enseignants  se fait progressivement et en fonction des disponibilités budgétaires telles est la politique du gouvernement central en matière de salaire, a-t-elle poursuivi.

Au Nord-Kivu, les effectifs des  enseignants non-mécanisés, se chiffrent à 11.177 enseignants avec  le qualificatif de   nouvelles unités (NU) à intégrer dans le processus de mécanisation et qu’aucuns facteurs ne bloquent le processus.

En dépit du salaire des enseignants resté moins insignifiant, la paie reste tout de même régulièrement en fonction des grades respectifs.
Mme Adela Bazizane a enfin assuré que des kits scolaires don du Gouvernement ont été distribués aux élèves victimes des conflits armées qui sont encadrés par le Gouvernement. Fort des indicateurs, elle a réaffirmé l’effectivité à 96% de la rentrée scolaire 2015-2016 bien qu’entachée des quelques irrégularités dues à l’instabilité.

Les autres députés qui ont par contre pris part à cette séance plénière, ont formulé d’autres questions d’actualité de l’heure.

ACP/SARAH et ANACLET/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre