Menu
RSS
Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 miliciens et reprennent Kasuo et Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 milic…

Les localités de Ka...

Julien Paluku aux groupes armés : « Seule la voie démocratique donne le pouvoir »

Julien Paluku aux groupes armés : «…

Le gouverneur du Nord-Kiv...

Nord-Kivu : les FARDC lancent les opérations militaires contre le NDC/Rénové Guidon à Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC lancent les o…

L’armée régulière congola...

Réouverture du site minier de Rubaya par le Gouverneur Julien Paluku un acte très applaudi par des milliers de Nord kivuciens

Réouverture du site minier de Rubay…

Ouf de soulagement pour l...

Ebola à Beni : 74 membres du personnel du centre de santé de Mangina provisoirement mis en congé

Ebola à Beni : 74 membres du person…

« Le processus de mise en...

La Majorité présidentielle appelle sa base à soutenir Ramazani Shadary

La Majorité présidentielle appelle …

Aubin Minaku, le  secréta...

Nord-Kivu : mise en garde à Beni contre la consommation de la viande boucanée importée de l’Ouganda

Nord-Kivu : mise en garde à Beni co…

L’inspection vétérinaire ...

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les raisons ayant milité à la désignation de Ramazani Shadary comme candidat de du FCC.

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les…

Le gouverneur de la provi...

Emmanuel Shadary: « Kabila est un homme exceptionnel »

Emmanuel Shadary: « Kabila est un h…

« Joseph Kabila Kabange u...

Prev Next

Le Chef de l’Etat est arrivé à Bata en Guinée Equatoriale pour encourager les Léopards qui affrontent les compétitions de la CAN

Le Chef de l’Etat est arrivé à Bata en Guinée Equatoriale pour encourager les Léopards qui affrontent les compétitions de la CAN

Le président de la République est allé encourager l’équipe nationale, les Léopards, engagés dans les compétitions de la Coupe d’Afrique des Nations, CAN, à Bata en Guinée Equatoriale où le chef de l’Etat compte assister même au match de démi-Finales que la sélection nationale va livrer ce mercredi contre la Côte d’Ivoire

Le Président de la République a effectué lundi 2 février dans la soirée, le déplacement de Bata via Malabo, en Guinée Equatoriale, où sont internés les Léopards. Joseph Kabila n’a pas voulu suivre à la télé, le match de demi-finale que le 11 national livrera contre les Eléphants de la Côte d’Ivoire, demain mercredi 4 février à 20 heures, heure de Kinshasa. Le Président n’est pas allé seul.

Pas non plus les mains vides. Dans sa suite, l’on pouvait apercevoir le Ministre des Affaires Etrangères, Raymond Tshibanda, le Ministre des Sports, Sama Lukonde, l’Ambassadeur Itinérant, le Directeur de Cabinet, Beya Siku, et tant d’autres collaborateurs. La présence du Président Kabila en Guinée Equatoriale devrait davantage remonter le mental des Léopards afin que les enfants se qualifient pour la grande finale, étape importante avant l’ultime victoire qui apporterait de la joie dans le cœur des Congolais. Ils en ont effectivement besoin. Allez-y les Léonards!

Bien que qualifiés de justesse, très tard d’ailleurs, comme meilleur perdant dans l’ensemble des éliminatoires de la CAN Guinée Equatoriale 2015, les Léopards de la RDC ont démontré à la face du monde qu’ils méritaient de figurer dans le top 4 de l’Afrique. Lentement, mais sûrement, contre toutes attentes, les Léopards ont atteint les demi-finales, un record qu’ils n’ont plus jamais réalisé depuis 17 ans. Les dernières demi-finales de la RDC à la Can remontent à 1998, au Burkina-Faso. Les Léopards, « Simba » à l’époque, conduits comme à ce jour par un entraineur national, feu Watunda, alias « Prof », avaient perdu le match de demi-finale devant l’Afrique du Sud (0-2), avant de terminer à la 3ème place, en battant le Burkina-Faso au match de classement. Une rencontre qui est restée gravée dans les annales de la CAF, au regard des exploits réalisés par le Congolais Mamale et ses coéquipiers.

Pour la demi-finale de mercredi 4 février prochain, la RDC n’entend pas la perdre devant la Côte d’Ivoire, qu’elle a battue dernièrement dans son terrain fétiche du stade Félix Houphouët Boigny, à Abidjan (4-3). Ibenge et ses poulains sont conscients. Sans doute, le technicien congolais alignera une équipe très offensive, comme il l’a fait contre le Congo-Brazzaville. Il y aura certainement un Robert Kidiaba Muteba dans la perche avec une défense bien contrôlée par Joël Kimwaki et Cedric Mungungo dans l’axe central. Jean Kasusula Kiritsho et Djo Issama Mpeko, les habitués de tous les temps comme latéraux. Au milieu du terrain, Ibenge devrait laisser Cedric Makiadi, Chancel Mbemba et Neeskens Kebano commencer le match. Ce trio a démontré son efficacité dans la distribution de la balle tandis qu’en attaque, sans se tromper, on aura Cedric Mabwati à droite, Yannick Bolasie à gauche et Dieumerci Mbokani à la pointe.

Pour rappel, les Léopards se sont qualifiés pour les quarts de finales après avoir réalisé trois matches nuls en trois sorties. D’abord contre la Zambie à la première journée (1-1), ensuite contre le Cap-Vert à la deuxième journée (0-0) et, enfin, contre la Tunisie lors de la troisième journée (1-1). Au classement final, la Tunisie a terminé première avec 7 points, suivie de la RDC avec 3 points, le Cap-Vert arrivait en troisième position avec 3 points et la Zambie fermait la manche avec 2 points. La RDC est passée devant le Cap-Vert pour avoir marqué beaucoup plus de buts.

Chemin faisant, la RDC s’est débarrassée du Congo Brazzaville en quart de finales, par un score sans appel de 4 buts à 2. Une véritable correction : « Likofi ya Mukolo » en revanche à l’opération dite « Mbata ya Mukolo » comme l’interprètent les Kinois.

La Prospérité

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre