Menu
RSS
Lancement officiel de l’année académique 2017-2018 à Goma

Lancement officiel de l’année acadé…

Le ministre de l’Enseigne...

Nord-Kivu : 21.777 personnes jadis déplacées ont regagné leurs villages d’origine.

Nord-Kivu : 21.777 personnes jadis …

Vingt et mille sept cent ...

Poursuite des opérations offensives robustes pour la sécurisation de l’axe Mamundioma-Semliki.

Poursuite des opérations offensives…

Les opérations offensives...

Nord-Kivu : Adoption du calendrier de la session ordinaire de septembre 2017 à l’Assemblée provinciale.

Nord-Kivu : Adoption du calendrier …

Le calendrier des travaux...

Rutshuru : Une marche contre le phénomène kidnapping à Kiwanja.

Rutshuru : Une marche contre le phé…

Des centaines d’habitants...

L’ASVOCO contre les frais exigés pour la visite des prisonniers à la prison de Munzenze

L’ASVOCO contre les frais exigés po…

Dufina Tabu, président de...

La journée internationale de lavage des mains célébrée des déplacés de Kiwanja

La journée internationale de lavage…

Justin Mukanya, administr...

Une jeune fille pique une crise d’hypertension à l’annonce de l’état sérologique positif de son fiancé

Une jeune fille pique une crise d’h…

Une jeune fille, étudiant...

L’initiative des femmes du secteur café-cacao pour la production, la  commercialisation et l’exportation d’un produit de qualité.

L’initiative des femmes du secteur …

Une cinquantaine de femme...

Une moto abandonnée par un motard après avoir tenté de ravir un sac à main d’une femme

Une moto abandonnée par un motard a…

Une moto de marque GLX TV...

Prev Next

Des enfants vivants dans la rue dits « Maibobo » à la base de l’insécurité au marché de Katoyi-Goma.

Des enfants vivants dans la rue dits « Maibobo » à la base de l’insécurité au marché de Katoyi-Goma.

Un groupe  d’enfants  vivants dans la rue  communément  appelés « Maibobo »  inquiète  la population  du quartier  Katoyi de la commune de Karisimbi surtout les mamans  vendeuses  de vivres   au marché  dit « Kisoko »,  ont  indiqué à l’ACP les   habitants victimes.

Selon les victimes, les jeunes gens se placent le soir dans des coins obscurs où ils s’adonnent au niveau du marché ils piquent tout ce qu’ils leurs sembles utiles.

D’autres pillent les marchandises dans des boutiques environnantes sous les effets de la drogués allant jusqu’à provoquer des bagarres.

Les voisins au marché Kisoko se plaignent également par le fait que ces délinquants s’introduisent dans leurs parcelles pour voler tous les biens oubliés à l’extérieur.

ACP/Kingombe/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre