Menu
RSS
Les membres du Gouvernement provincial du Nord-Kivu informés sur le niveau de riposte contre la maladie à virus Ebola.

Les membres du Gouvernement provinc…

Le ministre provincial de...

Satisfecit du Maire de Goma pour  ses cinq mois à la tête de cette entité.

Satisfecit du Maire de Goma pour s…

Le maire de la ville de G...

Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 miliciens et reprennent Kasuo et Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 milic…

Les localités de Ka...

Julien Paluku aux groupes armés : « Seule la voie démocratique donne le pouvoir »

Julien Paluku aux groupes armés : «…

Le gouverneur du Nord-Kiv...

Nord-Kivu : les FARDC lancent les opérations militaires contre le NDC/Rénové Guidon à Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC lancent les o…

L’armée régulière congola...

Réouverture du site minier de Rubaya par le Gouverneur Julien Paluku un acte très applaudi par des milliers de Nord kivuciens

Réouverture du site minier de Rubay…

Ouf de soulagement pour l...

Ebola à Beni : 74 membres du personnel du centre de santé de Mangina provisoirement mis en congé

Ebola à Beni : 74 membres du person…

« Le processus de mise en...

La Majorité présidentielle appelle sa base à soutenir Ramazani Shadary

La Majorité présidentielle appelle …

Aubin Minaku, le  secréta...

Nord-Kivu : mise en garde à Beni contre la consommation de la viande boucanée importée de l’Ouganda

Nord-Kivu : mise en garde à Beni co…

L’inspection vétérinaire ...

Prev Next

Nord-Kivu : Un plan de contingence pour la gestion conjointe des catastrophes adopté à Goma

Nord-Kivu : Un plan de contingence pour la gestion conjointe des catastrophes adopté à Goma

Le ministre provincial ayant dans ses attributions l’Administration du territoire au Nord-Kivu, Valérien Mbalutwirandi Kinywa, a procédé dernièrement à Goma à la clôture des travaux de validation technique du plan conjoint de contingence pour la gestion des catastrophes adoptés à l’issue des deux jours des réflexions scientifiques entre les Experts de la République démocratique du Congo et le Rwanda.

Outre le plan conjoint de contingence, les Envoyés de deux pays en charge de la gestion des catastrophes, ont également validé le protocole d’accord relatif à la prévention et la gestion des catastrophes naturelles dont les copies ont été remises à chacune de deux parties pour appropriation au sommet des Etats, avant leur prochaine signature aux délégués des ministères congolais et rwandais ayant la gestion des catastrophes dans leurs attributions. 

Pour le ministre Valérien Mbalutwirandi, l’élaboration des textes en diplomatie étant basé sur plusieurs règles, cette étape achevée constitue déjà un socle en attendant  l’analyse des textes au niveau des Etats afin qu’intervienne la signature.

Il s’agit  d’une étape importante franchi, a-t-il reconnu au vu des risques identiques entre la RDC et Rwanda, « spécialement pour la ville de Goma et celle de Gisenyi ».

De son coté, le coordonnateur provincial de la protection civile au Nord Kivu, Joseph Kambale Makundi, a tenu à assurer que la conception et l’adoption d’un plan de contingence ne pas à confondre avec une éruption volcanique annoncée amis plutôt d’une prévision entre les deux pays pour « bien gérer toute situation d’urgence » pouvant survenir à la suite de n’importe quelle catastrosphe.

 

La finalité de cette activité appuyée par  le Programme Alimentaire Mondial (PAM) du coté RDC et du Rwanda avec l’expertise d’un délégué de la CEEAC et de la MONUSCO, est d’éviter tout tâtonnement, comme lors de l’éruption volcanique de 2002 », a-t-il indiqué avant de déplorer le fait qu’à cette époque « la population de Goma s’était alors déversée à Gisenyi, au Rwanda, sans structures appropriées d’accueil, faute plan de contingence approuvé par les Experts de deux pays obligés à vivre ensemble ».ACP/Kambale/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre