Menu
RSS
Pour un renforcement de la collaboration entre les pays de la région des Grands-Lacs

Pour un renforcement de la collabor…

Un an après sa mise en fo...

La police met la main sur une femme et 4 présumés coauteurs de l’assassinat d’un motard à Goma

La police met la main sur une femme…

Les éléments de la police...

Vers la fin des grèves intempestives des chlorateurs d’eau à la plage du peuple

Vers la fin des grèves intempestive…

Le président du comité de...

Les jeunes de Pinga plaident pour le renforcement des effectifs militaires dans leur entité.

Les jeunes de Pinga plaident pour l…

M. Songe, président de la...

Une attaque des mai-mai repoussée par les FARDC à Kasindi dans le territoire de Beni

Une attaque des mai-mai repoussée p…

Une attaque des miliciens...

Une conférence internationale des jeunes avocats organisée dans la ville de Goma

Une conférence internationale des j…

L’Association des jeunes ...

Une quarantaine de journalistes outillés sur la communication en situation d’urgences à Goma.

Une quarantaine de journalistes out…

Une quarantaine de journa...

Nord Kivu : Célébration dans l’allégresse de la fête de l’Aïd el-Fitr à Goma

Nord Kivu : Célébration dans l’allé…

Les musulmans de la ville...

Une marche à Nyamilima contre la mesure d’interdiction d’accès des mamans à leurs champs

Une marche à Nyamilima contre la me…

Les mamans de la localité...

Prev Next

Matérialisation en cités d'Oïcha et Eringeti de la promesse du Chef de l'Etat

oicha oicha province du nord-kivu

Monsieur Carly Nzanzu Kasivita, ministre provincial en charge de l'Agriculture et Développement rural au Nord-Kivu a procédé ce mercredi 12 novembre, en cité d'Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni, à la distribution symbolique de l'assistance humanitaire promesse faite dernièrement par le

Chef de l'Etat afin de soulager tant soit peu les souffrances des personnes déplacés fuyant les exactions perpétrées par « les terroristes djihadistes » de l'ADF-NALU.

Peu avant de lancer cette opération prévue également en cité d'Eringeti, l'Envoyé du Gouverneur Julien Paluku a assuré les 716 ménages bénéficiaires qu'en de l'assistance des mesures ont déjà été prises par le Président de la République et Commandant suprême des Forces armées de l'armée loyaliste à sécuriser les milieux d'origine des uns et des autres pour qu'ils retournent vaquer à leurs occupations.

 

Au site logé dans les enceintes de l'Ecole primaire Mwangaza comme partout ailleurs, chaque ménage a ainsi reçu un kit des vivres et non vivres notamment 25 kg des haricots, 15 kg de riz, du sel de cuisine, de l'huile de palme, une pièce de wax pour dame, une natte, une barre de savon de lessive, un bidon et un bassin en plastic.

 

Les bénéficiaires, toute catégorie confondue ont eu les mots à propos pour exprimer leur gratitude envers le Chef de l'Etat pour cette promesse tenue. Leur vœu le plus ardent est de voir la paix être rétablies dans leurs entités traditionnelles afin qu'ils y retournent vaquer à leurs occupations quotidiennes et surtout permettre aux touts petits de retourner à l'école.

 

Le même vœu a formulé par les délégués des forces vives à l'instar de Monsieur Jean-Paul Ngahangondi, un activiste des droits humains qui, en plus de saluer le geste du Gouvernement central en appelle aux organisations philanthropiques et humanitaires à se pencher sur la question du territoire de Beni où l'on enregistre d'importants mouvements de la population à la suite du nouveau mode opératoire des présumés ADF-NALU qui s'en prennent actuellement à des innocents habitants.

« D'une manière particulière nous remercions davantage le Chef de l'Etat Joseph Kabila ainsi que le gouverneur de province », a conclu cet activiste satisfait de voir les démarches menées au niveau de la représentation populaire aboutir.

Notons que les 555 ménages des déplacés recensés en cité d'Oicha proviennent essentiellement des localités de Linzosisene, Mukoko, Mayi-Moya, Kokola, Eringeti. Ils passent nuit dans les écoles occupées les journées par les élèves et écoliers.

80 ex-otages libérés bénéficient d'une assistance Par ailleurs, les 180 personnes libérés des griffes des ADF-NALU grâce à l'opération « Sokola » ont bénéficié d'une assistance également consentie par le Pouvoir Central.

Ces personnes affranchies ont regagné leurs domiciles après plusieurs jours passés en brousse. Des sources proches de la société civile indiquent que ces femmes, enfants et hommes ont besoin de tout car en plus d'une assistance psychique, ils ont connu une rupture avec leurs activités de subsistance.

Bien plus, les personnes de bonne volonté sont appelées à se joindre aux efforts de l'Exécutif national.

ACP/Symphorien Muhumbania/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre