Menu
RSS
La Présidente de l’Assemblée nationale remet une assistance en vivres et non-vivres aux victimes des atrocités de Beni-Oicha

La Présidente de l’Assemblée nation…

La presidente de l’assemb...

La présidente de l’Assemblée nationale en visite de solidarité avec les habitants du Nord-Kivu.

La présidente de l’Assemblée nation…

La présidente de l’Assemb...

Quatre projets des jeunes à primer à l’issue de la 7e Edition du Festival Amani de Goma

Quatre projets des jeunes à primer …

Le vice-coordonnateur du ...

Quatre projets des jeunes à primer à l’issue de la 7e Edition du Festival Amani de Goma

Quatre projets des jeunes à primer …

Le vice-coordonnateur du ...

Marche pacifique des agents de l’ONAPAC-Beni contre l’incivisme fiscal des opérateurs économiques

Marche pacifique des agents de l’ON…

Les agents de l’Office na...

Plus de quarante combattants ADF capturés conjointement par les FARDC et les casques bleus de la MONUSCO à Makeke-Mangina

Plus de quarante combattants ADF ca…

Plus de quarante combatta...

Nord-Kivu : Evaluation des activités exécutées dans le cadre du projet « Ensemble pour Beni »

Nord-Kivu : Evaluation des activité…

Le ministre provincial en...

Evaluation des activités exécutées dans le cadre du projet « Ensemble pour Beni »

Evaluation des activités exécutées …

Le ministre provincial en...

Les questions relatives au fonctionnement de la RTNC/Nord-Kivu exposées au Gouverneur Carly Nzanzu.

Les questions relatives au fonction…

Le gouverneur de la provi...

Prev Next

Portail de la Province du Nord-Kivu - lundi, 17 juin 2019

Les miliciens Mai Mai menacés par la maladie à Virus Ebola dans les périphéries de Beni.

Le Maire adjoint de la ville de Beni, Modeste Bwanakawa, a annoncé ceà la montée des couleurs nationales ce lundi 17 juin 2019, aux agents et fonctionnaires de l'Etat, une menace de la maladie à virus Ebola qui se serait déjà declarée dans les maquis tenus par les miliciens Mai Mai dans les périphéries de la ville de Beni.

Cette autorité urbaine a avancé un bilan de douze cas (12) cas confirmée et déjà admis au Centre de traitement de la maladie à virus Ebola, CTE/Beni depuis deux jours en plus de deux autres cas probables qui se seraient volatilisés dans la nature en pleine ville rappelant qu’une  fouille systématique a été déclenchée pour retrouver les fugitifs.

Le Maire Bakwanamaha a cependant exprimé son inquiétude de constater  que la majorité des miliciens admis au CTE/Beni sont, la plus part venus dans de la ville voisine de Butembo, une  petite partie étant constituée des originaires de la zone de santé de Mabalako.

Selon le Numero 2 de la ville de Beni, les chefs miliciens ayant eux-mêmes pris l’initiative d'alerter les équipes de riposte par le biais des Autorités urbaines de Beni, se disent prêts à contribuer pour l'éradication de cette maladie meurtrière laquelle, en date de ce  17 juin, a tué 1430 victimes avec plus de 722 cas confirmés ayant été admis et soignés au CTE/Beni.

Pour lui, le fait que les miliciens soient atteints dans leurs maquis risque de ramener le compteur à zéro dans une ville de Beni où l’on était pourtant au point d'éradiquer la maladie à virus Ebola.

L’on soupçonne que les Mai Mai touchés  par Ebola étant parmi ceux qui auraient participé activement aux différentes attaques contre les CTE de Katwa et l’UCG/Butembo d'où ils auraient emporté des matelas et plusieurs autres effets utilisés par les malades internés. ACP/Katalya/kms.

Read more...
Subscribe to this RSS feed
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre