Menu
RSS
Nord-Kivu : 1000 doses de vaccin antirabique disponibles contre la rage déclarée à Kibua-Walikale.

Nord-Kivu : 1000 doses de vaccin an…

Le ministre provincial de...

Nord-Kivu : Dix champs communautaires en renforcement des comités locaux permanents  et de conciliation (CLPC).

Nord-Kivu : Dix champs communautair…

Le programme de national ...

Les FARDC lancent une campagne de désarmement volontaire des groupes armés dans le territoire de Lubero

Les FARDC lancent une campagne de d…

Les Forces armées d...

Une messe d’actions de grâce à Goma en mémoire des héros nationaux Mzee Laurent Désiré Kabila et Patrice Emery Lumumba.

Une messe d’actions de grâce à Goma…

L’église de la paroisse c...

Nord-Kivu : Les détenteurs illégaux des armes enjoint à les déposer  volontairement.

Nord-Kivu : Les détenteurs illégaux…

Le gouverneur de la provi...

Pour le renforcement des relations entre civils et militaires au Nord-Kivu.

Pour le renforcement des relations …

Le Général Jean-Pierre Mo...

Nord-Kivu : 152 chiens abattus  à Kibua pour  arrêter la propagation  de la rage canine.

Nord-Kivu : 152 chiens abattus à K…

Cent cinquante-deux (152)...

Nord-Kivu : La  communauté  Famille chrétienne appelée  à  communier  avec  le Christ

Nord-Kivu : La communauté Famille…

L’Abbé  Hubert  Muhindo  ...

Nord-Kivu : Les habitants de Goma appelés au respect des mesures d’hygiène

Nord-Kivu : Les habitants de Goma a…

Laurent Katembo Kirikughu...

Nord-Kivu : présentation au public de 23 présumés bandits dits « kasukwistes »  dans la ville de Butembo.

Nord-Kivu : présentation au public …

Les services spécialisés ...

Prev Next

Les membres de la Majorité Présidentielle appelés à plus de sérénité face aux scrutins à venir.

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu et Autorité morale de la Majorité présidentielle, Julien Paluku Kahongya a appelé les membres de cette famille politique à plus de sérénité face aux scrutins électoraux en vue en République démocratique du Congo et surtout à ne pas céder à la distraction distillée dans l’opinion par une certaine classe.

C’était ce vendredi 23 janvier au cours d’une matinée politique des membres de la famille politique soutenant le Chef de l’Etat en  la salle polyvalente pleine à craquer de l’hôtel Cap Kivu de Goma où députés, ministres provinciaux et autres membres  influents se sont fixé rendez-vous afin d’être mis au parfum de l’actualité de l’heure marquée par des soulèvements contre le projet de révision de la loi électorale en examen au Parlement.

Julien Paluku a ainsi dévoilé les innovations contenues dans le projet de la nouvelle loi électorale laquelle, selon lui, ne viole en aucun cas la Constitution mais elle place plutôt tout Congolais majeur d’âge devant ses responsabilités.

Du renforcement du pouvoir à l’implication des autorités politico-administratives dans l’organisation des élections en passant par la revue à la hausse des frais de caution, le durcissement de la sanction en cas de fraude et à l’actualisation des listes électorales partant des données démographiques telles sont les innovations sur lesquelles l’Intervenant s’est attardé le Gouverneur Julien Paluku qui a mis en garde contre la loi du chao.

Il a surtout avisé que la prétendue prolongation d’un quelconque mandat constitue une apologie du chao de la part de ceux qui s’amusent à distiller ce genre de discours.

« Dans l’hypothèse du chao annoncé par une certaine classe politique ne vise pas la tenue des élections dans le délai légal », a prévenu Julien Paluku avant de déplorer les agitations qui ont malheureusement causé mort d’hommes en ville de Goma tout comme à Kinshasa, la capitale de la RD Congo. « Si l’on va au chao : on chasse toutes les autorités politico-administratives, qui va alors organiser les élections en 2016? », s’est interrogé l’Autorité morale de la Majorité Présidentielle au Nord-Kivu.

Tout en appelant les membres de sa famille politique à multiplier les stratégies de conservation du pouvoir le plus longtemps possibles, Julien Paluku a sollicité l’implication de tout un chacun à  barrer la route à quiconque voudrait empiéter la route vers les élections, seule voix d’accès au pouvoir dans l’alternance.

La question relative au retour progressif de la sécurité en ville et territoire de Beni ainsi que la traque conjointe annoncée par les Forces armées de la RD Congo et la Monusco contre les éléments des Forces démocratiques contre pour la libération du Rwanda constituent entre autres les points au centre de la communication du Chef des partis qui soutiennent les idéaux du Président Joseph Kabila au Nord-Kivu.

Huit facteurs ont milité à la stabilité de la ville et territoire de Beni, selon Julien Paluku.

La  matinée politique des membres de la Majorité Présidentielle qui a eu ce vendredi 23 janvier pour cadre la salle des réunions de l’hôtel Cap-Kivu de Goma a été une occasion pour le gouverneur de province Julien Paluku Kahongya d’éclairer la religion de la population sur les huit pistes qui ont milité pour l’accalmie actuellement observée en territoire et ville de Beni.

En première position le Chef de l’Exécutif Provincial a fait une mention spéciale à la visite du Chef de l’Etat Joseph Kabila qui est personnellement venu au chevet de la population de Beni ville et territoire aux fins de faire l’autopsie de la situation exacte.

Au terme de ce séjour des trois jours, le commandant suprême des forces loyalistes avait pris des dispositions pour en finir une fois pour toutes aux tueries aveugles après des instructions précises aux services de l’ordre et de sécurité. Un appel à la lutte contre l’intoxication avait été formulé à l’endroit de la population dont la collaboration voulue et obtenue a contribué à démasquer les présumés auteurs des massacres et leurs complices.

Il s’en est suivi l’appel du ministre de l’Intérieur et Sécurité la population à ses désolidariser d’avec à la base de la déstabilisation, le couvre-feu ayant permis à contenir et décourager le projet macabre des rebelles ougandais, ont également servi au rétablissement de la tranquillité à Beni. Pour le Julien Paluku, le couvre-feu instauré en ville de Beni a permis aux autorités locales de filtrer la circulation dans cette contrée où plus de 100 armes détenues illégalement ont été récupérées.

La poursuite des opérations de traque conjointes des rebelles de l’ADF par les forces loyalistes appuyées par les casques bleus de la Monusco, l’institution des zones sécurisées, la tenue du procès public ayant abouti à la condamnation des personnes impliquées dans  la criminalité, la dénonciation des criminels à la base de la

déstabilisation et la tenue du dialogue social sur initiative de la société civile, constituent des facteurs majeurs de plus en faveur de l’accalmie encourageante observée sur la ville de Beni.

ACP/Symphorien Muhumbania (kms) et Eric de Bagheni K.

Read more...

Nulle part le projet de la loi électorale n’a violé la Constitution de la RD Congo, affirme Julien Paluku.

« Le projet de la loi électorale en étude au Parlement n’a violé nulle part la constitution de la République démocratique du Congo moins encore le nombre des mandats du Chef de l’Etat », a éclairci le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku qui a tenu à fixer, ce jeudi 22 janvier, l’opinion de ses administrés au cours d’une mise point par voix de presse.

Read more...
Subscribe to this RSS feed
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre