Menu
RSS
Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 miliciens et reprennent Kasuo et Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 milic…

Les localités de Ka...

Julien Paluku aux groupes armés : « Seule la voie démocratique donne le pouvoir »

Julien Paluku aux groupes armés : «…

Le gouverneur du Nord-Kiv...

Nord-Kivu : les FARDC lancent les opérations militaires contre le NDC/Rénové Guidon à Kaheri

Nord-Kivu : les FARDC lancent les o…

L’armée régulière congola...

Réouverture du site minier de Rubaya par le Gouverneur Julien Paluku un acte très applaudi par des milliers de Nord kivuciens

Réouverture du site minier de Rubay…

Ouf de soulagement pour l...

Ebola à Beni : 74 membres du personnel du centre de santé de Mangina provisoirement mis en congé

Ebola à Beni : 74 membres du person…

« Le processus de mise en...

La Majorité présidentielle appelle sa base à soutenir Ramazani Shadary

La Majorité présidentielle appelle …

Aubin Minaku, le  secréta...

Nord-Kivu : mise en garde à Beni contre la consommation de la viande boucanée importée de l’Ouganda

Nord-Kivu : mise en garde à Beni co…

L’inspection vétérinaire ...

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les raisons ayant milité à la désignation de Ramazani Shadary comme candidat de du FCC.

Nord-Kivu : Julien Paluku donne les…

Le gouverneur de la provi...

Emmanuel Shadary: « Kabila est un homme exceptionnel »

Emmanuel Shadary: « Kabila est un h…

« Joseph Kabila Kabange u...

Prev Next

Nouvelles tueries à Masulukwede

vice gouverneur nord-kivu vice gouverneur nord-kivu province nord-kivu

Les nouvelles tueries enregistrées dans les villages de Masulukwede, Tempiomba et Vemba en groupement Batangi-Mbau, indique, en substances le message de condoléances adressé ce samedi 22 novembre par le Vice-gouverneur de la province du Nord-Kivu, Paul-Feller Lutayichirwa Mulwahale,

suite au nième massacre perpétrés contre de paisibles citoyens dans la nuit du 20 au 21 novembre en cours dans cette contrée du territoire de Beni, située à environ 20 km au Nord du centre ville sur la nationale N°4.

Tout en exprimant sa profonde consternation doublée à la suite du nième carnage perpétré par les ennemis de la paix contre de paisibles populations, l'Autorité provinciale adresse ses « condoléances les plus émues aux familles des illustres disparus et à toute la population du territoire de béni qui, depuis le mois d'octobre 2014, est victime de massacre à grande échelle de la part des rebelles ougandais alliés à l'ADF ».

Le chef de l'Exécutif provincial au Nord-Kivu, déplore ce nouveau massacre  qui survient « au moment où nous ressentions encore la profonde douleur des tueries d'Eringeti, Linzosisene,Ngadi, Kisiki, Mayi-Moya, Kokola, Munzambayi, Tenambo ». Cette situation inadmissible et dont les actes ne pourront rester impunis vient alourdir le bilan des personnes tuées dans l'espace de près des 45 jours passant de 100 à plus de 200 personnes massacrées sauvagement à l'arme blanche.

L'autorité provinciale réitère ainsi l'appel pathétique lancé par le Chef de m'Etat, lors de son récent séjour en ville de Beni où il a recommandé la vigilance touts azimuts par la dénonciation de toute personne suspecte et surtout « se désolidariser d'avec les fils et les filles du pays qui ont choisi de verser le sang des compatriotes pour leurs fins personnelles ». En plus de la disposition des services spécialisés de sécurité à arrêter les présumés coupables de ce vandalisme et mettre fin à ces actes de vandalismes, les forces armes de la République démocratique du Congo ainsi que la Monusco sont résolument engagées à combattre ces assaillants jusqu'à leur éradication.

« Je renouvelle don mon invitation à toute la population de Beni de continuer à faire confiance aux institutions de la République, aux services spécialisés de sécurité et à collaborer en toute sérénité avec les Fardc et la Monusco pour empêcher l'ennemi à opérer librement », conclue le message du Vice-gouverneur Feller Lutayichirwa.

Des sources administratives précisent qu'entre 14 et 19 heures locales du jeudi 20 novembre courant, des présumés ADF-NALU ont investi les localités de Tepiomba et Vemba situées le long de la rivière Djuma, à une vingtaine des kilomètres à l'Est de la bourgade de Mavivi, à la lisère du parc national de Virunga.

Les hors-la-loi qui s'étaient confondus aux loyalistes car arborant l'uniforme militaire des Fardc, ont ainsi investis les villages avant de s'en prendre aux populations  les survivants interrogés au téléphone font état d'un bilan environnant la cinquantaine des personnes lancement tuées par les assaillants qui ont même eu le temps d'emporter avec eux du bétail de la basse cour et du cacao ainsi que du matériel destiné à l'abattage du bois, ronçonneuse et autres accessoires).

Aux dernières novelles l'on signale le déploiement d'un important dispositif des Fardc appuyées par une patrouille aérienne de la Monusco dans la zone afin de pourchasser les assaillants qui auraient pris la destination du Parc National des Virunga.

ACP/Symphorien Muhumbania/kms.

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre