Menu
RSS
Julien Paluku annonce le début des audiences en foraines des présumés auteurs de récentes tueries de Rubaya.

Julien Paluku annonce le début des …

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Bientôt l’électrification de certaines artères principales de Goma par énergie solaire.

Nord-Kivu : Bientôt l’électrificati…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Bientôt l’électrification de certaines artères principales de Goma par énergie solaire.

Nord-Kivu : Bientôt l’électrificati…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu: Passation du pouvoir à la 34ème région militaire

Nord-Kivu: Passation du pouvoir à l…

Le général Isidore Kahumb...

Nord-Kivu : Le recrutement et la formation de bons témoins  à tous les niveaux un gage pour la crédibilité des élections, selon Norbert Kantitima.

Nord-Kivu : Le recrutement et la fo…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Les chefs coutumiers de la RDC joignent leurs efforts à la lutte contre Ebola et les tueries.

Nord-Kivu : Les chefs coutumiers de…

Sa Majesté M’Fumu Difima,...

Nord-Kivu : le Chef d’Etat-major général des FARDC appelle les hommes de troupes à la discipline et au respect des lois.

Nord-Kivu : le Chef d’Etat-major gé…

Le Chef d’état-major géné...

Face à l’insécurité Nord-Kivu : Une mission parlementaire prône des solutions holistiques.

Face à l’insécurité Nord-Kivu : Une…

La délégation parlementai...

RDC : Julien Paluku et Neuf députés provinciaux se font vacciner contre Ebola à Butembo

RDC : Julien Paluku et Neuf députés…

Le gouverneur de la provi...

BENI : CE QUE LA MISSION ASSEMBLÉE NATIONALE-GOUVERNEMENT DOIT SAVOIR !

BENI : CE QUE LA MISSION ASSEMBLÉE …

Lors de la rencontre inte...

Prev Next

Le BUREC tient son premier congrès national à Goma.

Le BUREC tient son premier congrès national à Goma.

La ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, abrite depuis ce vendredi 13 novembre, le tout premier congrès du parti politique Bloc Uni pour la Renaissance et l’Emergence du Congo, Burec dont plus des 2000  membres en provenance des toutes les 26 provinces que compte la République du Congo ainsi que ceux de la diaspora vont réfléchir, deux jours durant sur l’avenir et la vision de cette formation politique dernière née de la Majorité Présidentielle.

A l’ouverture des travaux, l’Autorité Morale du Burec et Gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya a, d’entrée de jeu circonscrit la manifestation qui est non seulement une occasion aux participants venus des quatre coins du pays et du monde pour venir réfléchir sur l’avenir du Congo mais aussi une occasion aux uns et aux autres se constituer un véritable bloc uni contre tous les affres de guerre.

Faisant un tour d’horizon de la situation politique du pays, Julien Paluku a donné une profonde analyse sur les faits qui alimente l’actualité du moment entre autre l’épineuse question relative au processus électoral, l’effectivité du démembrement des provinces ainsi que la probabilité de la révision de la Constitution du pays.

Soutien au dialogue national

Dans une analyse de la situation actuelle du pays, le Gouverneur a déploré les intentions mal intentionnées des semeurs du chas et prophète de la terre brulée et semeurs du vent. Au  vu des turbulences que traverse la RDC, Julien Paluku en appelle à un dialogue rappelant que le peuple congolais n’a que sa terre pour vivre. « Le Burec n’est donc pas partisan de la théorie du chaos ou mieux de la théorie de la terre brulée », a-t-il avisé tout en signifiant que « ne brule sa terre que celui qui ne s’en inquiète pas ».

Julien Paluku a ainsi indiqué « qu’au regard de toutes les incertitudes » (…), « le Burec soutient l’organisation d’une grande messe nationale  que le Chef de l’Etat appelle affectueusement dialogue national ».

Peu avant, M. Sudi Alimasi Kimputu, Secrétaire General du Burec a, dans son allocution de bienvenue, salué la participation active des partis amis à sa formation politique avant d’annoncer l’installation progressive des fédérations des nouvelles provinces issues du démembrement partant du Haut Uélé, de l’Ituri, du Sud Ubangi, de Tanganyika en titre de première expérience.

Outre les délégations venues des onze anciennes provinces, les fédérations de la Suisse, de la Belgique, du Kenya, de la Norvège et des Etats Unis d’Amérique prennent part à ces assises, les premières depuis la création en décembre 2011 puis agrée en date du 14 janvier 2012.

Les partis amis du Burec tels que la COOFEDEC du Président Venant Tshipasa, l’AFDC de Modeste Bahati Lukwebo, le PPRD, le NRJ de Joseph Bangakya, l’UCP d’Eugene Serufuli, ont pactisé au Bloc Uni pour la Renaissance et l’Emergence du Congo.

La revisitassion utile du cadre juridique du parti pour une réadaptation aux réalités vécues et aux profondes mutations qui s’observent dans le monde politique pays et l’adoption des résolutions censées contribuer à l’amélioration du fonctionnement interne ainsi que la prise de position au niveau national constituent les principaux résultats attendus des assises de Goma.

L’idéal pour le Burec ne s’écarte pas de sa devise « Unité, Renaissance, Emergence » qui milite pour l’unité du peuple congolais vers un Congo de modernité et un Congo nouveau.

ACP/Kambale/kms

DISCOURS D’OUVERTURE ET D’ORIENTATION DE L’AUTORITE MORALE, L’HONORABLE Julien PALUKU KAHONGYA A L’OCCASION DU PREMIER CONGRES DU BUREC

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre