Menu
RSS
Nord-Kivu : des progrès significatifs dans le rapatriement des éléments ex-FDLR et ex-M23 en octobre 2018, selon Saïd Djinit.

Nord-Kivu : des progrès significati…

L’Envoyé spécial du Secré...

Lancement officiel de la huitième session du concours spécial des  inspecteurs du Nord-Kivu

Lancement officiel de la huitième s…

Le ministre provincial l’...

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR et 2.304 miliciens locaux neutralisés  depuis 2015

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR…

1.101 rebelles et 2.304 m...

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC condamné  à  dix ans  de  prison pour  dissipation des minutions à Goma

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC …

Le tribunal militaire de ...

Nord-Kivu : Les femmes politiques et non politiques de Goma sensibilisées sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les femmes politiques e…

Le ministre provincial du...

Sécurité, élections, double nationalité : Joseph Kabila interpelle les députés !

Sécurité, élections, double nationa…

Les députés de la Majorit...

Nord-Kivu : Les leaders communautaires de Goma sensibilisés sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les leaders communautai…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un plan de développement du Groupement de Biiri-Masisi.

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un pl…

Le ministre provincial en...

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la Bralima contribuera à la réduction du chaumage, selon le Ministre Carly Nzanzu.

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la …

Le Gouverneur de la Provi...

Nord-Kivu : La société civile appelle le Gouvernement et la Monusco à sécuriser les chrétiens dans la province

Nord-Kivu : La société civile appel…

Les forces vives de la pr...

Prev Next

Une marche à Nyamilima contre la mesure d’interdiction d’accès des mamans à leurs champs

Une marche à Nyamilima contre la mesure d’interdiction d’accès des mamans à leurs champs

Les mamans de la localité de Nyamilima dans le territoire de Rutshuru situé à une quatre vingtaine des kilomètres  au Nord-est de la ville de Goma, sont samedi dernier descendues sur les rues de cette localité pour exiger la levée de la mesure de la suspension de leur accès aux champs, prise depuis plus d’un mois par les autorités militaires avec pour motif, la traque des bandits armés qui s’y cachent souvent, a indiqué l’une d’elles jointe au téléphone dimanche.

A en croire cette maman, cette mesure engendre déjà des situations à des conséquences désavantageuses aux populations qui exigent une levée immédiate afin d’en faire face.

Cette décision a-t-elle précisé, crée la hausse de prix des certaines denrées alimentaires de base de cette contrée, dont un bassin des maniocs qui revenait à 2000frc il y a deux semaines, coute présentement plus de 5000frc, et un régime des bananes qui valait 4000frc, revient actuellement à plus de 6000 FC.

Une situation, a-t-elle poursuivi, qui accentue la faim car les populations sont maintenant obligées de parcourir de longs trajets vers les villages voisins notamment au Sud de  Kisharo et Sharange aux alentours de Muja  pour accéder aux denrées alimentaires à des prix exorbitants.

La rencontre prévue le samedi dernier entre les mamans et les autorités militaires dans les avant-midi pour décrisper la situation a été reportée pour une date ultérieure. Ce qui avait suscité leur colère qui les a finalement conduits à descendre dans la rue pour exprimer leur ras-le-bol. 

ACP/Sarah/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre