Menu
RSS
Le Vice-premier ministre José Makila apprécie positivement les travaux d’asphaltage de la piste d’atterrissage de l’Aéroport de Beni-Mavivi.

Le Vice-premier ministre José Makil…

Le Vice-premier ministre ...

Réception des ouvrages réalisés par la MONUSO en faveur de la Justice Militaire à Rutshuru.

Réception des ouvrages réalisés par…

Le ministre provincial de...

Réception à Goma des ouvrages pour le renforcement de la desserte de l’eau de la Regideso.

Réception à Goma des ouvrages pour …

Le Vice-gouverneur de la ...

Décès à Goma du Bourgmestre de la commune de Goma

Décès à Goma du Bourgmestre de la c…

Le bourgmestre de la comm...

Clôture  de l’atelier  de formation  des agents  de la Mairie  sur les modalités  d’exécution   du budget  annuel.

Clôture de l’atelier de formation…

Dix (10)  agents du servi...

10.000$ participation personnelle de Julien Paluku au plan stratégique de l’Université de Goma.

10.000$ participation personnelle d…

Le gouverneur de la provi...

170 kg  de la viande  de porc  incinérés   par  le  commandant  ville  de la PNC/Goma

170 kg de la viande de porc inci…

Le  commandant  ville  de...

Le  personnel  du service  anti-fraude  exhorté  à la  conscience  professionnelle.

Le personnel du service anti-fra…

M.  Muhindo Ngulu, son   ...

Douze éléphants ravagent les champs à Ishasha/Rutshuru

Douze éléphants ravagent les champs…

Douze éléphants ravagent ...

Prev Next

La fête de pâque célébrée sans éclat dans la ville de Goma

La fête  de pâque  célébrée  sans éclat   dans la ville  de Goma

La  fête  de Pâque à l’issue  de laquelle   les  chrétiens   se souviennent  de la résurrection  de jésus  christ, n’a  pas été  célébrée avec  éclat   comme celles  précédemment fêtées,   a  constaté l’ACP, dimanche  au d’une ronde à travers quelques quartiers.

Comme  d’habitude,  les chrétiens   de différentes  confessions  religieuses  ont été  au rendez-vous dans leurs divers lieux de  culte  organisés  à cette  occasion. Déjà  à partir  de 06 h00 différentes  rues  et  artères de la ville étaient menant  vers  leurs  églises  respectives   aux  fins  d’honorer   cette  journée de  grande  importance  dans la  vie spirituelle de tout Chrétien.

Contrairement  aux années  écoulées où cette  journée  était marquée  par  des fêtes   caractérisées  par  le partage  des verres et    repas  dans la fraternité,  à part la célébration  des  cultes,  pour cette année la journée n’a  pas connu  cette  marque. Les uns justifient cet état de chose  aux   difficultés  dues  à la  précarité  de la situation  socio-économique.

Pour Maman  Lubula, marchande  au marché  Kahembe  et fervente  chrétienne  catholique, la  situation  actuelle  n’a pas  permis  que  les fêtes  de partage  soient  organisées   comme  dans le temps. Nous le  remarquons  même   ici  au marché parce que   nous  ne vendons  pas comme  on  les faisait  avant, a-t-elle  révélé.

Elle  a conclu que « ce qui nous reste, est de nous  rendre simplement  à l’église  et glorifier  l’Eternel  Dieu  qui permet  que  nous respirons  encore aujourd’hui ».

De son coté, M. Fabrice  Kahongya, chauffeur d’un taxi bus et père  de 5 enfants, atteste que « l’essentiel  est  qu’on  trouve    de quoi  mettre  sous  la dent  et  continuer  à vivre » comme  pour  justifier son travail  en pleine journée pascale. Ce jour, a-t-il  enfin expliqué, c’est  devenu un dimanche  pourtant  une journée  très  significative  pour  le salut des croyant aux  christianisme.

ACP/Kombo/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre