Menu
RSS
Nord-Kivu : des progrès significatifs dans le rapatriement des éléments ex-FDLR et ex-M23 en octobre 2018, selon Saïd Djinit.

Nord-Kivu : des progrès significati…

L’Envoyé spécial du Secré...

Lancement officiel de la huitième session du concours spécial des  inspecteurs du Nord-Kivu

Lancement officiel de la huitième s…

Le ministre provincial l’...

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR et 2.304 miliciens locaux neutralisés  depuis 2015

Nord-Kivu : 1.101 rebelles des FDLR…

1.101 rebelles et 2.304 m...

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC condamné  à  dix ans  de  prison pour  dissipation des minutions à Goma

Nord-Kivu : Un militaire des FARDC …

Le tribunal militaire de ...

Nord-Kivu : Les femmes politiques et non politiques de Goma sensibilisées sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les femmes politiques e…

Le ministre provincial du...

Sécurité, élections, double nationalité : Joseph Kabila interpelle les députés !

Sécurité, élections, double nationa…

Les députés de la Majorit...

Nord-Kivu : Les leaders communautaires de Goma sensibilisés sur la machine à voter

Nord-Kivu : Les leaders communautai…

Le Vice-président de la C...

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un plan de développement du Groupement de Biiri-Masisi.

Nord-Kivu : Adoption à Goma d’un pl…

Le ministre provincial en...

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la Bralima contribuera à la réduction du chaumage, selon le Ministre Carly Nzanzu.

Le nouveau Beach Kituku/Goma de la …

Le Gouverneur de la Provi...

Nord-Kivu : La société civile appelle le Gouvernement et la Monusco à sécuriser les chrétiens dans la province

Nord-Kivu : La société civile appel…

Les forces vives de la pr...

Prev Next

MESSAGE DU GOUVERNEUR JULIEN PALUKU ADRESSE AU COMMANDEMENT DES FORCES ARMÉES DE LA RDC

mamadou ndala mamadou ndala province du nord-kivu

C'est avec beaucoup d'émotions que j'ai appris la mort tragique du brave colonel Mamadou Ndala alors qu'il était en plein service dans le territoire de BÉNI ce jeudi 02 janvier 2014 pour la même mission que celle qu'il a accomplie il y'a plus d'un mois aux côtés de ses compagnons d'armes en

territoires de Nyiragongo et Rutshuru.

Au nom de la population du Nord Kivu et au mien propre, je tiens à joindre ma douleur à celle de la population ainsi que celle des forces armées qui ont perdu pendant cette guerre d'agression nombreux officiers supérieurs auxquels vient de s'ajouter le colonel Mamadou Ndala.

Une pensée pieuse envers la famille du colonel Mamadou qui a enregistré autant que nous une grande perte difficile à combler. Qu'elle trouve ici nos sentiments de profonds respects. Et le Gouvernement Provincial du Nord Kivu ne ménagera aucun effort pour honorer la mémoire de l'illustre disparu.

L'histoire des nations rappelle que les cimetières sont pleins d'hommes intègres. C'est le sens même de la vie sur terre.

Mamadou est mort, mais Mamadou reste vivant dans la mémoire du peuple congolais au regard du prestigieux travail accompli efficacement en respectant les lignes directrices de son commandant Suprême Son Excellence Joseph Kabila KABANGE, Chef de l'Etat.

Il est mort non pas la balle dans le dos mais sur la ligne de front comme tout militaire digne.

À l'instar de ses collègues morts précédemment, le colonel Mamadou a été un officier supérieur de grande valeur en sa qualité de grand combattant au sein des forces armées de la RDC.

Aujourd'hui, alors que nous pleurons tous sa disparition, j'invite, en ma qualité de Gouverneur de province du Nord Kivu, toute la population au calme afin d'honorer la mémoire du colonel Mamadou dans la dignité. Le travail qu'il a abattu à côté de ses compagnons d'armes mérite honneur et reconnaissance.

Au demeurant, les ennemis de la paix qui ont réalisé cet ignoble assassinat payeront tôt ou tard le sang des dignes congolais versé innocemment.

J'interpelle donc la conscience de chacun pour que la mort de Mamadou ne serve pas de porte d'entrée à l'ennemi qui voudrait bien profiter de la douleur et de moments de peine que nous ressentons tous pour réaliser ses projets macabres.

Comme l'a si bien rappelé le Chef de l'Etat dans son message de fin d'année 2013, Soyons donc calmes et restons vigilants afin d'honorer la mémoire du colonel Mamadou car sa mort, loin d'être un moment de trouble, elle doit plutôt être un moment de recueillement et louange pour les qualités dont ce grand homme a fait montre dans l'exercice de ses fonctions.

A vous tous hommes, femmes, jeunes et vieux, les cimetières, ai-je dit, sont pleins des personnes intègres et Mamadou en est une. Son courage, sa détermination, sa loyauté et sa discipline doivent plutôt raviver notre esprit de patriotisme.

Pour honorer la lutte héroïque menée par le colonel Mamadou Ndala, nous lui ferions honneur en le pleurant dans le calme qu'il a tant recherché, dans la concorde qu'il a tant souhaitée et dans la paix pour laquelle il est mort.

Allez au travail dans le calme et la concorde prônés par l'illustre disparu à qui nous allons dédié la journée de ce samedi 04 janvier consacrée aux martyrs dans notre pays car le colonel Mamadou aura été l'un des martyrs de la lutte héroïque contre les forces du mal.

Honneur et gloire lui soient rendus, lui qui était le soldat du peuple, à l instar de Mzee Laurent Désiré KABILA.

Avec toute mes condoléances, Mesdames et Messieurs, je vous remercie.

Fait à Goma, ce 02 janvier 2014
Julien Paluku Kahongya
Gouverneur

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre