Menu
RSS
Lancement officiel de la huitième session du concours spécial des  inspecteurs du Nord-Kivu

Lancement officiel de la huitième s…

Le ministre provincial l’...

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR et 2.304 miliciens locaux neutralisés  depuis 2015

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR…

1.101 rebelles et 2.304 m...

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC condamné  à  dix ans  de  prison pour  dissipation des minutions à Goma

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC …

Le tribunal militaire de ...

Nord-Kivu : Les femmes politiques et non politiques de Goma sensibilisées sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les femmes politiques e…

Le ministre provincial du...

Sécurité, élections, double nationalité : Joseph Kabila interpelle les députés !

Sécurité, élections, double nationa…

Les députés de la Majorit...

Nord-Kivu : Les leaders communautaires de Goma sensibilisés sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les leaders communautai…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un plan de développement du Groupement de Biiri-Masisi.

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un pl…

Le ministre provincial en...

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la Bralima contribuera à la réduction du chaumage, selon le Ministre Carly Nzanzu.

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la …

Le Gouverneur de la Provi...

Nord-Kivu : La société civile appelle le Gouvernement et la Monusco à sécuriser les chrétiens dans la province

Nord-Kivu : La société civile appel…

Les forces vives de la pr...

Nord-Kivu : Une plainte contre inconnu du diocèse de Goma contre les assassinats l’Abbé Curé de Kitchanga

Nord-Kivu : Une plainte contre inco…

Mgr Kaboy Théophile, évêq...

Prev Next

Un chef de localité accusé de vente illicite du pâturage communautaire de Nyiragongo.

Un chef de localité  accusé de vente illicite du  pâturage communautaire de Nyiragongo.

M. Déo Makombe, chef de la localité des Buhunde du territoire de Nyiragongo, à environ 15 km au Nord-est de la ville de Goma est accusé de vente illicite du pâturage communautaire jadis un bien non problématique pour les éleveurs dont le bétail pouvaient brouter calmement, a appris l’ACP lundi d’un mecontent trouvé à l’Assemblée provinciale sollicitant l’implication des élus pour une solution à cette question.

Selon cet éleveur, ce chef de localité s’est permis de lotir l’espace communautaire  vendu aux tiers plus particulièrement à des autorités militaires et civiles sans consulter qui que ce soit car se prévalant d’être chef et que personne ne peut le lui empêcher.

La conséquence, a-t-il fait savoir, est que les vaches commencent à vagabonder dans la contrée broutant n’importe où même dans les champs d’autrui. Cette question commence déjà à créer des remous et mécontentements au sein des propriétaires des champs qui promettent déjà la guerre contre les éleveurs.

Le problème étant déjà soumis sans succès auprès de l’autorité territoriale pour des solutions en vue de préserver la paix sociale, les éleveurs se sont décidés  de saisir l’organe délibérant du Nord-Kivu pour une solution apaisée.

Intervenant à ce sujet dans un journal radio diffusé d’une chaine de la place, M. Déo Makombe a indiqué que cette affaire est déjà entre les mains de la justice censée trancher.

ACP/KOMBO/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre