Menu
RSS
Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 miliciens et reprennent Kasuo et Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 milic…

Les localités de Ka...

Julien Paluku aux groupes armés : « Seule la voie démocratique donne le pouvoir »

Julien Paluku aux groupes armés : «…

Le gouverneur du Nord-Kiv...

Nord-Kivu : les FARDC lancent les opérations militaires contre le NDC/Rénové Guidon à Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC lancent les o…

L’armée régulière congola...

Réouverture du site minier de Rubaya par le Gouverneur Julien Paluku un acte très applaudi par des milliers de Nord kivuciens

Réouverture du site minier de Rubay…

Ouf de soulagement pour l...

Ebola à Beni : 74 membres du personnel du centre de santé de Mangina provisoirement mis en congé

Ebola à Beni : 74 membres du person…

« Le processus de mise en...

La Majorité présidentielle appelle sa base à soutenir Ramazani Shadary

La Majorité présidentielle appelle …

Aubin Minaku, le  secréta...

Nord-Kivu : mise en garde à Beni contre la consommation de la viande boucanée importée de l’Ouganda

Nord-Kivu : mise en garde à Beni co…

L’inspection vétérinaire ...

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les raisons ayant milité à la désignation de Ramazani Shadary comme candidat de du FCC.

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les…

Le gouverneur de la provi...

Emmanuel Shadary: « Kabila est un homme exceptionnel »

Emmanuel Shadary: « Kabila est un h…

« Joseph Kabila Kabange u...

Prev Next

Une marche à Nyamilima contre la mesure d’interdiction d’accès des mamans à leurs champs

Une marche à Nyamilima contre la mesure d’interdiction d’accès des mamans à leurs champs

Les mamans de la localité de Nyamilima dans le territoire de Rutshuru situé à une quatre vingtaine des kilomètres  au Nord-est de la ville de Goma, sont samedi dernier descendues sur les rues de cette localité pour exiger la levée de la mesure de la suspension de leur accès aux champs, prise depuis plus d’un mois par les autorités militaires avec pour motif, la traque des bandits armés qui s’y cachent souvent, a indiqué l’une d’elles jointe au téléphone dimanche.

A en croire cette maman, cette mesure engendre déjà des situations à des conséquences désavantageuses aux populations qui exigent une levée immédiate afin d’en faire face.

Cette décision a-t-elle précisé, crée la hausse de prix des certaines denrées alimentaires de base de cette contrée, dont un bassin des maniocs qui revenait à 2000frc il y a deux semaines, coute présentement plus de 5000frc, et un régime des bananes qui valait 4000frc, revient actuellement à plus de 6000 FC.

Une situation, a-t-elle poursuivi, qui accentue la faim car les populations sont maintenant obligées de parcourir de longs trajets vers les villages voisins notamment au Sud de  Kisharo et Sharange aux alentours de Muja  pour accéder aux denrées alimentaires à des prix exorbitants.

La rencontre prévue le samedi dernier entre les mamans et les autorités militaires dans les avant-midi pour décrisper la situation a été reportée pour une date ultérieure. Ce qui avait suscité leur colère qui les a finalement conduits à descendre dans la rue pour exprimer leur ras-le-bol. 

ACP/Sarah/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre