Menu
RSS
La Monusco disposée à appuyer la sécurisation des zones conquises par les FARDC dans la région de Beni.

La Monusco disposée à appuyer la sé…

La cheffe de la Mission o...

Le ministre suédois de la Coopération internationale en visite de travail à Goma.

Le ministre suédois de la Coopérati…

Le ministre suedois en ch...

Nord-Kivu : Un contrefacteur du cachet du cabinet du Gouverneur  condamné à deux ans de prison ferme à Goma

Nord-Kivu : Un contrefacteur du cac…

Le Tribunal de grande ins...

Nord-Kivu : Bientôt le démarrage des travaux de construction des bâtiments administratifs aux postes frontières de la Province.

Nord-Kivu : Bientôt le démarrage de…

Les travaux de constructi...

Le Commissaire général de la Police nationale congolaise porteur d’un message d’assurance à la population de Beni.

Le Commissaire général de la Police…

Le Gouverneur de province...

Nord-Kivu : La situation générale passée au peigne-fin dans une réunion inter institutionnelle élargie au comité provincial de sécurité.

Nord-Kivu : La situation générale p…

Les questions sécuritaire...

Nord-Kivu : Les questions sécuritaires dans « le Petit Nord » au centre des échanges entre le Gouverneur Carly Nzanzu et Mme Leila Zerougoui

Nord-Kivu : Les questions sécuritai…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Le  gouverneur Carly Nzanzu  pour l’effectivité de la coopération transfrontalière.

Nord-Kivu : Le gouverneur Carly Nz…

Le Gouverneur de la Provi...

Nord-Kivu : deux ministres provinciaux échappent à une interpellation grâce à une motion incidentielle

Nord-Kivu : deux ministres provinci…

Le ministre provincial de...

Prev Next

Nord-Kivu : l’administrateur de Lubero délocalisé à Kirumba pour apaiser la tension entre Hutu et Nande

Nord-Kivu : l’administrateur de Lubero délocalisé à Kirumba pour apaiser la tension entre Hutu et Nande

Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku a ordonné jeudi 4 février à l’administrateur de Lubero de s’installer à Kirumba, une localité proche de Luofu et Miriki, deux localités où les communautés Nande et Hutu vivent à couteau tiré. A en croire le gouverneur du Nord-Kivu qui a livré lui-même cette information,  la présence de ce fonctionnaire dans cette localité sera provisoire, le temps pour lui d’œuvrer à détendre le climat de méfiance qui règne entre les communautés Nande et Hutu de Miriki au Sud Lubero (Nord-Kivu), depuis le massacre de 18 personnes dans cette localité, il y a un mois.

Julien Paluku qui s’exprimait sur cette tension interethnique entre les communautés Hutu et Nande dans le sud de Lubero, indique avoir initié jeudi des pourparlers avec des membres de différentes communautés en conflits, des pourparlers qu’il compte désormais élargir aux notables de la province du Nord-Kivu pour «promouvoir le vivre-ensemble» entre différentes communautés de la région. Pour lui, le climat de méfiance qui règne entre les Nande et les Hutu est le résultat d’une incompréhension.

«A mon niveau, je ne vois pas une tension entre les communautés. Je vois tout simplement une incompréhension que nous allons tout de suite maitriser et permettre que les communautés continuent à vivre ensemble comme depuis plusieurs années», a déclaré Julien Paluku, promettant de démasquer des personnes qu’il accuse d’alimenter cette tension pour de fins politiques personnelles.   

Dans un communiqué rendu public mardi 2 février dernier, L’ONG de défense des droits de l’homme «CEPADHO», avait déjà alerté l’opinion sur la relation de méfiance entre les communautés Nande et Hutu de Miriki au Sud Lubero.

Lundi 1er février dernier, au moins cinq membres de la communauté Hutu avaient été tués à Kalevia près de 7 km de Miriki, indiquent des sources locales.

Deux jours plus tard, au moins sept personnes avaient été blessées dans une bagarre qui a opposé les Nande et les Hutu à Luofu. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 
back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre