« Le calendrier électoral ne sera pas modifié. La loi ne sera pas violée », a déclaré dimanche 8 juillet le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa. Il a fait cette déclaration à la fin de la ronde qu’il a effectuée dans les bureaux de réception et de traitement des candidatures de Kinshasa. Il répondait ainsi à ceux qui lui demandaient de prolonger l’opération des dépôts des candidatures aux législatives provinciales.

« Nous travaillons pour les élections le 23 décembre. Ce faisant, il y avait de petites préoccupations d’acteurs politiques. La CENI a donné des facilitations qui permettent à ce que cette semaine nous puissions clôturer les réceptions et traitement des candidatures. Et à partir de vendredi, nous aurons fini la période qui part de retrait, ajout et substitution éventuelle. Ceci nous amène à envoyer les dossiers aux cours et tribunaux pour les contentieux des candidatures », a détaillé Corneille Nangaa.

Il appelle également les partis politiques à se préparer pour le dépôt des dossiers aux législatives nationales.

« Le 25 juillet on se prépare pour recevoir les candidatures présidentielles et à la députation nationale », a rappelé le président de la CENI.

Signalons également qu’une importante concertation de mise au point technique et opérationnelle entre le Bureau de la Plénière de la Commission Electorale Nationale Indépendante et quelques grands acteurs de la scène politique nationale de l'opposition comme de la majorité s'est tenue, samedi 07 juillet 2018, en la salle de presse de l'organe en charge de la gestion des élections.

A l'ordre du jour de cette concertation qui se tient à 48 heures de la clôture de l'étape de l'actualisation et de dépôt des candidatures à la députation provinciale, l'examen des préoccupations des partis et regroupements politiques ainsi que les pistes de solution quant à la constitution et le dépôt de l'ensemble des éléments de dossiers de candidature.

Le Président de la CENI, Son Excellence Corneille NANGAA YOBELUO, a introduit cette rencontre par un état de lieux du processus électoral notamment le bon déroulement des activités dans les 173 Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures (BRTC) sur l'ensemble du territoire national. Plus de 7000 formulaires ont été retirés à ce jour. Il a rappelé aux participants que le calendrier des élections avait prévu un délai incompressible de 15 jours pour le dépôt des candidatures. Le Président de la CENI a particulièrement insisté sur les conditions de recevabilité des dossiers.