Menu
RSS
Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Nzanzu porteur d’un message de compassion aux habitants de Beni.

Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Nza…

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Les défenseurs judiciaires du ressort du TGI/Goma exigent la démission  du Procureur général

Nord-Kivu : Les défenseurs judiciai…

Le corps de défenseurs ju...

Le ministre des Affaires foncières fustige la spoliation dangereuse du site touristique Mont Goma.

Le ministre des Affaires foncières …

Le ministre national des ...

Le ministre des Affaires foncières pour l’humanisation des frais pour obtention des titres valant propriété.

Le ministre des Affaires foncières …

Le ministre des Affaires ...

La taxe de reconstruction passe de 40 à 60 FC sur le litre de carburant importé.

La taxe de reconstruction passe de …

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : le Gouverneur Carly Nzanzu interdit toute violation et politisation des sites scolaires.

Nord-Kivu : le Gouverneur Carly Nza…

Le Gouverneur de la provi...

La Monusco disposée à appuyer la sécurisation des zones conquises par les FARDC dans la région de Beni.

La Monusco disposée à appuyer la sé…

La cheffe de la Mission o...

Le ministre suédois de la Coopération internationale en visite de travail à Goma.

Le ministre suédois de la Coopérati…

Le ministre suedois en ch...

Nord-Kivu : Un contrefacteur du cachet du cabinet du Gouverneur  condamné à deux ans de prison ferme à Goma

Nord-Kivu : Un contrefacteur du cac…

Le Tribunal de grande ins...

Nord-Kivu : Bientôt le démarrage des travaux de construction des bâtiments administratifs aux postes frontières de la Province.

Nord-Kivu : Bientôt le démarrage de…

Les travaux de constructi...

Prev Next

Massacres de Beni : la Monusco et le Nonce apostolique se mobilisent

Massacres de Beni : la Monusco et le Nonce apostolique se mobilisent

La Monusco et la Nonciature apostolique entrent en danse et vont tenter le tout pour le tout afin de parvenir à l’amélioration de la situation et finalement plaider en faveur d’un effort concerté entre le Gouvernement et la Monusco pour mettre un terme aux massacres des civiles à Beni.

Le nonce apostolique et le patron de la Monusco sont en visite à Béni. Ensemble, ils se sont rendus sur le lieu du dernier massacre de Rwangoma. En périphérie de cette ville, le 13 août dernier, plus d’une cinquantaine de personnes ont été massacrées.

Il s'agit de l’une des pires tueries que ce territoire a connue depuis deux ans. Deux jours après ce massacre, le lundi de l’Assomption, le pape François avait dénoncé le « silence honteux » autour des tueries de Béni. Preuve de l'inquiétude papale, le nonce apostolique s'est rendu sur place pour faire ensuite un rapport au Vatican.

Le représentant du pape et le patron de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) ont ainsi arpenté les lieux du drame. Ils se sont rendus à Rwangoma, à Mbelu, sur ces pistes où les paysans qui rentraient des champs ont été massacrés.

Comme guide, le maire de la ville leur donnait tous les détails au passage. Une visite qui s’est faite à pieds pour se rendre compte, pour prier aussi à la mémoire des victimes. « Donne leur Seigneur le repos éternel. Qu'ils reposent dans la paix. » Le nonce et l’évêque de Butembo ont par ailleurs fait une courte cérémonie sur l’un des lieux principaux du drame où une dizaine de corps avaient été retrouvés.

Nous sommes rassemblées parce qu'il y a la détermination de faire mieux.

A l’issue de cette visite et en présence du patron de la Monusco, le nonce apostolique a fait une déclaration, sans appel : « Il faut faire mieux. Le mandat de la Monusco de protection de la population ne peut pas être sacrifié pour remplir d’autres mandats, aussi importants soient-ils », a insisté le représentant du pape François avant de concéder que la « la Monusco ne peut pas tout, seule. Il faut également la volonté politique du gouvernement de faire mieux ainsi que l’implication des autres composantes de la société », a-t-il ajouté.

De son côté, Maman Sidikou, le patron de la mission onusienne, a renchéri : « Pour la Monusco, les discours, la compassion, tout ça ne suffit plus. Il est évident qu'avec les FARDC il faudra arrêter une stratégie différente parce que nous comptons les morts et ça ne peut plus continuer », a dit le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies qui a insisté sur l’importance de changer de stratégie.

Explosion de joie à la plus vieille paroisse du territoire de Béni. Le nonce apostolique est venu transmettre un message de compassion de la part du pape François. Et expliquer le but de sa visite avec le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU en RDC. « Nous voulons voir concrètement comment faire vivre le travail de protection de la population », a-t-il expliqué.

Ne pas désespérer, ne surtout pas céder à la violence, croire en l’espoir d’un avenir meilleur avec le concours de tous. C’est le message du représentant du pape François à la population de Béni.

MMC

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre