Menu
RSS
La CENI convoque le corps électoral pour les scrutins de décembre 2018

La CENI convoque le corps électoral…

Le président de la Commis...

Les parcs des Virunga et de la Salonga renferment du pétrole susceptible de produire plus d’un milliard USD au trésor public par an

Les parcs des Virunga et de la Salo…

C’est ce qu’a rapporté ve...

Nord-Kivu : Entretien du commandant de la PNC ville de Goma avec les présidents de motards.

Nord-Kivu : Entretien du commandant…

Quelques jours après sa p...

Nord-Kivu : bientôt des infrastructures modernes de haute technologie

Nord-Kivu : bientôt des infrastruct…

Le vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu : Vers une synergie entre les Hommes d’affaires Goma et leurs homologues de l’Etat de Californie(USA).

Nord-Kivu : Vers une synergie entre…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Soutien de la Grande Bretagne à une large desserte de la ville de Goma en eau potable

Nord-Kivu : Soutien de la Grande Br…

La Grande Bretagne est di...

Nord-Kivu : Près de 52.800 finalistes attendus à la 52ème  session ordinaire de l’Examen d’État Edition 2018

Nord-Kivu : Près de 52.800 finalist…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : La fête de l’Aïd el-Fitr célébrée sous le signe de l’appel du soutien aux élections à Goma.

Nord-Kivu : La fête de l’Aïd el-Fit…

Les fidèles musulmans de ...

Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgétaire rectificatif 2018 arrêté à 156.029.855.735FC contre 150.405.054.543FC du budget initial

Nord-Kivu : Le projet d’Edit budgét…

Le gouverneur de province...

Nord-Kivu : Des questions de développement au centre des échanges entre le Gouverneur Julien Paluku et le Chef de Groupement de Busanza/Rutshuru

Nord-Kivu : Des questions de dévelo…

Le gouverneur de la provi...

Prev Next

De grandes réalisations et actions au Nord-Kivu durant l'année 2014 dans un contexte de difficile.

De grandes réalisations et actions au Nord-Kivu durant l'année 2014 dans un contexte de difficile. De grandes réalisations et actions au Nord-Kivu durant l'année 2014 dans un contexte de difficile.

Le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya a reconnu ce mercredi 31 décembre, dans son message des vœux,que l'année 2014 « qui s'achève a été marquée par  de grandes réalisations et actions dans un contexte difficile de fonctionnement à la suite de l'exiguïté des moyens ».Outre la réfection et la réhabilitation de certains axes routiers et édifices le Chef de l'Exécutif au Nord-Kivu a  cité « à titre indicatif le magnifique complexe scolaire » érigé au quartier Mugunga, à l'extrémité Ouest de la ville de Goma, « qui porte le nom de l'Ecole du Cinquantenaire,  une école technique et professionnelle qui n'a rien à envier aux écoles modernes ».

A ces réalisations, il a ajouté les travaux de voirie urbaine et axes routiers avec notamment  l'asphaltage du « Kilomètre Témoin » sur boulevard Denis Paluku à Goma, l'asphaltage de l'axe rond-point Signers-Virunga dans la ville de Goma, lancement des travaux de modernisation et d'asphaltage des artères de la ville de Butembo et dont les premiers lots des matériels sont déjà réceptionnés dans la même ville, le lancement des travaux et la réouverture de la route Beni-Mbau-Kamango,(72 km), le lancement des travaux et la réouverture de la route Pinga- Kalembe,(36 km), le lancement des travaux et la réouverture de la route Lubero-Kasugho,(45 km), le lancement des travaux et la réouverture de la route Kobokobo-Ngungu à Masisi (30 km), le lancement des travaux de construction du bureau administratif du territoire de Lubero.

 

L'autorité provinciale a indiqué qu'à côté de ces réalisations dont la liste n'est qu'indicative, son Gouvernement, fidèle à sa vision dite « perspective 20-20 », a produit sa première thèse de doctorat obtenue à l'université Yaoundé II  par un digne fils de la province.

 

Il ajouté qu'aussi les huit boursiers envoyés en Corée du Sud à l'université Daegu depuis 5ans ont été couronnés et ont obtenu leurs diplômes universitaires dans les filières spécialisées. D'autres boursiers de la Province, a-t-il poursuivi, évalués à une cinquantaine depuis 2007 ont fini leurs études ou sont en phase terminale au Cameroun, au Brésil et dans les universités congolaises. Ces réalisations sont inscrites dans le cadre de faire du Nord-Kivu un vivier du savoir congolais.

 

Julien Paluku a ainsi salué le travail des députés provinciaux qui, selon lui, n'hésitent pas un seul instant à mettre à la disposition de la province le budget annuel afin que se réalisent toutes ces activités.

Nécessité d'une mobilisation contre les tueries de Beni à l'instar du virus d'Ebola

Par ailleurs, le Gouverneur Julien Paluku a émis le vœux de voir une attention particulière être accordée à « la nouvelle forme du terrorisme qui tend à s'installer au Nord-Kivu non seulement toute l'attention du Gouvernement congolais mais aussi et surtout celle de la communauté internationale pour que des actions concertées soient initiées comme cela est fait contre la LRA, les islamistes, les Bokoharam et contre tant d'autres terroristes disséminés à travers le monde ».

 

« Si contre le virus Ebola nous apprécions la mobilisation des énergies tant nationales qu'internationales, il est tout autant vrai que la même mobilisation s'observe contre le terrorisme qui fait surface à BENI afin que le Nord-Kivu ne devienne ce trou noir à l'intérieur duquel vont se développer des forces centrifuges et/ou centripètes pour déstabiliser la région des grands lacs africains », a recommandé le Chef de l'Exécutif Provincial au Nord-Kivu.

 

Il s'est ainsi incliné « devant la mémoire de tous mes compatriotes ayant perdu leurs vies dans les conditions les plus atroces à Beni où un terrorisme à l'instar de celui de Bokoharam  a élu domicile dans cette partie de la province depuis octobre 2014.

 

C'était avant de déplorer « les tueries à la machette, à la hache, à la houe, d'une part et dans une moindre mesure à la kalachnikov ».

 

Selon le Gouverneur, « ces actes sont d'une barbarie humaine jamais connue au Nord-Kivu, même du temps des grandes guerres qui ont gangrené la vie de la province depuis 1993 ».

 

« Le Nord-Kivu ne mérite donc pas ce silence de la communauté internationale au regard du développement de la situation sur terrain et des centaines des victimes enregistrées en l'espace de trois mois ».

 

C'est dans ce même chapitre que la mobilisation devra être générale contre les éléments des FDLR qui refuseront de déposer volontairement les armes pour emboiter le pas à leurs concitoyens  dispersés dans les différentes localités de la province.

Tous dans une même direction en dépit de la situation difficile.

Le gouverneur Julien Paluku a en plus signifié que « malgré la situation difficile que traverse actuellement la province sur le plan sécuritaire », les fils et filles du Nord-Kivu ne doivent « pas naviguer dans le désespoir et perdre toute confiance en l'avenir car contre le CNDP et le M23 », a-t-il ajouté, « l'engagement et détermination du président de la République qui n'a ménagé aucun effort pour que ces forces du mal appartiennent désormais à l'histoire peu glorieuse que cette province».

 

Il a saisi cette occasion pour renouveler sa gratitude au Chef de l'Etat qui a honoré sa énième promesse vis-à-vis de la nation en mettant en place un nouveau Gouvernement dit « de cohésion nationale » et qui a prêté confiance à quatre fils et fille du Nord-Kivu en leur donnant les lourdes responsabilités d'assumer les postes de Ministre d'Etat, des Ministres et de Vice-ministre ; preuve de plus qu'il porte à cœur le Nord-Kivu ».

 

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu a enfin rendu un hommage mérité aux militaires des Fardc ainsi qu'aux casque-bleus onusiens tombés sur le champ d'honneur à la recherche de la flamme de la paix en dessous  de laquelle voudrait bien s'abriter toute la population de sa juridiction.

 

« Ma reconnaissance va à l'endroit de mes compatriotes du Nord Kivu qui ont refusé et continuent à refuser de pactiser avec l'ennemi dont l'objectif  est d'asseoir un climat de terreur indescriptible en province, en vue d'éloigner la population de ses dirigeants; la stratégie étant de se présenter en libérateurs impénitents », a conclu Julien Paluku avant de demander aux compatriotes épris de paix de ne ménager aucun effort pour dénoncer tout fauteur en eau trouble qu'il soit frère ou sœur biologique, qu'il ne le soit pas et d'où qu'il vienne. Ce sera faire honneur et justice à nos frères et sœurs qui sont morts à la suite de la barbarie humaine, a-t-il conseillé.

 

ACP/Symphorien Muhumbania/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre