Menu
RSS
Pour un renforcement de la collaboration entre les pays de la région des Grands-Lacs

Pour un renforcement de la collabor…

Un an après sa mise en fo...

La police met la main sur une femme et 4 présumés coauteurs de l’assassinat d’un motard à Goma

La police met la main sur une femme…

Les éléments de la police...

Vers la fin des grèves intempestives des chlorateurs d’eau à la plage du peuple

Vers la fin des grèves intempestive…

Le président du comité de...

Les jeunes de Pinga plaident pour le renforcement des effectifs militaires dans leur entité.

Les jeunes de Pinga plaident pour l…

M. Songe, président de la...

Une attaque des mai-mai repoussée par les FARDC à Kasindi dans le territoire de Beni

Une attaque des mai-mai repoussée p…

Une attaque des miliciens...

Une conférence internationale des jeunes avocats organisée dans la ville de Goma

Une conférence internationale des j…

L’Association des jeunes ...

Une quarantaine de journalistes outillés sur la communication en situation d’urgences à Goma.

Une quarantaine de journalistes out…

Une quarantaine de journa...

Nord Kivu : Célébration dans l’allégresse de la fête de l’Aïd el-Fitr à Goma

Nord Kivu : Célébration dans l’allé…

Les musulmans de la ville...

Une marche à Nyamilima contre la mesure d’interdiction d’accès des mamans à leurs champs

Une marche à Nyamilima contre la me…

Les mamans de la localité...

Prev Next

Redynamisation de la plate-forme CIAT – HarvestPlus au Nord-Kivu

Redynamisation de la plate-forme CIAT – HarvestPlus au Nord-Kivu

Le programme du Centre International de l’Agriculture Tropical « HarvestPlus/RDC » a organisé ce jeudi 18 jeudi 18 mai 2017à une Goma une réunion de redynamisation de ses partenaires du Nord-Kivu.

Pour son Country manager, Prof. Antoine Lubobo Kanyenga, la dite plate-forme a entre autre comme rôle, « d’adopter un mécanisme de maintien des relations actives et standard entre les autres partenaires de mise en œuvre et HarvestPlus » et « orienter les programmes dans le choix, l’appréciation et les sanctions des partenaires ».  Les membres de la plate-forme doivent aussi  promouvoir les cultures bio-fortifiées ainsi qu’arbitrer les litiges dus à l’interprétation et à l’exécution des contrats. 

Prof. Antoine Lubobo Kanyenga a expliqué que le rôle de cette plate-forme et plus consultatif en vue d’un rapprochement effectif avec les partenaires du Nord-Kivu étant donné que la coordination de HarvestPlus se trouve à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.

Les parties prenantes à cette plate-forme HarvestPlus pour le Nord-Kivu sont constitués d’un représentant du ministère provincial de l’Agriculture, pèche et élevage, d’un délégué du Service national de semences (SENASEM), du Programme national de nutrition (Pronanut), d’un agent de l’Inspection provinciale de l’Agriculture, pèche et élevage, de quatre (04) partenaires crédibles désignés par HarvestPlus. Font également  membres de cette plateforme voulue élargie, six (06) Inspecteurs de l’Agriculture au niveau territorial (IAT) représentants les six territoires de la province, des institutions d’enseignement supérieur à vocation agricole, pyrotechnie et de santé de la nutrition et diététique de l’UNIGOM et de l’ISTM, le Service national des statistiques agricoles ainsi qu’une représentation des médias partenaires coordonnée par HarvestPlus.

Les activités agricoles de HarvestPlus sont au ralenti, il était donc temps de poser le problème et ensemble avec les partenaires de mise en œuvre dans la province, chercher à solutionner le problème. Depuis les huit (08)  ans de son implantation au Nord-Kivu, HarvestPlus a distribué des semences bios fortifiées beaucoup appréciés en province contrairement aux partenaires véreux qui parfois ne contribuent pas à la production de la bonne qualité des semences.  Ce programme procéder ainsi préalablement au tri pour ne rester qu’avec seulement de bons partenaires en vue de garantir la bonne qualité des semences.  

Pour le Country manager, la qualité de la semence intervient jusqu’à 60% du rendement et les paysans bénéficiaires des semences bio fortifiées fournies par HarvestPlus en témoignent toujours. Les graines étant toujours disponibles dans les entrepôts HarvestPlus,  le Country manager appelle les paysans à s’approprier le programme au vu du rendement certifié.

Satisfecit des partenaires et des officiels 

Nombreux partenaires de mise en œuvre ont reconnu le bienfondé de la mise sur pied de cette plate-forme qui, selon eux, va à coup sûr contribuer à résoudre les problèmes d’accessibilité aux semences, la demande étant forte au vu de la bonne qualité.  « Nous n’aurons plus besoin d’attendre le field back de Bukavu grâce à cette initiative »,  se sont réjouis les bénéficiaires désormais rapprochés de la plate forme.

A la clôture de l’activité, M. Sem Banguwiha, représentant du ministre provincial de l’Agriculture au Nord-Kivu a, de son coté, salué l’action et l’objectif poursuivis par HarvestPlus, partenaire du Pouvoir étant  la réduction de la faim cachée. 

« L’objectif agricole de l’Autorité étant la réduction de l’insécurité alimentaire par l’amélioration de la production agricole, la mise sur pied d’une plateforme censée rendre disponible la semence de qualité au profit des citoyens du Nord-Kivu est salutaire », a indiqué l’Envoyé du Gouverneur Julien Paluku.

Tout en rassurant de l’accompagnement du Gouvernement provincial, M. Sem Banguwiha a notamment appelé les acteurs dans ce programme à prendre conscience pour changer la manière de travailler pour plus d’implication du partenaire à l’instar de HarvestPlus dont la mise sur pied de la plate-forme vise à revivifier le Nord-Kivu.

A noter que le Centre International de l’Agriculture Tropical «CIAT-HarvestPlus » est un programme international qui vise à produire et à disséminer des cultures vivrières de base, riches en micronutriments afin de réduire la faim cachée pour les populations souffrant de la malnutrition.

ACP/ANACLET et LUYELO/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre