Menu
RSS
Nord-Kivu : Une quinzaine d’enseignants formés à Goma sur la gestion des risques à travers le jeu « Hazagora ».

Nord-Kivu : Une quinzaine d’enseign…

Environ quinze enseignant...

Entrée en fonctions du nouveau médecin directeur de l’Hôpital provincial de référence du Nord-Kivu.

Entrée en fonctions du nouveau méde…

Le nouveau médecin direct...

Julien Paluku annonce le début des audiences en foraines des présumés auteurs de récentes tueries de Rubaya.

Julien Paluku annonce le début des …

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Bientôt l’électrification de certaines artères principales de Goma par énergie solaire.

Nord-Kivu : Bientôt l’électrificati…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Bientôt l’électrification de certaines artères principales de Goma par énergie solaire.

Nord-Kivu : Bientôt l’électrificati…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu: Passation du pouvoir à la 34ème région militaire

Nord-Kivu: Passation du pouvoir à l…

Le général Isidore Kahumb...

Nord-Kivu : Le recrutement et la formation de bons témoins  à tous les niveaux un gage pour la crédibilité des élections, selon Norbert Kantitima.

Nord-Kivu : Le recrutement et la fo…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Les chefs coutumiers de la RDC joignent leurs efforts à la lutte contre Ebola et les tueries.

Nord-Kivu : Les chefs coutumiers de…

Sa Majesté M’Fumu Difima,...

Nord-Kivu : le Chef d’Etat-major général des FARDC appelle les hommes de troupes à la discipline et au respect des lois.

Nord-Kivu : le Chef d’Etat-major gé…

Le Chef d’état-major géné...

Face à l’insécurité Nord-Kivu : Une mission parlementaire prône des solutions holistiques.

Face à l’insécurité Nord-Kivu : Une…

La délégation parlementai...

Prev Next

Territoire de Beni: Véritable panique à Oicha suite a l’attaque des ADF

Territoire de Beni: Véritable panique à Oicha suite a l’attaque des ADF

Les habitants des quartiers Bakaheku, Oicha 1er et Mbimbi dans la Commune rurale d’Oicha, à 30km-nord de Beni-Ville (au Nord-Kivu) couraient dans tous les sens depuis 18h00 locale, le soir d’hier lundi 09 novembre 2015.

Elles fuient les tirs en armes lourdes et légères à la suite des attaques simultanées  des positions-FARDC de Tenambo et Nzanza, villages situés à cheval avec le quartier Bakaheku, villages également vidés de leurs habitants.

Selon les sources du CEPADHO, un peu plus tôt, soit vers 17h45, l’ennemi venait d’attaquer les FARDC au niveau de leur position de Kokola, à 20km au nord d’Oicha, sur la route nationale N° 04, en Groupement de Bambuba-Kisiki, Secteur de Beni-Mbau.

Ces attaques simultanées ont créé la panique au sein de la population qui a de la peine à supporter les détonations d’armes lourdes et qui craint par ailleurs aux massacres par les terroristes.

Pour l’instant, la partie Est d’Oicha est vidée complètement de ses habitants. Nombreux sont ceux qui affluent dans les quartiers Pakanza et Mabasele du côté ouest et d’autres poursuivent carrément leur fuite vers Mbau (Chef-lieu du Secteur de Beni-Mbau), au sud d’Oicha.

Outre ces mouvements des populations, le CEPADHO n’est pas à mesure de fournir un quelconque bilan de ces attaques.   Le moins qu’on puisse ajouter, depuis l’attaque de Kokola hier soir, la circulation sur la route nationale n° 04 est interrompue entre Oicha et Eringeti.

Pendant ce temps, le CEPADHO vient de savoir plus sur l’identité du civil qui avait trouvé la mort vendredi dernier à Linzo à l’occasion des attaques des ADF sur les positions-FARDC de Linzo-Sisene, Tungudu et Upira.

La victime c’est Mme Mathungu Sondirya (dite Maman Kambrine), 50 ans, vendeuses des poireaux et oignons, résidant à Oicha, quartier Mbimbi, originaire de Vuhinga/Butembo.

Elle revenait de Ndalya (non loin d’Eringeti) à bord d’une moto-taxi avec une jeune-femme. A leur arrivée à Linzo-Sisene où l’ennemi attaquait l’armée, le motard (taximan) et ses deux clientes se sont sauvés en brousse au bord de la route. C’est là que les assaillants les avaient surpris plus tard. Comme le Taximan était vêtu en style musulman, ils l’ont demandé s’il était un « JAMAA » (Frère de foi). Ayant dit oui, ils l’ont dit qu’il est épargné en tant que frère de foi. Convaincu que la jeune-femme était son épouse, les assaillants l’ont demandé de partir avec elle. Mais, quant à la femme âgée (considérée du reste comme chrétienne), elle a été abattue sur le champ sans autre forme de procès. Ce sont les survivants, témoins de cette barbarie qui ont révélés cette triste réalité. La pauvre Sondirya a été enterrée par sa famille à Oicha. Voilà encore un récent témoignage pour ceux qui continuent à douter du caractère islamiste/jihadhiste des terroristes ADF. Il sied de souligner que jusque tard la nuit d’hier lundi, le Journal L’Avenir était dans l’incapacité de vérifier toutes ces informations.

(JMNK)

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre