Menu
RSS
L’inspection générale des Fardc constate « des dérapages » dans la gestion des fonds alloués aux opérations militaires en Ituri et au Nord-Kivu.

L’inspection générale des Fardc con…

La délégation de l’Inspec...

La mission d’inspection des Forces Armées de la République Démocratique du Congo à l’étape de Goma.

La mission d’inspection des Forces …

La délégation des Inspect...

Ministère de l’Agriculture-FIDA : mission conjointe à Goma pour superviser les activités dans le cadre du Projet d’appui au secteur agricole du Nord-Kivu (PASA-NK).

Ministère de l’Agriculture-FIDA : m…

 Une mission conjointe av...

Nord-Kivu : L'inspecteur général des FARDC en mission de contrôle de fonds alloués aux opérations militaires dans le cadre de la traque contre les ADF à Beni

Nord-Kivu : L'inspecteur général de…

L'inspecteur général des ...

État de siège/Nord-Kivu : Le renforcement de la coopération abordé par le Gouverneur Militaire et la Cheffe de la Monusco

État de siège/Nord-Kivu : Le renfor…

Le gouverneur militaire d...

Nord-Kivu : les difficultés des PVH exposées à l’Autorité provinciale nommée dans le cadre de l’état de siège.

Nord-Kivu : les difficultés des PVH…

Le vice-gouverneur de la ...

Le Vice-gouverneur informé des revendications de l’intersyndicale des médecins du Nord-Kivu.

Le Vice-gouverneur informé des reve…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire érige momentanément son quartier général à Beni.

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire…

Le gouverneur militaire d...

la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi paie les frais de participation aux Examens d’Etat pour 103 finalistes sinistrés de l’éruption volcanique du Nyiragongo.

la Fondation Denise Nyakeru Tshisek…

La Fondation Denise Nyake...

Inhumation au cimetière Makao-Kibati sous une grande consternation des Editeurs Raphael Kiwongi et Jean Luc Nyembo.

Inhumation au cimetière Makao-Kibat…

Les deux Editeurs des jou...

Prev Next

La journée des casques bleus célébrée au Nord-Kivu sous les hommages aux soldats de la paix.

La journée des casques bleus célébrée au Nord-Kivu sous les hommages aux soldats de la paix.

Les cérémonies  relatives à la journée internationale des casques bleus ont été marquées par une réception à Goma qui a eu pour cadre le quartier général de la Monusco, une occasion pour tous les intervenants de louer le sacrifice consenti par les casques bleus qui ont versé de leur sang au service de la paix au Nord-Kivu.

Le gouverneur  de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya a déposé une gerbe des fleurs sur un espace symboliquement érigé dans les enceintes de la mission onusienne de Goma. Dans son mot de circonstance, l’Autorité provinciale a reconnu la noble tache abattue par les soldats de la paix dans son entité qui continue à faire face à des poches de résistance entretenues par des ennemis de la  paix. Julien Paluku Kahongya a signifié le fait que beaucoup de défis restent énormes  au Nord-Kivu au regard de la persistance de groupes armés résiduels actuellement traqués par les Fardc appuyées par les casques bleus.

De son coté,  le Général de Brigade Virenda Vats, commandant de la Brigade indienne de la Monusco au Nord-Kivu, a indiqué que depuis sa création en 1948, la mission de maintien de paix  compte un nombre estime à 3.400 casques bleus  policiers et militaire et civiles qui ont péri au service de la paix, contre 26 contingents qui ont déjà trouvé la mort au Nord-Kivu, depuis  l’avènement de la Monusco, alors Monuc, en date du 17 janvier 2005.

Un défilé militaire des éléments issus des brigades diversifiées œuvrant sous la bannière onusienne et d’un détachement de la Police nationale congolaise, a bouclé la cérémonie qui a chuté par le discours circonstanciel du Secrétaire général de l’ONU (discours) lu par M. Josiah Obat, Chef de bureau intérimaire de la Monusco Goma Nord Kivu. 

Dans cette allocution Ban Ki-Moon note qu’« il y a 15 ans, le personnel militaire et policier des Nations Unies comptait moins de 40 000 membres.  Aujourd’hui, plus de 105 000 agents en tenue originaires de 124 pays qui fournissent des contingents ou du personnel de police servent sous les couleurs du drapeau des Nations Unies, aux côtés de 18.000 membres du personnel civil recrutés sur les plans international et national et de volontaires des Nations Unies.  Ils incarnent les aspects les meilleurs de la solidarité mondiale et servent avec courage dans des environnements dangereux pour assurer la sécurité de certaines des populations les plus vulnérables ».

Kemal Mustafa

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre