Menu
RSS
ONU : Jean-Pierre Lacroix en RDC ce jeudi pour assister à la cérémonie d’hommage aux casques bleus tués à Beni

ONU : Jean-Pierre Lacroix en RDC ce…

M. Lacroix se rendra ensu...

Nord-Kivu : Remise de cinq véhicules aux institutions sanitaires du Nord-Kivu

Nord-Kivu : Remise de cinq véhicule…

Le cadre du projet d’Appu...

Le commandant de la Police de Butembo déplore les libérations intempestives des voleurs  récidivistes

Le commandant de la Police de Butem…

Le commissaire supérieur ...

Nord-Kivu : Le Diabète, une maladie  curable  et  toujours  guérie  depuis  l’antiquité.

Nord-Kivu : Le Diabète, une maladie…

Le Diabète,  contrairemen...

Atelier de sensibilisation sur le système de régime commercial simplifié (RECOS)

Atelier de sensibilisation sur le s…

Le marché commun de l’Afr...

Un forum des femmes et autres groupes marginalisés sur leur implication effective dans le processus de paix au Nord-Kivu

Un forum des femmes et autres group…

Le chargé de programme du...

MESSAGE DU GOUVERNEUR JULIEN PALUKU A L’OCCASION DE SON 49e ANNIVERSSAIRE DE NAISSANCE

MESSAGE DU GOUVERNEUR JULIEN PALUKU…

A vous tous Mesdames,Mesd...

Un message de compassion du Gouvernement provincial du Nord-Kivu à la Monusco et aux Fardc.

Un message de compassion du Gouvern…

Mme Marie Shematsi Baeni,...

Beni : hommage rendu aux casques bleus tués par des présumés rebelles ADF

Beni : hommage rendu aux casques bl…

Une cérémonie d'hom...

Nord-Kivu : Le REMED en campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles et basées sur le genre

Nord-Kivu : Le REMED en campagne de…

Le Réseau des Médias pour...

Prev Next

Des enfants vivants dans la rue dits « Maibobo » à la base de l’insécurité au marché de Katoyi-Goma.

Des enfants vivants dans la rue dits « Maibobo » à la base de l’insécurité au marché de Katoyi-Goma.

Un groupe  d’enfants  vivants dans la rue  communément  appelés « Maibobo »  inquiète  la population  du quartier  Katoyi de la commune de Karisimbi surtout les mamans  vendeuses  de vivres   au marché  dit « Kisoko »,  ont  indiqué à l’ACP les   habitants victimes.

Selon les victimes, les jeunes gens se placent le soir dans des coins obscurs où ils s’adonnent au niveau du marché ils piquent tout ce qu’ils leurs sembles utiles.

D’autres pillent les marchandises dans des boutiques environnantes sous les effets de la drogués allant jusqu’à provoquer des bagarres.

Les voisins au marché Kisoko se plaignent également par le fait que ces délinquants s’introduisent dans leurs parcelles pour voler tous les biens oubliés à l’extérieur.

ACP/Kingombe/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre