Menu
RSS
Lancement officiel de la huitième session du concours spécial des  inspecteurs du Nord-Kivu

Lancement officiel de la huitième s…

Le ministre provincial l’...

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR et 2.304 miliciens locaux neutralisés  depuis 2015

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR…

1.101 rebelles et 2.304 m...

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC condamné  à  dix ans  de  prison pour  dissipation des minutions à Goma

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC …

Le tribunal militaire de ...

Nord-Kivu : Les femmes politiques et non politiques de Goma sensibilisées sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les femmes politiques e…

Le ministre provincial du...

Sécurité, élections, double nationalité : Joseph Kabila interpelle les députés !

Sécurité, élections, double nationa…

Les députés de la Majorit...

Nord-Kivu : Les leaders communautaires de Goma sensibilisés sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les leaders communautai…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un plan de développement du Groupement de Biiri-Masisi.

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un pl…

Le ministre provincial en...

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la Bralima contribuera à la réduction du chaumage, selon le Ministre Carly Nzanzu.

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la …

Le Gouverneur de la Provi...

Nord-Kivu : La société civile appelle le Gouvernement et la Monusco à sécuriser les chrétiens dans la province

Nord-Kivu : La société civile appel…

Les forces vives de la pr...

Nord-Kivu : Une plainte contre inconnu du diocèse de Goma contre les assassinats l’Abbé Curé de Kitchanga

Nord-Kivu : Une plainte contre inco…

Mgr Kaboy Théophile, évêq...

Prev Next

la marche de l’opposition contre la loi électorale dispersée à Goma

la marche de l’opposition contre la loi électorale dispersée à Goma

La police nationale a dispersé, lundi 19 janvier, à Goma, dans le chef-lieu du Nord-Kivu, une marche de l’opposition contre la loi électorale, modifiée et adoptée, le week-end dernier à l’Assemblée nationale. L’examen de ce texte devrait commencer le même jour au Sénat à Kinshasa.

 

La police lourdement déployée tôt le matin sur les principales artères et les points névralgiques de la ville de Goma a interpellé des manifestants. Les activités étaient pratiquement à l’arrêt sur les grandes artères où une tension était perceptible entre manifestants et forces de l’ordre qui se sont affrontés.
Selon des témoins, les policiers ont fait recours aux gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants qui, de leur côté, leur lançaient des projectiles, faisant quelques blessés.

Lire aussi: Bukavu: marche de l’opposition contre le nouveau projet de loi électorale

Quelques manifestants ont été blessés et certains leaders de l’opposition interpellés dont Rubens Mikindo, président fédéral de l’UDPS au Nord-Kivu et Christian Badose, porte-parole provincial de l’Ecide, deux partis de l’opposition.

Deux policiers de la Monusco ont été blessés à la tête et à l’épaule par les manifestants en colère. Leur état n’est pas critique, selon le médecin qui les soigne. Le véhicule à bord duquel ils roulaient a en revanche été fortement endommagé.
Les membres de la coalition de l’opposition qui avaient appelé leurs militants à manifester ce matin estiment que l’interdiction de cette marche par le maire de la ville de Goma, pour des raisons de sécurité, n’a pas de fondement juridique.
Les manifestants de la commune de Birere et du quartier Mapendo se disent déterminés à marcher jusqu’à obtenir la suspension de l’examen de la loi électorale.
L’article 8 de ce texte dispose désormais que la liste électorale soit actualisée en tenant compte de l’évolution des données démographiques et de l’identification de la population. Selon des députés de la Majorité qui ont voté pour ce texte, le recensement permettra à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) de disposer d’un fichier central de la population et d’évoluer sur des bases saines.
Les opposants estiment par contre que faire du recensement un préalable aux prochaines élections retarderait celles-ci et risque de conduire, de fait, à la prolongation du mandat du président Kabila au-delà de 2016.
 
Lit sur radiookapi.net
back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre