Menu
RSS
Nord-Kivu : 870 agents admis sous statuts au sein de la Fonction publique provinciale.

Nord-Kivu : 870 agents admis sous s…

Le gouverneur de la provi...

Félix Tshisekedi pour un partenariat au bénéfice des Congolais

Félix Tshisekedi pour un partenaria…

A l’occasion de la cérémo...

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel  Sukola 2 détermination de traquer les groupes armés

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel…

Le Commandement du secteu...

Nord-Kivu : Reprise des activités touristiques dans le parc national des Virunga.

Nord-Kivu : Reprise des activités t…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’une épidémie de choléra aux cotés de la maladie à virus Ebola dans la zone de santé de Kayina

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’…

Le Poste de Santé de Kise...

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte contre les abus et exploitations sexuels commis par le personnel onusiens sur les communautés locales.

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte c…

L’équipe de «  conduite e...

Le ministre Oly Ilunga  visite le dépôt de médicaments contre Ebola à Goma

Le ministre Oly Ilunga visite le d…

Le ministre de la Santé, ...

Nord-Kivu : Lancement officielle à Goma de la 6e  édition du Festival Amani

Nord-Kivu : Lancement officielle à …

La 6e Edition du festival...

Nord-Kivu : Le district 409 du Lion's Club en réunion régionale à Goma

Nord-Kivu : Le district 409 du Lion…

Le Vice-gouverneur de la ...

Les cadres politico-administratifs appelés à s’approprier la lutte contre la maladie à virus Ebola

Les cadres politico-administratifs …

Le ministre provincial en...

Prev Next

Le bourgmestre de la commune de Mususa dénonce la tracasserie à la barrière de Ngote-Butembo

Le bourgmestre de la commune de Mususa dénonce la tracasserie à la barrière de Ngote-Butembo

M. Kambale Mbahitiya Bovick, bourgmestre intérimaire de la commune Mususa dans la ville de Butembo, a annoncé une lutte sans merci contre la pratique tracassière imputée par ses administrés qui incriminent les militaires commis sur la barrière dite de Cugeki, à la sortie Sud-est de la ville de Butembo.

Selon cette autorité municipale qui a fait cette révélation à l’autorité  au sortir d’un entretien avec le Maire, les victimes de la  tracasserie décriée se recrutent  surtout parmi les usagers de la route Butembo- Kyondo, Luotu auprès de qui «(piéton, motocycliste, cycliste et automobiliste), il est exigé des sommes allant de 500 à 2500 francs congolais avant tout passage.

Pour le bourgmestre Bovick Kambale, ces agissements écartent les agents de l’ordre commis à ce poste stratégique de leur noble mission celle parer contre toute infiltration dans la ville de Butembo surtout que la route Butembo-Kyondo assure la jonction avec la vallée de la rivière Semuliki, ancien sanctuaire des ADF-Nalu. Sa crainte est de voir un jour un ennemi entrer facilement dans la ville car le libre passage est conditionné par le paiement sans qu’un seul contrôle ne soit opéré.

M. Mbahitoya Bovick annonce avoir mis sur pied des mécanismes pour mettre fin à ce comportement non patriotique. Contacté au téléphone par l’ACP, le major Lambga Mandumbele Isaac, commandant des FARDC dans la ville de Butembo a promis mener des investigations avant d’annoncer des lourdes sanctions contre que tout homme de troupe sur qui ces allégations seront avérées variés.

ACP

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre