Menu
RSS
Nord-Kivu : Près de 52.800 finalistes attendus à la 52ème  session ordinaire de l’Examen d’État Edition 2018

Nord-Kivu : Près de 52.800 finalist…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La fête de l’Aïd el-Fitr célébrée sous le signe de l’appel du soutien aux élections à Goma.

Nord-Kivu : La fête de l’Aïd el-Fit…

Les fidèles musulmans de ...

Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgétaire rectificatif 2018 arrêté à 156.029.855.735FC contre 150.405.054.543FC du budget initial

Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgét…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : Des questions de développement au centre des échanges entre le Gouverneur Julien Paluku et le Chef de Groupement de Busanza/Rutshuru

Nord-Kivu : Des questions de dévelo…

Le gouverneur de la provi...

Lancement à partir du Nord-Kivu de la cascade de formations des membres des centres de réception et traitement des candidatures aux élections.

Lancement à partir du Nord-Kivu de …

Le Rapporteur adjoint de ...

Un protocole d’accord de collaboration actualisé entre la Coperama et la SMB de Rubaya/Masisi

Un protocole d’accord de collaborat…

Les Responsables de la Co...

Les difficultés de  la RTNC et l’ACP exposées successivement au Gouverneur Julien Paluku.

Les difficultés de la RTNC et l’AC…

Le Gouverneur Julien Palu...

L’Ecole du Cinquantenaire de Goma et Kivu international school choisis pour bénéficier du projet VodaEduc.

L’Ecole du Cinquantenaire de Goma e…

Le Gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : L’ONG « Refugees International » préoccupée par la situation humanitaire dans la région de Beni.

Nord-Kivu : L’ONG « Refugees Intern…

Le ministre provincial en...

Les Chefs coutumiers du Nord-Kivu disent non à la scission de leur Province.

Les Chefs coutumiers du Nord-Kivu d…

Les Chefs coutumiers du N...

Prev Next

Nord-Kivu : Clôture à Goma du forum sur l’implication effective des femmes et autres groupes marginalisés dans le processus de paix.

Nord-Kivu : Clôture à Goma du forum sur l’implication effective des  femmes et autres groupes marginalisés dans le processus de paix.

Les femmes et autres groupes marginalisés regroupés dans l’Association « Sauti ya Mama Mukongomani » avec l’appuyé de l’USAID, ont clôturé ce jeudi 14 décembre dans la salle de l’hôtel Ihusi de Goma, un forum sur leur implication effective dans le processus de paix au Nord-Kivu.

Cette activité organisée dans le cadre de la mobilisation de la communauté en général et particulièrement les femmes et les membres d’autres groupes marginalisés ainsi que les leaders locaux sur les rôles et les capacités des femmes dans le processus de résolution pacifique des conflits dans la province du Nord-Kivu et influencer la transformation sociale des normes et barrières qui excluent ces groupes dans la sphère de prise des décisions.

A la clôture des assises, un cahier de charge à soumettre au gouverneur de province, Julien PALUKU KAHONGYA, a été lu par une personne vivant avec handicap pour la signature d’un engagement avec cette structure regroupant plusieurs catégories des personnes notamment les PVV, les albinos, les veuves, les PVH,  les femmes pygmées, les victimes des violences sexuelles et les personnes de troisième âge.

Ce cahier de charge en termes des revendications et recommandations comprend quatre grandes catégories notamment le groupe social des personnes en situation d’handicap, des albinos, des pygmées et les personnes vivant avec les VIH Sida, le groupe social des veuves et épouses militaires, les personnes âgées et celles exerçant le petit commerce, le groupe social des femmes victimes des violences sexuelles et filles mères  et enfin le groupe social des femmes politiques et les femmes leaders de la société civile. 

La plupart de revendications parme ces quatre groupes se résument  par l’exclusion sociale caractérisée par un mépris et un abandon de la part des dirigeants au sein de la communauté, le non accès à l’emploi, au mariage, la  faible représentativité des femmes politiques dans les organes de prise des décisions, la marginalisation des filles mères, l’absence d’encadrement et des mesures de protection sociale,  le non accès aux crédits  et la non vulgarisation et non mise en application des lois de protection des PVV, des personnes en situation d’handicap,  les femmes politiques et la sécurité sociale.

Le représentant du gouverneur de province et ministre du Plan et communication, Mme Marie Shematsi Baeni, a promis de soumettre toutes ses revendications à qui de droit.

De son coté, la chargée des programme au Fonds pour les femmes congolaises en République démocratique du Congo (RDC) et point focal de  « Sauti  Ya Mama Mukongomani », Mme Nelly LUMBULUMBU, a annoncé la poursuite du combat pour l’intérêt et l’implication de toutes les femmes et autres groupes  marginalisés du Nord-Kivu dans la recherche de paix et la tranquillité de la province du Nord-Kivu. ACP/ANACLET/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre