Menu
RSS
Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller Lutayichirwa s’enquiert du projet exécuté par l’ONG Mercy Corps en partenariat avec la Regideso pour l’accroissement de la desserte de Goma en eau potable.

Nord-Kivu : Le Gouverneur ai Feller…

Le gouverneur ad intérim ...

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » garant des ressources halieutiques des lacs Edouard et Albert.

Nord-Kivu : Le projet « Leaf » gara…

Le projet « Lakes Edouard...

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées pour une assistance en sécurité alimentaire à Itebero.

Nord-Kivu : 3.300 personnes ciblées…

L'ONG locale" Fondation N...

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de choléra dont 4 décès signalés dans la zone de santé de Kayna/Lubero.

Nord-Kivu : cent et un 101 cas de c…

Cent et un (101) cas de c...

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso appelés à la patience pour une solution face à l’activisme des Nyatura

Nord-Kivu : Les habitants de Mweso …

Le major Ndjike Kaiko Gui...

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de réflexion sur le programme « Alliance Virunga »

Nord-Kivu : L’ICCN en atelier de ré…

L’Institut congolaise pou...

Nord-Kivu : Réaction conjointe de la société civile et du mouvement citoyen LUCHA contre la dégradation de la situation sécuritaire dans la ville de Goma.

Nord-Kivu : Réaction conjointe de l…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La  formation de la 2e équipe d’intervention rapide ouvre « la voie à la future école d’excellence contre la maladie à virus Ebola », projette Christophe Ndibeshe.

Nord-Kivu : La formation de la 2e …

La formation de la 2e équ...

L'ONU s'engage vers une stratégie de retrait progressif de la Monusco

L'ONU s'engage vers une stratégie d…

L'ONU a entrepris d'élabo...

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 59 mois ciblés pour la campagne de vaccination contre la rougeole dans le territoire de Walikale.

Nord-Kivu : 11.000 enfants de 6 à 5…

Environ 11.000 enfants âg...

Prev Next

Nord-Kivu : Une soixantaine de femmes entrepreneures de Goma outillées sur la bonne gestion des affaires.

Nord-Kivu : Une soixantaine de femmes entrepreneures de Goma outillées sur la bonne gestion des affaires.

Soixante-deux (62) femmes des communes de Goma et Karisimbi ont bouclé le weekend une série de sensibilisations à travers laquelle elles ont été  outillées aux mois de février et mars, sur des notions de l’entreprenariat pour mener à bien les petites et moyennes entreprises mises en place par elles grâce à des séances assurées par l’Union congolaise des femmes des médias, Ucofem/Nord-Kivu dans le cadre du projet « lutte contre la corruption » menée en partenariat avec le programme Essor.

Pour Mme Fifi Tembwe, chargée de ce projet au sein d’Ucofem/Nord-Kivu, la finalité est de redonner un pouvoir équitable aux femmes et renforcer leurs capacités d'action dans la promotion  de l'autonomisation économique. Pour mener à bien cet objectif, cette association, avec la facilitation de l’ONG Gérer mieux votre entreprise (GERME), a organisé des séances à travers des clubs d’écoute au profit des dites femmes, a-t-elle ajouté avant de signifier qu’il s’agit d’amener les bénéficiaires de la sensibilisation à être dans un premier temps autonomes dans leur prise en charge personnelle et celle de leur foyer sachant que la grande majorité des femmes ont peu de soutien de leurs conjoints.

Satisfecit des bénéficiaires

La plupart des bénéficiaires de cet accompagnement ont exprimé leur satisfaction par le fait qu’elles voient en ces sensibilisations un moyen de pallier à certaines contraintes liées à la gestion de petites affaires.

« Ces séances m’ont vraiment beaucoup aidé », s’est par exemple réjouit Nelly Mpese, une femme entrepreneure, membre du Club d’écoute de la commune de Karisimbi, dans la ville de Goma. Pour elle, grâce à ces séances, elle sait maintenant comment mener une étude du marché pour mieux mener ses affaires et cultiver l’esprit de l’épargne. Comme nombreuses de ses consœurs, Nelly Mpese a dit avoir appris, à cette occasion, « comment capitaliser ses opportunités naturelles ainsi que quelques notions sur le marketing ».  A elle d’ajouter qu’elle exerçait son commerce sans en connaitre les normes et que maintenant elle est capable de tenir une comptabilité plus au mois passable. « J’ai maintenant une idée claire de mes dépenses et de mes bénéfices et je vous remercie pour avoir pensé à nous !», s’est enfin exclamée Nelly Mpese.

 

Nécessité d’une formation approfondie et continue

Pour Robert Johnson Manegabe, point focal de Germe Nord-Kivu, ces femmes ont besoin d’une formation approfondie sur l’entreprenariat féminin en vue de capitaliser le talent personnel qu’elles ont déjà. Il a assuré qu’elles ont un potentiel qu’il faut capitaliser vu ce qu’elles font sans avoir une formation formelle sur le sujet.

 

A l’issue de ces séances, ces femmes ont souhaité avoir une idée claire sur la nomenclature des taxes car elles estiment qu’il est important de savoir ce qu’elles doivent payer selon le genre d’entreprise mises sur pied en vue d’être capables de lutter contre la corruption.

Il sied de rappeler qu’une série d’émissions « Mwana mke mupinga rushua » sont produites en langue Swahili à l’issue de ces séances des clubs d’écoute en vu d’informer les habitants de Goma et ses environs sur l’entreprenariat féminin. Les auditeurs ont l’occasion de poser souvent des questions plus personnelles et spécifiques dont ils reçoivent d’un expert des réponses individuelles.

A noter qu’Essor est un programme de Price Water Cooper Rdc, dans le cadre du projet Anti-Corruption soutenu par l’Usaid. ACP/Luyelo/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre