Menu
RSS
Nord-Kivu : des progrès significatifs dans le rapatriement des éléments ex-FDLR et ex-M23 en octobre 2018, selon Saïd Djinit.

Nord-Kivu : des progrès significati…

L’Envoyé spécial du Secré...

Lancement officiel de la huitième session du concours spécial des  inspecteurs du Nord-Kivu

Lancement officiel de la huitième s…

Le ministre provincial l’...

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR et 2.304 miliciens locaux neutralisés  depuis 2015

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR…

1.101 rebelles et 2.304 m...

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC condamné  à  dix ans  de  prison pour  dissipation des minutions à Goma

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC …

Le tribunal militaire de ...

Nord-Kivu : Les femmes politiques et non politiques de Goma sensibilisées sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les femmes politiques e…

Le ministre provincial du...

Sécurité, élections, double nationalité : Joseph Kabila interpelle les députés !

Sécurité, élections, double nationa…

Les députés de la Majorit...

Nord-Kivu : Les leaders communautaires de Goma sensibilisés sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les leaders communautai…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un plan de développement du Groupement de Biiri-Masisi.

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un pl…

Le ministre provincial en...

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la Bralima contribuera à la réduction du chaumage, selon le Ministre Carly Nzanzu.

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la …

Le Gouverneur de la Provi...

Nord-Kivu : La société civile appelle le Gouvernement et la Monusco à sécuriser les chrétiens dans la province

Nord-Kivu : La société civile appel…

Les forces vives de la pr...

Prev Next

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu appelle la population de Miriki au calme et à la cohabitation pacifique.

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu appelle la population de Miriki au calme et à la cohabitation pacifique.

Le Vice-gouverneur de la province du Nord-Kivu, Me Feler Lutayihichira Mulwahale de son retour de la localité  Miriki, a appelé,  vendredi,  la population au calme ainsi qu’à la cohabitation pacifique dans cette contrée où  il a conduit une délégation mixte Gouvernement provincial, Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Monusco. Cette descente est intervenue un jour après le massacre de 18 personnes par des miliciens identifiés comme des rebelles rwandais des forces démocratiques pour la libération du Rwanda, Fdlr.

Selon l’Autorité provinciale, les faits sont tels que, « les hommes armés qui ont tué, ont surpris la population dans leur  sommeil, puis qu’ils ont fait usage des armes blanches tuant au total 18 personnes  jusqu’à éventré une femme enceinte avant de charcuter son bébé ».

Face à ces actes ignobles qualifiés de barbarie, de terrorisme et crimes contre la dignité humaine, le Vice-gouverneur Feller Lutayichirwa a annoncé l’instauration d’une commission d’enquêtes chargée d’investiguer sur les faits afin d’identifier les auteurs. Il a cependant promis des sanctions exemplaires à l’endroit des auteurs des crimes qui ne resterons pas impunis «  une fois les identifiés, ils  seront mis à la disposition de la justice pour répondre de leurs actes et subir la  rigueur de la loi ».

Quant aux mesures sécuritaires, le Vice-gouverneur a annoncé que les unités de la Police ainsi que celles des FARDC ont été renforcées  pour la sécurisation de la contrée de Miriki pour prévenir d’autres actions du genre dans cette partie de la Province. Ces mesures sécuritaires, a-t-il précisé s’étendront sur tous les villages de Lubero et ceux du territoire de Walikale comme de Rutshuru ou sévissent les rebelles rwandais des FDLR.

A toute la population qui a trouvé asile dans les localités environnantes de Miriki, le Vice-Gouverneur de la province du Nord-Kivu appelé tout un chacun à regagner son bercail et reprendre les activités quotidienne car la sécurité est rétablie.

Avant de regagner Goma, la délégation mixte a assisté à l’inhumation de  des 18 corps victimes de la barbarie humaine survenue la nuit du mercredi 06 au jeudi 07 janvier derniers dans la localité de Miriki, située à près de 200 km au Nord du chef-lieu du Nord-Kivu, à cheval entre les territoires de Lubero et Walikale. 

ACP/Kambale/kms

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre