Menu
RSS
La Monusco disposée à appuyer la sécurisation des zones conquises par les FARDC dans la région de Beni.

La Monusco disposée à appuyer la sé…

La cheffe de la Mission o...

Le ministre suédois de la Coopération internationale en visite de travail à Goma.

Le ministre suédois de la Coopérati…

Le ministre suedois en ch...

Nord-Kivu : Un contrefacteur du cachet du cabinet du Gouverneur  condamné à deux ans de prison ferme à Goma

Nord-Kivu : Un contrefacteur du cac…

Le Tribunal de grande ins...

Nord-Kivu : Bientôt le démarrage des travaux de construction des bâtiments administratifs aux postes frontières de la Province.

Nord-Kivu : Bientôt le démarrage de…

Les travaux de constructi...

Le Commissaire général de la Police nationale congolaise porteur d’un message d’assurance à la population de Beni.

Le Commissaire général de la Police…

Le Gouverneur de province...

Nord-Kivu : La situation générale passée au peigne-fin dans une réunion inter institutionnelle élargie au comité provincial de sécurité.

Nord-Kivu : La situation générale p…

Les questions sécuritaire...

Nord-Kivu : Les questions sécuritaires dans « le Petit Nord » au centre des échanges entre le Gouverneur Carly Nzanzu et Mme Leila Zerougoui

Nord-Kivu : Les questions sécuritai…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Le  gouverneur Carly Nzanzu  pour l’effectivité de la coopération transfrontalière.

Nord-Kivu : Le gouverneur Carly Nz…

Le Gouverneur de la Provi...

Nord-Kivu : deux ministres provinciaux échappent à une interpellation grâce à une motion incidentielle

Nord-Kivu : deux ministres provinci…

Le ministre provincial de...

Prev Next

La société civile du Nord-Kivu contre la suspension des activités scolaires à Bashu

La société civile du Nord-Kivu contre la suspension des activités scolaires à Bashu

Etienne Kambale, secrétaire exécutif de la société civile du Nrd-Kivu, s’est inscrit jeudi en faux contre la mesure prise par le chef de la milice mai mai Malaika, faisant état de la suspension de 4 mois de toute activité scolaire, dans une partie de la chefferie de Bashu qu’elle occupe dans le territoire de Beni.

Au cours d’un entretien accordé à la presse dans son bureau, il a indiqué que les activités scolaires ne peuvent en aucun cas être associées aux problèmes tribalo-politiques pour lesquels ils se sont faits mai mai.

Ces miliciens,  a-t-il poursuivi, ont tout intérêt de réfléchir et prendre une bonne décision, car empêcher aux enfants d’étudier aura un impact négatif sur leur cursus scolaire surtout pour les finalistes des humanités qui doivent bien se préparer pour affronter les examens d’Etat.

Il a notamment souligné qu’il parait particulièrement incompréhensible qu’un chef milicien qui se dit prendre les armes pour des  revendications politiques et sociales qui n’ont rien à voire avec les activités scolaires, puisse prendre une décision pareille très destructrice.

Le secrétaire exécutif de la société civile du Nord-Kivu a également attiré l’attention du ministre provincial ayant l’Education dans ses attributions de commencer déjà à y réfléchir dans le sens de la recherche des solutions palliatives au cas  où la décision du fameux chef milicien serait d’application dans la contrée.

Il a enfin demandé aux autorités de s’investir pour déloger ce groupe armé de cette chefferie afin que  l’année scolaire n’y soit pas perturbée au grand désavantage des élèves. ACP/Kombo/KMS 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre